Close
Close

Votre panier est vide.

↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Festival Orientalys : une programmation riche et audacieuse pour sa 11e édition

Festival Orientalys : une programmation riche et audacieuse pour sa 11e édition

Du 19 au 22 août, le Quai de l’Horloge du Vieux-Port de Montréal laisse place à la 11e édition du Festival Orientalys, une fois encore présentée par le Groupe Banque TD, afin de célébrer la richesse culturelle des pays d’Orient. C’est une programmation haute en couleur qui, cette année, se déroulera en format hybride, avec des spectacles en présentiel et en ligne, mettant à l’honneur l’art, les danses et les musiques orientales.

Deux scènes seront installées au pied du Quai de l’Horloge pour accueillir les performances musicales et les chorégraphies enjouées d’artistes de la scène canadienne et québécoise aux origines orientales. Un chapiteau permettra aux plus curieux de participer à des ateliers créatifs, que ce soit pour apprendre à bouger aux vibrations des danses baladi, marocaine et flamenco, pour affiner ses papilles en cuisinant ou pour apprendre les bases de la calligraphie, de la tapisserie et des arts martiaux.

Courtoisie du Festival Orientalys. Atelier Peinture sur ombrelle: Thailande Sarah Bemri

Une programmation éclatante sur la scène TD

Chaque soir, du 19 au 22 août, la scène TD s’enflammera pour mettre au premier plan les arts et la culture du Maroc, de l’Algérie, de l’Iran, de la Syrie, de la Thaïlande et de la Corée.

Parmi les artistes au programme, on retrouve notamment le 19 août l’Ensemble Mast, aux mélodies d’Iran, le groupe Salamate Gnawa, offrant des rythmes marocains, ainsi que le groupe de rock Good Noise, aux notes enjouées gnawas et berbères. Le 20 août, Syrian Trio et leurs invités transformeront quant à eux la scène en véritable théâtre et en lieu de perdition pour les traditions orales du hakawati (conteur) et les danses populaires syriennes.

Courtoisie du Festival Orientalys. Rachid Salamate du groupe Salamate Gnawa.

Le samedi 21 août, la scène TD accueillera la troupe de danse traditionnelle iranienne Simork, pour un spectacle énergique et fort en histoire dès 16h, puis pour le plaisir des plus jeunes, le film d’animation Dounia de la scénariste Marya Zarif, qui s’intéresse notamment aux thèmes de l’exil et de l’immigration à travers les yeux d’un enfant, sera diffusé à 17h en partenariat avec Télé-Québec. À partir de 19h, prendra place Thai Dance Troupe of Ottawa, qui fera rayonner le continent asiatique et les couleurs vibrantes de leurs costumes. Finalement, la soirée se termine avec le célèbre chanteur Libanais Abdelkarim Shaar.

Illustration de l’animation Dounia, par Marya Zarif, créatrice et scénariste. Courtoisie du Festival Orientalys.

Le jour suivant, le 22 août, le duo moderne Québec-Maroc que forme De.Ville envoûtera le public avec les percussions et la voix du chanteur sur un ton RnB. Puis, pour la toute première fois au Festival Orientalys, la K-pop sera à l’honneur avec les mouvements chorégraphiques et expressifs de la troupe de danseurs 2ksquad. En début de soirée, à 18h45, en partenariat avec le Centre culturel marocain Dar Al Maghrib, l’Orchestre Arabi enflammera la scène aux sons de la musique chaâbi marocaine, pour finir à 20h30 avec Youba, aux influences moyen-orientales, raï et flamenco.

2KSQUAD – Courtoisie du Festival Orientalys.

Pour le volet numérique, des artistes internationaux tels que Akli D, Djam et Sidi Wacho seront en spectacle grâce au partenariat établi avec le Cabaret Sauvage, à ParisPour visionner les spectacles virtuels, visitez www.festivalorientalys.live.

Une implication forte du Groupe Banque TD

Afin de continuer à prôner les valeurs de diversité et d’inclusion auprès des différentes communautés culturelles présentes à Montréal, le Groupe Banque TD est fier partenaire du festival depuis déjà 8 ans. Le Festival Orientalys est par ailleurs fortement soutenu par La promesse TD Prêts à agir, qui vise à venir en aide aux collectivités dans divers domaines pour garantir un avenir plus inclusif et durable.

«Nous savons qu’il s’agit d’une période difficile pour tout le monde, mais plus particulièrement pour le secteur des arts. La TD comprend le rôle essentiel que jouent les artistes et les musiciens dans le façonnement de nos collectivités, et dans l’échange de points de vue qui sortent de l’ordinaire. C’est pourquoi, par l’entremise de notre plateforme d’entreprise citoyenne à l’échelle mondiale, La promesse TD Prêts à agir, nous sommes fiers de soutenir le Festival Orientalys pour contribuer à amplifier la diversité des voix dans le milieu des arts et de la culture et pour favoriser la résilience des collectivités», a indiqué Sylvie Demers, présidente, Direction du Québec, Groupe Banque TD.

* Article commandité par le Groupe Banque TD

Festival Orientalys

site web | facebook | instagram

Close