Close
Close

Votre panier est vide.

L’Afrique rencontre les Premières Nations en musique

L’Afrique rencontre les Premières Nations en musique

Montréal, le 8 février 2021 – Dans le cadre de la 30e édition du Mois de l’histoire des Noirs, les Productions Nuits d’Afrique présentent, en partenariat avec Groupe Banque TD, une soirée de concerts virtuels axés sur la diversité et l’alliance des cultures ancestrales de l’Afrique et des Premières Nations. Les prestations de Djely TapaAnachnid et Mi’gmafrica seront offertes gratuitement en Live sur Facebook @nuitsdafrique, le vendredi 26 février 2021 à 20 h.

Intitulé L’Afrique rencontre les Premières Nations en musique, le spectacle sera capté au National et animé par madame Francine Grimaldi, une des plus grandes chroniqueuses culturelles au Québec qui a fait sa marque dans le monde des arts.

La soirée atteindra son point culminant lorsque Djely Tapa, Griotte originaire du Mali, et Anachnid, artiste multidisciplinaire Oji-Crie, uniront leurs voix envoûtantes pour offrir des performances à l’image de la richesse de leurs cultures. Deux univers complémentaires qui fusionnent leurs musiques traditionnelles à des sonorités actuelles tel que l’électro.

En ouverture, le spectacle Mi’gmafrica, né de la symbiose entre le Sénégal et la culture Mi’gmaq, fera vibrer le public au rythme des mélodies et chants enracinés à la terre-mère et à l’esprit des ancêtres de ces deux continents. Mi’gmafrica c’est plusieurs musiciens, dont Sadio Sissokho, émérite Griot, et Valérie Ivy Hamelin, artiste de la nation de Gespeg en Gaspésie, qui offriront une innovation musicale aux couleurs de ces deux peuples.

«Cette année, février n’est pas simplement un autre Mois de l’histoire des Noirs. Nous nous réunissons à un moment où les communautés noires et les alliés aux quatre coins de la planète se demandent si les manifestations de l’été dernier ont inspiré des moments ou des mouvements, dit Annah Hughes-Moreau, Vice-présidente associée, Design et Transformation d’affaires, Groupe Banque TD. Quand nous avons lancé La promesse TD Prêts à agir en 2018, notre objectif était de soutenir les conditions nécessaires à un avenir plus équitable. C’est avec fierté que nous soutenons les Productions Nuits d’Afrique et réalisons des progrès pour les collectivités, les collègues et les clients noirs que nous servons.»

Des prestations touchantes et exceptionnelles seront offertes lors de cette soirée hors du commun.

Notes biographiques:

Djely Tapa (Sountougoumba Diarra)

Descendante d’une lignée d’illustres Griots, l’auteure-compositrice-interprète d’origine malienne  défend un style musical oscillant entre le blues, l’électro et des ambiances sahéliennes. Elle transporte sur la scène internationale le verbe empreint de sagesse et l’art vocal des Griots, figures emblématiques de la société malienne ancienne et contemporaine dont les origines remontent à l’Empire Mandingue du 13e siècle.

Elle a été consacrée «Révélation Radio-Canada en musique du monde 2019-2020». Son album Barokan, sous l’étiquette Disques Nuits d’Afrique, a remporté le 29 juin 2020 le JUNO du meilleur album canadien de l’année, catégorie World Music. Voix électrique, échos synthétiques, mélodies hypnotiques… «Entre tradition mandingue, blues du désert et expérimentations électroniques, Djely Tapa veut porter un message féministe et panafricain», écrit Fabien Mollon, Le Monde du 30 décembre 2020, au sujet de l’album Barokan.

Anachnid (Kiki Harper)

Révélée «Auteure-compositrice autochtone de l’année 2019» par la Fondation Socan, Anachnid a présenté en février 2020 son univers musical insolite avec un premier album Dreamweaver, sélectionné sur la longue liste du Prix Polaris. L’album, de style hybride et sensuel, allie électro-pop, trap, indie, soul et hip-hop à des bruits animaliers et tambour. «Avec Dreamweaver, premier album riche aux sonorités contemporaines, un univers hyper défini et le prix de l’auteure-compositrice autochtone de la Fondation SOCAN sous le bras, la jeune chanteuse Anachnid commence à peine à nous surprendre», fait valoir Josée Lapointe, de La Presse du 27 février 2020.

Mi’gmafrica 

Mi’gmafrica met en vedette Sadio Sissokho, émérite griot Sénégalais à la kora, qui interprète les chants traditionnels mandingues d’Afrique de l’Ouest. Valérie Ivy Hamelin,  artiste de la nation de Gespeg en Gaspésie, l’accompagne de son tambour à main, sa flûte et sa voix, en ajoutant les chants autochtones traditionnels. «Mi’gmafrica c’est la rencontre mystique entre deux cultures connectées à la terre-mère et à l’esprit des ancêtres, les mélodies, chants, hommages aux anciens et prières s’allient en puissance pour vous amener dans les confins de l’histoire de l’humanité», soulignent les Productions Mosaïcultures.

Quoi
L’Afrique rencontre les Premières Nations en musique – Soirée de concerts gratuits en webdiffusion

Quand
Le vendredi 26 février à 20 h


Live sur la page Facebook @nuitsdafrique

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