Close
Close

Votre panier est vide.

↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Le Gala de l’industrie des 36es prix Gémeaux sous le signe de l’authenticité et de la reconnaissance

Le Gala de l’industrie des 36es prix Gémeaux sous le signe de l’authenticité et de la reconnaissance

Programme B

À l’occasion de la 36e édition des prix Gémeaux, c’est sous le signe de l’authenticité et de la reconnaissance qu’aura lieu la première soirée, celle du Gala de l’industrie, qui sera coanimé par l’actrice Alice Pascual et le comédien Richardson Zéphir, le 17 septembre prochain. C’est avec fierté que les artisans et les artisanes œuvrant dans l’industrie canadienne francophone télévisuelle et numérique se retrouveront sous les projecteurs.

Du 17 au 19 septembre, les galas des prix Gémeaux célèbreront le travail des artistes et artisans et artisanes de la télé et du numérique. Lors du Gala de l’industrie, deux prix spéciaux seront remis, le prix Gémeaux des artisans et artisanes ainsi que le prix Spécial de l’industrie. Le 18 septembre, lors du Gala d’ouverture, ce sont deux autres prix spéciaux qui seront attribués, soit celui du prix Gémeaux de la relève et celui du prix Gémeaux de la production s’étant la plus illustrée à l’étranger. Le gala du 19 septembre clôturera, quant à lui, les célébrations en dévoilant le prix Gémeaux du public Fonds Cogeco.

Le Gala de l’Industrie

C’est lors de cette première soirée, le 17 septembre, que les coanimateurs Alice Pascual et Richardson Zéphir remettront le prix Gémeaux des artisan.e.s ainsi que le prix spécial de l’industrie respectivement à Francesca Chamberland, pour son talent incomparable dans la création de costumes, et à Patrice Lachance, pour toutes ses années dévouées à l’Académie.

Reconnaitre et honorer le travail des artisans et artisanes

«Sans eux, il n’y aurait pas de télé», c’est ce qu’affirme la comédienne Alice Pascual lorsqu’on aborde l’apport des artisans dans une production. «Nos émissions ne seraient [tout simplement] pas écoutables niveau qualité […]. À chaque fois que tu enlèves un.e artisan.e, c’est la qualité de ton projet qui descend», soulève le comédien Richardson Zéphir. Être artisans ou artisanes dans l’industrie télévisuelle et numérique, c’est tout autant de domaines d’expertise qui passent dans l’ombre, mais sans lesquels le résultat final ne serait pas aussi agréable, autant sur le plan visuel que sonore.

C’est pour cela que le Gala de l’industrie vise à faire valoir, non pas les meilleures réalisations au sens large, mais bien le talent des artisans et artisanes derrière la caméra. Il s’agit d’une soirée qui révèle à l’industrie, mais aussi au grand public, des professionnel.le.s qui méritent à être connus pour leur créativité et leur travail exceptionnel. «C’est très important qu’il y ait un moment pour que leur travail merveilleux soit reconnu, pour que leur nom soit entendu et célébré, pour une industrie de la télévision fière et en santé», affirme Alice Pascual.

«Lorsqu’on célèbre un acteur, on célèbre la pointe de l’iceberg», ajoute-t-elle, pour faire comprendre l’importance du travail des artisans. Les catégories sont d’ailleurs tout autant diversifiées les unes que les autres, allant du décor, au maquillage, en passant par la création de costumes, le montage, la photographie, les lumières, l’écriture et bien plus.

Résilience, créativité et passion

Cette année plus que les autres, le travail des artisans et artisanes est devenu plus complexe en raison de la pandémie. «Au niveau du son, par exemple, tout le monde devait être à 2 mètres, être masqué, donc techniquement c’est très compliqué de faire un tournage», nous explique l’actrice. Les restrictions en raison de la Covid-19 ont engendrées «des contorsions au niveau de la scénarisation», mais aussi des modifications et une augmentation du travail pour les artisan.e.s derrière entre autres la technique et le montage. Alice Pascual nous dévoile même que malgré les conditions difficiles, elle a su remarquer que les «assistants à la réalisation [faisaient] des merveilles sur un plateau pour garder tous le monde motivé». «La pandémie a amené une belle solidarité, [et] la complicité n’est que plus grande», nous confirme avec enthousiasme Richardson Zéphir.

«On est passé à travers [la pandémie] avec beaucoup de résilience, de créativité et de passion», s’étonne Alice Pascual. Tant de défis ont fait surface, mais les artisans et artisanes de tous les domaines ont su y faire face avec brio. Le Gala de l’industrie en est donc encore plus important cette année, afin de mettre en lumière ces talents qui opèrent dans l’ombre.

Sur les mots de l’actrice, le gala se déroulera de manière «très authentique, sous le signe de la reconnaissance et de la chaleur humaine», pour une soirée «simple mais débordante d’énergie et d’amour».

Le Gala de l’industrie des 36es prix Gémeaux sera diffusé en direct, le 17 septembre prochain, sur Radio-Canada.ca/Gemeaux ainsi que sur la page Facebook des prix Gémeaux à 20 h. À ne pas manquer!

Prix Gémeaux

Site web | Facebook | Instagram

 

Close