Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
10 conseils pour réussir la gestion du changement au sein de votre équipe

10 conseils pour réussir la gestion du changement au sein de votre équipe

EN COLLABORATION AVEC PROMUTUEL ASSURANCE 

À l’ère où le monde des affaires et les méthodes de travail sont en constante évolution, les défis à relever pour un entrepreneur sont nombreux. Fréquemment, le gestionnaire doit apporter des changements au sein de son entreprise pour surmonter les obstacles et veiller à l’atteinte des objectifs d’affaires. Il est donc indispensable pour eux de s’outiller afin de réussir la gestion du changement au sein de leurs équipes. 

Que vous souhaitiez restructurer vos ressources humaines, implanter le télétravail ou déménager vos bureaux, vous devez minimiser les impacts d’une telle transition sur vos employés, leur bien-être et leur performance. Découvrez ici 10 conseils pour une gestion du changement efficace qui vous aideront à atteindre les objectifs de votre projet de changement tout en réduisant les répercussions sur vos collaborateurs. 

Pourquoi la gestion du changement est-elle essentielle ? 

Avant toute chose, il est important de comprendre l’importance de la gestion du changement. Par définition, il s’agit d’une approche globale et structurée qui aide les organisations à intégrer et aligner les personnes, les processus, les structures, la culture et la stratégie au sein de l’entreprise, lors de la transition d’un état actuel à un état futur.

Sans gestion du changement, les cadres font face à de sérieux défis : augmentation du taux d’absentéisme, dépassement du budget, non-respect des délais, diminution de la productivité, hausse du taux de roulement et plus encore. 

En bref, une bonne gestion du changement vous permet d’éviter que la transition sème le chaos au sein de votre entreprise et qu’elle génère des pertes plutôt que les avantages commerciaux escomptés. 

10 conseils pour réussir la gestion du changement 

  1. Définissez clairement vos objectifs et cernez la portée du changement  

Pour être en mesure de mesurer le succès de votre projet de changement, vous devez définir vos objectifs. Quels sont les résultats escomptés ? Quels sont les risques associés au changement ? En déterminant tous ces éléments, vous serez en mesure d’évaluer le progrès de votre projet et d’apporter les ajustements nécessaires, au besoin. 

Après avoir établi vos objectifs, évaluez la portée du changement. Cela vous permettra d’estimer les efforts nécessaires pour une transition en douceur et les impacts potentiels sur vos collaborateurs. Combien de personnes seront touchées par ce changement ? La logistique d’implantation du changement est-elle complexe ou plutôt simple ? Le changement affectera-t-il vos employés de manière superficielle (leurs habitudes de travail, par exemple) ou en profondeur (leurs valeurs) ? 

  1. Anticipez les possibilités d’opposition au changement 

Plus l’ampleur d’un changement est grande, complexe ou profonde, plus l’opposition sera grande au sein de votre équipe. Pour être préparé à toutes éventualités, dressez une liste des scénarios d’inertie, de résistance et de refus du changement possibles et préparez une liste d’actions à prendre pour les contrer.

Par exemple, si un employé résiste au changement, une discussion individuelle peut lui permettre de présenter ses arguments et d’en venir à un compromis. Si après cette rencontre il refuse le changement, il est important de le réprimander ou même de l’exclure pour éviter de compromettre l’entreprise. 

  1. Formez une équipe de gestion de changement 

Si l’ampleur, la complexité et/ou le niveau de profondeur du changement sont grands, vous ne pourrez pas assurer sa gestion en solo. Formez une équipe de gestion du changement composée de personnes positives et faisant preuve de leadership au sein de votre entreprise. 

Encouragez les membres cette équipe à vous partager leurs idées et opinions. Avec eux, rédigez un plan de gestion de changement et attribuez-leur certaines tâches. Cela leur permettra de s’approprier le projet et d’agir comme ambassadeurs de changement au sein de leurs équipes respectives. 

  1. Informez fréquemment et clairement 

Une bonne communication interne est essentielle pour une transition en douceur. C’est pourquoi vous devez élaborer un plan de communication intégrée au début du projet et transmettre vos messages clés fréquemment afin de préparer vos employés au changement qui les attend. Communiquez les raisons qui motivent le changement, les nouvelles attentes et toute l’information pertinente aux personnes qui seront affectées par le changement. Variez l’utilisation des outils pour garder vos collaborateurs engagés : les rencontres en petits groupes, les infolettres, les documents de référence, les ateliers pratiques, etc. 

