Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Comment bien télétravailler… Selon l’équipe de Baron Mag

Comment bien télétravailler… Selon l’équipe de Baron Mag

 

Le Québec achève (déjà) sa quatrième semaine de confinement et plusieurs personnes ont été catapultées dans le télétravail, cette pratique moderne qui vise à ne plus trop savoir où se trouve la limite entre le repos et le bureau. On a quelques conseils pour vous.

Chez Baron Mag, le travail à distance, ça nous connait! Nos deux fondateurs doivent parfois rester à la maison pour garder leurs enfants respectifs, nos pigistes sont pour la plupart travailleur.ses autonomes et moi-même ai proclamé ma table de salon mon espace de travail favori. De 9 à 5 en semaine, en tout cas. Certes, le télétravail comporte son lot d’avantages, mais ce n’est pas toujours si aisé que ça. Voici les conseils de notre équipe pour un travail à la maison plus agréable et productif.

〰️ S’en tenir à un horaire

Que vous soyez un oiseau de nuit ou un être humain qui aime vivre aux mêmes heures que le soleil comme moi, il peut être pertinent de se choisir un horaire… Et de s’y tenir, la plupart du temps! Ça permet à une routine de s’installer: d’établir ses tâches pour des périodes où on est efficaces, de planifier aussi des moments pour manger, bouger ou rêvasser devant la fenêtre, etc. Conserver un rythme précis, ça force le cerveau à shifter en mode travail de plus en plus automatiquement et ça permet de se sentir prêt.e pour ses divers projets, ses appels et vidéoconférences. Et si parfois votre créativité frappe à un moment inusité, c’est correct aussi, restez indulgent.e.

〰️ S’habiller et aller prendre une marche avant de commencer à travailler (Marie-Pier Lauzon, ex-adjointe à la rédaction)

«Ça me donne l’impression de « me rendre au bureau », ça me nettoie l’esprit.»

Plusieurs de nos collaborateurs.trices s’entendent pour dire que du linge mou, ça vaut aussi pour s’habiller! Notre coordonnatrice Charlotte Mercille, qui par ailleurs est professeure de yoga, nous précise qu’elle aime aussi faire quelques étirements et prendre une douche le matin. Bref, ne faites pas comme moi qui passe du sommeil à mes courriels…

〰️ Avoir un espace agréable dédié au travail (Léa Villalba, collaboratrice pigiste)

«Avoir un beau bureau agréable pour travailler, avec tout ce dont on a besoin à portée de mains et de la décoration sur les murs qui fait du bien (photos de famille, illustrations d’artistes qu’on aime).»

Et laisser éventuellement les autres pièces pour la vie privée. Bon, on ne vous jugera jamais de travailler sur votre divan. Que votre espace de travail soit fixe ou non, les conditions dans lesquelles nous travaillons influent beaucoup sur nos capacités et notre humeur. C’est prouvé!

Chacun son slogan pour se motiver à travailler!

〰️ Avoir la meilleure gestion familiale possible (Nelson Roberge, cofondateur)

«Je ne peux même pas imaginer ce que vivent les personnes monoparentales qui sont à leur compte… Mais, même si vous êtes deux, c’est sûr qu’il faut lâcher prise sur la performance. On ne peut pas avoir le même horaire de travail. Sinon, l’épuisement va vite prendre le dessus et c’est ce dont votre famille a le moins besoin présentement. De plus, il faut se laisser du temps seul.e. Ma conjointe et moi on fait un «tag team», autant pour le travail, la gestion des enfants et les moments seuls. Ayez en effet un espace dédié à votre travail pour couper le plus possible la vie familiale du travail. Et mettez des notes sur la porte du genre « ne pas déranger jusqu’à telle heure », si vous pouvez vous le permettre.»

〰️ Prendre des pauses (Charlotte Mercille, adjointe à la rédaction)

«Parce que c’est facile de travailler sans arrêt ou, à l’extrême inverse, de prendre des pauses un peu n’importe comment. 5 minutes de travail n’égalent pas un épisode sur Netflix!»

On ne le dira jamais assez: il est vital pour la santé mentale de se prévoir des pauses de la même manière qu’on planifie avec sérieux une tâche pour le travail. Les temps libres ne sont pas à sacrifier. De plus, avec la fatigue, le corps a tendance à se mettre dans des postures inconfortables et on vous dispense du discours sur les conséquences néfastes de la surexposition aux écrans… Bref, prenez soin de vous là!

〰️ Des boxers propres, du chocolat et un voisin qui n’a pas envie de jouer avec sa perceuse pour s’occuper (Pascal Sain, coordonnateur aux communications chez Culture Cible)

Ah oui, c’est certain que s’accorder de temps à autre une récompense gourmande dans un endroit relativement calme ET dans des vêtements qui sentent bon peut nous aider à avoir une concentration optimale. Merci, Pascal!

Travailler chaque jour de votre canapé n’est pas forcément bon pour les maux de dos. Mais gâtez-vous si l’envie vous prend de temps en temps.

〰️ Faire des activités qui n’ont rien à avoir avec votre profession (Pascaline David, journaliste pigiste)

«Je fais des pauses manuelles ou créatives qui n’ont aucun rapport avec le journalisme, autant que faire se peut. Par exemple, je fabrique des miches de pain une à deux fois par semaine, ça me permet de méditer. C’est assez libérateur. Aussi, j’ouvre très grand ma fenêtre pendant que je travaille, je prends le soleil puis j’écoute les bruits du monde extérieur.»

Personnellement, je jalouse beaucoup les personnes qui possèdent un jardin ou une cour arrière et peuvent jouer dehors. Mais il y a toujours une ou deux activités manuelles le fun à découvrir qui vous fera sortir de votre zone de confort… Et de votre stress professionnel!

🔎 11 blogues de cuisine alléchants pour nourrir votre confinement

〰️ Accepter que ça ne va pas toujours être facile

Oui, le télétravail est synonyme de plus de flexibilité, souvent plus de sommeil et de confort. Mais il y a des journées où être chez nous nous empêche de travailler efficacement: si vous avez des enfants, des tâches ménagères qui s’accumulent, des troubles anxieux et bien évidemment si le manque de contact social vous pèse. En temps normal, il est bon de rappeler aux télétravailleur.ses. de sortir au moins une fois par jour de la maison. Mais jusqu’à nouvel ordre, Skype, Facetime et autres vous permettront de garder le lien avec vos proches. Autorisez-vous plus d’interactions dans la journée si c’est ce dont vous avez besoin. Et si vous cherchez du soutien professionnel et avez l’impression de fonctionner au ralenti, le mentorat sera toujours pertinent; autant pour votre carrière que votre confiance en vous.

🔎 Continuez votre lecture: Comment aider les entrepreneurs locaux pendant le confinement

Close