Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
SELV : un rituel pour s’accorder du temps

SELV : un rituel pour s’accorder du temps

Sarah Laroche a lancé sa start-up à Montréal en misant sur le mouvement slow life. À l’écoute de ses clients, l’entrepreneure, qui se consacre aujourd’hui pleinement à son entreprise SELV, valorise le fait main et les ingrédients de grande qualité, 100% végétaliens. Son programme? Le self-care et la détente!

Sarah Laroche a commencé en 2001 comme styliste de mode, spécialisée en photographie pour les campagnes publicitaires. Il y a 4 ans, elle s’est dirigée vers la photographie, mais elle continuait de rêver d’avoir son commerce en ligne. Elle considère que ses années en marketing à découvrir des produits l’ont aidée à créer SELV en 2019 et à assurer sa réussite aujourd’hui.

Le nom signifie «soi» en danois. Elle se dit amoureuse des pays nordiques, et c’est lors d’un voyage au Danemark qu’elle a découvert les bouquets d’eucalyptus suspendus, un produit qui se retrouve aujourd’hui dans sa boutique en ligne. De manière plus générale, les produits et odeurs qu’elle propose sont faits à partir de recettes que l’entrepreneure utilise chez elle depuis son tout jeune âge.

Courtoisie: SELV

«Dans la vie, je travaille énormément, sauf que j’ai besoin aussi d’avoir du temps pour moi, souligne-t-elle. Ça a toujours été une priorité, à part l’année passée où SELV était comme en folie montante et que j’étais encore photographe. Donc pour 2021, je me consacre juste sur SELV et je retrouve ma vie plus slow life, c’est-à-dire bien faire les choses à un rythme sain. Le soir, je ne travaille pas, je prends un bain et je cuisine en famille.»

Pour chaque vente, elle remet 50 sous à la Fondation Véro & Louis.

«Ça représente beaucoup pour une start-up. J’aurais pu choisir ne pas donner cet argent et le garder pour ma compagnie, mais je voulais redonner à la société. Il y a 40 000 causes que j’aurais pu endosser. C’est une réalité, il n’y a plus d’aide à partir de 21 ans pour les personnes autistes et ils sont nombreux. Je trouve que c’est incroyable d’ouvrir des maisons Véro & Louis et je sais que mon argent est à 100% investi au bon endroit», assure la Montréalaise.

L’importance du bain

SELV propose notamment des huiles et sels pour le bain, des savons et des gels douche.

«La salle de bain est l’un des endroits où je suis toujours seule, je prends le temps de me recentrer, d’évoluer, de me poser des questions, explique Mme Laroche. Le bain, c’est chaud, c’est comme une immense enveloppe qui recouvre ton corps, c’est tellement agréable… Je passe une heure par jour dans mon bain. Une manière que j’adore me réveiller, c’est de me lever et prendre un bain avant le travail. C’est à contre-courant d’une vie effrénée. Tout de suite, ça te met dans un mood plus relaxe pour accepter ta journée avec douceur.»

Courtoisie: SELV

Pour se mettre dans l’ambiance, elle met à disposition des internautes une playlist ainsi qu’une lecture de bain. Elle propose deux gammes réalisées à partir de produits 100% végétaliens: herbes et arbres (sapin, eucalyptus ou menthe) visant la relaxation et la détente; fleurs et fruits aux propriétés vitaminées se destinant à l’aromathérapie. Elle mise aussi sur une démarche écoresponsable.

«Plus j’avance dans cette compagnie, plus je me rends compte des opportunités qu’on peut avoir en tant que compagnie comme des boîtes qui se plantent et des fleurs qui vont pousser si on plante la boîte. Nos boîtes qui s’en viennent sont en papier recyclables, l’encre biodégradable. C’est hyper important pour moi. Tout à une réflexion en arrière jusqu’à ce que ce ne soit pas possible. On n’a pas une note de 100%, c’est impossible. Tant qu’on est dans un 80-20, je trouve que c’est extrêmement bon. Il y a des petites bouteilles en plastique dont le bout est en caoutchouc. Au Québec, j’ai trouvé une compagnie qui faisait du caoutchouc naturel, mais ils n’ont pas de bouteilles transparentes et ça ne me tente pas d’avoir des bouteilles bleues», reconnaît l’entrepreneure.

Courtoisie: SELV

Elle développe des boîtes mensuelles thématiques qui contiendront 4 à 6 produits exclusifs en lien avec le rituel bain et de la douche.

«On a reçu environ 600 demandes de boîtes mensuelles, donc on va le faire, certifie Sarah Laroche. On écoute beaucoup les clients. Ils nous écrivent en privé et je réponds à tout le monde personnellement. Et quand il y a de bonnes idées, on les fait! C’est beaucoup d’organisation et de gens impliqués puisque notre modèle est un e-commerce de produits individuels. Au début de l’année, j’ai fait un sondage pour savoir si les gens étaient toujours intéressés et la réponse était vraiment incroyable.»

Le premier envoi aura lieu le 1er avril pour une durée de six ou douze mois.

🛁SELV

site web | facebook | instagram

Close
0