Close
Entrevue musico-bouffe avec Léa Jarry | 43e édition de Contact Ontarois

Entrevue musico-bouffe avec Léa Jarry | 43e édition de Contact Ontarois

43e édition de Contact Ontarois | Ottawa du 17 au 20 janvier 2024  | En collaboration avec Baron Mag

Lauréate du trophée de l’Album Country de l’année au GAMIQ et double nominée au Gala de l’ADISQ en 2021, Léa Jarry, originaire de Baie-Saint-Paul, séduit par son parcours exceptionnel. Après des années d’écriture, d’expérience sur la scène québécoise et de collaborations prestigieuses, son concert est un incontournable pour les amateurs de country.

 

Vitrines Grand Public – 18 janvier 2024 | 19:30 PM à 23:00

Centre des arts Shenkman – Salle Harold Shenkman

 

Qui êtes-vous, quel est votre parcours ? 

Je m’appelle Léa Jarry, je suis autrice-compositrice-interprète originaire de Charlevoix. J’ai déménagé à Montréal en 2007 pour étudier en musique au cégep puis à l’université. J’ai commencé à travailler comme chanteuse pigiste et choriste en 2009 jusqu’en 2018 où j’ai décidé de me consacrer uniquement à mon projet solo. 

 

Comment a démarré votre aventure dans la musique ? 

 

Je chante et joue du piano depuis que je suis toute petite. J’ai appris toute seule comme j’étais beaucoup trop timide pour suivre des cours privés de piano, et qu’il n’y avait pas de cours de chant offerts à Baie-Saint-Paul à l’époque. J’ai toujours su que c’est ce qui me rendrait heureuse, et c’était donc un choix plus qu’évident que j’allais poursuivre une carrière musicale. 

Comment décririez-vous votre univers musical ? 

C’est un univers qui marie la pop, la country et le folk. Je prends soin de créer des images claires pour que tout le monde ait accès au sens de mes textes. J’adore raconter des histoires en chanson, et que les gens puissent s’y reconnaître. J’incorpore beaucoup de références à la nature dans mes textes puisque c’est ce qui m’inspire le calme nécessaire à la création depuis toujours. 

 

Quelle est votre relation à la nourriture ?

Je me couche le soir en ayant hâte de me lever pour déjeuner le lendemain matin. J’adore manger, je trouve que c’est un des grands plaisirs de la vie. C’est aussi un moment de rencontre extrêmement important dans ma famille et avec mes amis. Je ne suis pas la plus grande chef mais je me débrouille aux chaudrons !

 

Si Léa Jarry était un plat, quel serait-il ?

Une lasagne ! Un plat réconfortant et accessible qui se partage bien et qui peut être aussi étoffé que dans sa plus simple expression !

 

 

Qu’est-ce que vous écoutez comme musique lorsque vous cuisinez ?

Ça dépend du plat ! Si je suis en mode efficacité, je vais écouter de la country up tempo avec du banjo en masse. Si je suis plus en mode cocooning, je vais mettre ma playlist plus folk, ou de la musique québécoise tranquille. 

 

Quels sont les aliments dont vous ne pourriez jamais vous passer et pourquoi ?

Les pâtes et les desserts car c’est ma seule drogue. 

 

Quel est le pire repas que l’on vous ait servi?

Un plat d’oeufs durs en sauce (il devait y avoir l’équivalent d’une douzaine d’oeufs dans mon assiette). C’était pas super appétissant à l’œil !

 

Avez-vous des demandes spéciales aux promoteurs de spectacles lorsque vous êtes en tournée ?

Rien de très diva, juste d’éviter les repas qui contiennent de l’ail car je suis allergique, et certains de mes musiciens sont végétariens donc on s’assure que tout le monde puisse manger, l’esprit tranquille ! Ceci dit, j’ai hâte d’être une grande vedette juste pour pouvoir demander des Paris-Brest à chaque show:)

Quel est votre plus gros « fail » culinaire?

Plus jeune, j’ai fait un gâteau avec ma soeur et on a oublié de mettre de la farine. C’était spongieux un brin !

 

…Et votre plus gros « fail » musical?

Une fois lors de ma carrière de chanteuse pigiste, je chantais « Alegria » dans un spectacle au Casino. On la chantait en duo et l’autre chanteuse faisait le bout en Italien. Un soir mon cerveau a inversé les rôles et je me suis mise à inventer de l’Italien à l’oreille sans aucune raison valable. S’en est suivi un fou rire incontrôlable sur scène. 

 

Si je vous invite à souper, qu’est-ce que je devrais cuisiner et passer comme musique pour vous impressionner? 

Ton plat préféré et la musique qui te fait du bien ! Si je suis reçue à souper chez quelqu’un d’autre, je préfère apprendre sur les goûts de l’autre que de sentir qu’on essaye uniquement de me faire plaisir. Et l’effort vaudra beaucoup plus que le résultat final ! 

 

Quels sont vos projets futurs?

Je travaille sur des nouvelles chansons en anglais et en français, et je commence une tournée de spectacle pour présenter mon deuxième album paru en octobre 2023. 

leajarry.com

Close
0