Close
Une subvention canadienne pour des logements plus écoénergétiques

Une subvention canadienne pour des logements plus écoénergétiques

Il y a un mois, le 27 mai dernier, la Subvention canadienne pour des maisons plus vertes a vu le jour dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique des logements canadiens. Bien que l’aspect central de cette initiative soit d’ordre écologique, elle aura également des avantages économiques pour les propriétaires qui bénéficieront de la subvention.

Comme l’a mentionné le Cabinet du Premier ministre du Canada, «l’action climatique commence à la maison». C’est sur cette belle parole que cette nouvelle subvention souhaite rendre les logements plus écoénergétiques afin de réduire l’impact environnemental ainsi que les factures d’électricité des résidents tout en créant des emplois.

Ce sont près de 700 000 propriétaires canadiens qui pourront bénéficier de l’initiative, grâce à un investissement du Gouvernement du Canada de 2,6 milliards de dollars sur les sept prochaines années. Pour les propriétaires, cela pourrait représenter une aide atteignant les 500 000$ pour les rénovations de leur résidence. Parmi les travaux possibles, la subvention propose «le remplacement des portes et des fenêtres, l’ajout de matériaux d’isolation, le colmatage des fuites d’air, l’amélioration des systèmes de chauffage et de climatisation, telle qu’à l’aide d’une thermopompe, et l’achat de systèmes d’énergie renouvelable comme les panneaux solaires».

Les propriétaires intéressés et admissibles peuvent dès à présent s’inscrire en ligne pour procéder à une évaluation ÉnerGuide avant et après rénovations, puis pour en demander les remboursements.

«Les maisons et les bâtiments des Canadiens sont à l’origine de près de 20% des émissions de gaz à effet de serre au Canada. Par conséquent, rénover nos maisons pour les rendre plus confortables et plus efficaces nous permettra non seulement d’économiser de l’argent, mais aussi de contribuer de manière importante à la lutte contre les changements climatiques» souhaite mentionner l’hon. Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique.

Close
1