Close
Close

Votre panier est vide.

↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
«C’est une petite formule qui peut se partager partout, dans tous les lieux et événements possibles» : Entrevue musico-bouffe avec Geneviève & Alain

«C’est une petite formule qui peut se partager partout, dans tous les lieux et événements possibles» : Entrevue musico-bouffe avec Geneviève & Alain

En collaboration avec Réseau Ontario

Originaire de la région d’Ottawa-Gatineau, le duo folk Geneviève & Alain a lancé le 30 avril sa chanson «À travers mes yeux». S’ensuivra une première partie d’album intitulé J’attends. Alain Barbeau trouve ses références musicales parmi des chansons acoustiques et des auteurs-compositeurs américains accompagnés au piano ou à la guitare comme Billy Joël et Patrick Norman, ou encore Tommy Emmanuel. Geneviève Roberge-Bouchard parle plutôt de ses études en théâtre musical et d’un mix de chansons diffusées sur les ondes radiophoniques francophones. Ensemble, ils écoutent ABBA.

Le couple, en ville comme à la scène, partage avec Baron son parcours musical et culinaire depuis leur rencontre en 2013.

Comment en êtes-vous arrivés à faire de la musique?

A: La musique est arrivée tôt dans ma vie. J’ai commencé en chantant. J’ai fait partie de chorales quand j’étais jeune ainsi que d’un cirque dans lequel je chantais. C’est surtout en secondaire 1, quand j’ai découvert la guitare acoustique. J’avais le choix entre aller en arts plastiques ou en guitare classique, comme je chantais déjà et que j’avais comme idole Patrick Norman… C’est là que tout a commencé, et je n’ai jamais arrêté depuis.

G: Ma mère donnait des cours de violon et mon père était chansonnier, il donnait des cours d’écriture de rap et de chansons, dans les écoles en Ontario français. Je baignais donc déjà pas mal dans la musique. Je pense qu’on a toujours chanté chez nous. Mon père m’a raconté que je faisais des harmonies quand j’avais environ 3 ans, il trouvait ça bien extraordinaire. Moi, je ne me rendais pas trop compte de ce que je faisais, mais je trouvais ça beau. Quand ma mère a déménagé, j’avais 4 ans, et il y avait un piano à queue dans la maison où l’on déménageait et elle s’est arrangée pour avoir le piano avec la maison. C’est comme ça que j’ai commencé à jouer du piano. Il n’y a personne qui en jouait dans la famille, mais ma mère avait des projets pour moi…

Comment vous êtes-vous rencontrés?

A: On devait monter un spectacle plein d’artistes ensemble, puis dès la première rencontre, Geneviève et moi, on a eu un coup de foudre musical et amoureux.

G: On avait les mêmes idées, on voulait aller dans les mêmes directions.

Comment décririez-vous votre univers musical?

A: C’est un univers à la base qui est très folk. Sur scène, on retrouve Geneviève au piano et moi à la guitare acoustique et électrique parfois, ainsi que nos deux voix. C’est une petite formule qui peut se partager partout, dans tous les lieux et événements possibles.

G: Avec des influences pop.

Est-ce que vous voulez bien me parler de votre actualité?

G: On a pas mal écrit un album durant la dernière année. On était heureusement confiné ensemble, dans un endroit très inspirant, chez nous. On est dans la forêt. Et on est arrivé avec beaucoup de nouvelles chansons. On s’est ramassé en studio, les chansons se sont enregistrées hyper rapidement, elles avaient hâte de sortir. En cinq jours, on avait enregistré un album au complet. Dans les prochains jours, on sort le premier single et dans les prochaines semaines, on sort cinq premières chansons de ce projet.

On a aussi fait dernièrement un tournage pour lancer des visuels vidéo, en live session, de chansons qui devraient se retrouver sur les Internets très bientôt.

Quelle est votre relation avec la nourriture?

A: J’aime beaucoup la nourriture et je ne suis vraiment pas difficile. Je suis toujours content de découvrir de nouvelles choses.

G: Je suis végétarienne depuis une couple d’années, et ça a changé la cuisine qu’on mange. Depuis, j’ai beaucoup plus appris à cuisiner.

Est-ce que vous écoutez de la musique quand vous cuisinez?

G: Je trouve que c’est le meilleur moment pour écouter toutes les nouveautés et faire des découvertes musicales. Tu focusses sur ce que tu écoutes et en même temps, tu peux comprendre quel effet a la musique en background.

A: On était en train de recevoir tous les mix de nos propres chansons et en cuisinant, c’était le parfait moment pour les écouter. Ça permet de prendre du recul.

Quels sont les ingrédients de base dont vous avez toujours besoin?

G: Du café et du lait végétal.

Quelle est la première recette que vous avez appris à faire?

G: Un gâteau, presque déjà fait, où tu as juste à ajouter les œufs, le lait et l’huile.

A: Ce n’est pas une recette en tant que telle, mais dans mon premier souvenir en cuisine, je me revois couper des légumes avec mon grand-père. Sûrement pour une soupe.

Quel est votre plat signature?

G: Je fais souvent un tofu Général Tao.

A: On a aussi mangé beaucoup de nachos à un moment donné.

Quel est le dernier plat que vous avez partagé ensemble?

G: Un chili végé.

Quel est le plat que vous aimez commander?

A: Quand je commande, j’y vais avec un classique, un club poutine. On est dans le bois alors on n’a pas beaucoup de choix, mais on a aussi un restaurant chinois.

G: Moi, je suis plus de l’option asiatique avec un pad thaï.

Quelles sont vos règles en cuisine?

G: Pas de viande.

En musique?

G: Il y a des règles en musique, mais on aime ne pas en avoir.

Quelles sont les bonnes conditions pour cuisiner?

G: Avoir envie de cuisiner.

Pour faire de la musique?

G: Avoir envie de faire de la musique.

Quelle est votre dernière découverte culinaire?

G: Je n’avais pas tant exploré la cuisine indienne avant, c’est assez récent.

Et musicale?

G: J’ai un coup de cœur en ce moment pour le groupe Haim. J’aime bien écouter ça juste avant de monter sur scène, on dirait que ça me ground.

A: Dans les derniers mois, j’ai beaucoup écouté l’album de Taylor Swift, Evermore. Je trouve que c’est un album vraiment bien réalisé.

🎙️Geneviève & Alain

site web | facebook | instagram

Close