Gérer ses employés à distance peut rendre la communication interne plus difficile. Si vous devez implanter un changement alors que vos employés se trouvent en télétravail, assurez-vous d’utiliser tous les outils numériques nécessaires pour les informer des mises à jour et pour leur offrir la formation nécessaire, au besoin. La mise en place d’un fil de communication spécifique au projet de changement est fortement recommandée pour favoriser les échanges et regrouper toute l’information pertinente sur le sujet. 

  1. N’imposez pas un changement brusquement  

En tant que gestionnaire, vous êtes toujours à l’affut de nouvelles méthodes pour améliorer les processus de votre entreprise. Bien que vous ayez envie d’implanter ces nouvelles manières de faire rapidement, vous devez laisser du temps à vos employés pour qu’ils puissent s’y familiariser. Un changement affectant profondément les membres de votre équipe peut prendre plusieurs années avant d’être parfaitement implanté. Soyez patient ! 

  1. Impliquez vos employés

Personne n’aime se faire imposer un changement sans avoir été consulté ou avisé. La meilleure stratégie pour favoriser l’acceptation d’un changement au sein de votre entreprise est de permettre à vos employés de s’approprier le projet. Vous devez être un joueur d’équipe. Pour ce faire, vous devez les impliquer dans toutes les étapes du processus. Questionnez-les sur leurs attentes et leurs craintes. À la mi-parcours, invitez-les à vous faire part de leurs suggestions pour faciliter la transition et diminuer les impacts sur leur travail. 

  1. Restez disponible et à l’écoute 

Vos employés doivent pouvoir poser leurs questions et avoir du soutien tout au long du processus. Pour assurer leur bien-être au travail, rendez-vous disponible et organisez des rencontres individuelles. Incitez-les à vous parler de leurs émotions face au changement. Sondez vos chefs d’équipe fréquemment au sujet de l’attitude collective face à la transition et donnez-leur les outils nécessaires pour qu’ils puissent épauler leurs subordonnés. 

  1. Soyez ouvert d’esprit, mais intransigeant  

Il est crucial que vous restiez ouvert aux nouvelles idées et propositions. Pour résoudre des conflits ou pour contrer la résistance au changement durant le processus, vous pouvez faire des compromis. Toutefois, ne compromettez jamais les objectifs de votre projet. Trop de flexibilité créera de la confusion et, dans certains cas, freinera la réussite de votre gestion du changement. 

  1. Faites des nouvelles méthodes des exemples à suivre 

Soulignez les petites victoires des membres de votre équipe, lorsqu’ils génèrent des résultats en employant les nouvelles méthodes. Cela permettra de rendre ces manières de faire plus crédibles aux yeux de vos employés, les encourageant à les adopter à leur tour. Encouragez également le partage des connaissances entre les pairs pour faciliter la transition et diminuer les écarts de performances qui en découlent. 

  1. N’oubliez pas la rétroaction et la reconnaissance de vos employés 

Changement ou pas, témoigner votre reconnaissance à vos employés est essentiel pour assurer leur bien-être, alimenter leur motivation et améliorer leur performance. Lors d’une transition, elle permet aux membres de votre équipe de savoir que vous reconnaissez qu’ils font de leur mieux pour se conformer aux nouvelles méthodes. Félicitez-les pour leurs réussites, mais aussi pour leurs efforts. Célébrez tant les succès collectifs qu’individuels. Finalement, remerciez-les d’avoir accueilli le changement et d’avoir contribué à l’évolution de l’entreprise.  

Changement majeur et assurance entreprise 

Votre entreprise déménage ? Vous avez acheté un nouveau système informatique ou de nouveaux équipements? Vous avez agrandi ou rénové vos locaux? N’oubliez pas d’aviser votre assureur lors d’un tel changement majeur de tout changement pouvant entraîner des modifications à votre police d’assurance ! Ce dernier pourra ajuster votre contrat d’assurance entreprise afin qu’il couvre vos nouveaux équipements contre les sinistres, le vol et le vandalisme. Il pourra aussi veiller à ce que vous ayez et vous offrir toutes les protections nécessaires pour répondre à vos nouveaux besoins. 

Vous êtes à la recherche d’une assurance entreprise personnalisée qui vous offre des solutions adaptées à votre réalité ? Faites comme des milliers d’entrepreneurs québécois et assurez votre entreprise chez Promutuel Assurance. Faites une demande de soumission pour une assurance entreprise ou contactez l’un de nos agents en assurance de dommages, dès maintenant ! 

Photo: Ruslan Burlaka x Pexels

 

Close