Close
Close

Votre panier est vide.

Impacts économiques de la COVID-19 – Les cégeps de Montréal lancent 27 formations pour aider les personnes sans emploi

Impacts économiques de la COVID-19 – Les cégeps de Montréal lancent 27 formations pour aider les personnes sans emploi

MONTRÉAL, le 12 févr. 2021 /CNW Telbec/ – Alors que la pandémie a causé la perte de 208 500 emplois au Québec en 2020, les cégeps membres du Regroupement des cégeps de Montréal (RCM) lancent aujourd’hui de nouvelles formations de rehaussement des compétences pour aider les travailleurs impactésPour développer cette offre novatrice, les cégeps montréalais ont uni leurs forces dans un temps record. Ce projet est rendu possible grâce à un soutien financier de 1,9 M$ du gouvernement du Québec.

Au total, 27 perfectionnements crédités de courte durée touchant une variété de secteurs d’activités, allant du marketing numérique à la transformation des aliments, en passant par l’administration et la gestion, ont été développés. Alors que de nombreux secteurs de l’économie sont au ralenti, ces formations permettront aux personnes qui ont perdu temporairement leur emploi de se perfectionner et de mettre à jour leurs compétences afin de suivre l’évolution de leur profession. Elles pourront ainsi se développer dans leur sphère d’activité ou une sphère connexe.

Soulignons aussi que ces perfectionnements crédités de courte durée sont admissibles au Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF). Ainsi, les participants pourraient être admissibles à une allocation de 500 $ par semaine pour la durée de leur formation.

Une réponse à la pénurie de main-d’œuvre

Parmi l’éventail de formations proposées, plusieurs permettront de répondre à la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur manufacturier, ainsi qu’aux besoins des secteurs du commerce de gros et du commerce de détail, qui ont amorcé un important virage numérique. Par exemple :

  • Virage vers les réseaux sociaux et le marketing sur le Web
  • Gestion de sites Web pour le commerce en ligne
  • Programmeur de systèmes embarqués et objets connectés
  • Automatisation et objets connectés
  • Superviseur en milieu manufacturier

Faits saillants

  • 27 perfectionnements crédités de courte durée;
  • Les formations tiennent compte des secteurs d’activité et types d’emplois les plus affectés par la pandémie;
  • Les cégeps membres du RCM ont développé leur offre de formation en collaboration avec Services Québec de l’Île-de-Montréal et le Conseil emploi métropole;
  • Les perfectionnements crédités de courte durée sont admissibles au Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF);
  • Certaines formations seront offertes en français et d’autres, en anglais;
  • L’enseignement se fera en classe virtuelle, en formule hybride et/ou en présentiel (lorsque la situation le permettra);
  • Les cohortes seront formées d’un maximum de 15 à 18 participants.

Comment s’inscrire?

Les critères d’admissibilité ainsi que les renseignements au sujet des perfectionnements crédités de courte durée  sont regroupés sur la plateforme www.montezdeniveau.ca. Il y a lieu de noter que pour se prévaloir de ces perfectionnements, il faut d’abord s’adresser à un agent d’aide à l’emploi de Services Québec, pour autoriser la référence.

Citations

« Par la création de ces tout nouveaux perfectionnements, le Regroupement des cégeps de Montréal veut venir en aide aux dizaines de milliers de personnes qui ont perdu leur emploi durant la crise en leur permettant de retourner rapidement sur le marché de travail. Cette offre de formation inédite démontre la volonté des collèges de contribuer, à leur façon, à la relance économique du Québec, tout en soutenant ces travailleurs. »

–  Nathalie Vallée, présidente du Regroupement des cégeps de Montréal

« Ce projet est en parfaite cohérence avec nos efforts pour rehausser les compétences des travailleuses et des travailleurs, pour relancer notre économie et pour permettre à nos entreprises d’avoir une main-d’œuvre qualifiée. Cette initiative offrira à celles et ceux qui bénéficieront de la formation de meilleurs outils pour faire face aux nombreux défis du marché de l’emploi. Il s’agit par ailleurs d’un changement de culture que nous devons opérer collectivement, soit celui de la formation continue tout au long de la vie professionnelle. Il est aussi important que les employeurs puissent continuer à forger un marché du travail fort et résilient. »

–  Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Je tiens à féliciter le Regroupement des cégeps de Montréal pour cette excellente initiative, qui permettra à bon nombre de personnes de suivre un parcours de formation. Il est essentiel pour nous de soutenir le réseau collégial dans ses efforts de déploiement d’une offre de formation en phase avec les compétences requises à court terme sur le marché du travail actuel. Le fait que le projet soit proposé en concertation avec tous les établissements collégiaux de la région de Montréal, dans un objectif de requalification des travailleurs, est un exemple probant de collaboration effective et pertinente. À terme, c’est toute la société qui profitera de cette collaboration. »

–  Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur

« Je suis fière d’appuyer l’émergence d’une nouvelle offre de formation en perfectionnements crédités de courte durée. Le monde de l’emploi est en métamorphose. Une relance durable et inclusive repose sur l’accélération du rehaussement des compétences de toutes et tous. Ce projet donne l’occasion aux travailleurs et aux travailleuses temporairement sans emploi de transformer les contraintes de la pandémie en opportunités. Un avenir plus profitable est possible pour ceux et celles qui développeront et valoriseront leurs compétences clés. »

–  Audrey Murray, présidente de la Commission des partenaires du marché
du travail et du Conseil emploi métropole

À propos du Regroupement des cégeps de Montréal

Le Regroupement des cégeps de Montréal a pour mission première la promotion collective de l’enseignement collégial montréalais en favorisant la concertation et la coordination de ses membres sur toute question collégiale d’intérêt commun et en faisant valoir la singularité montréalaise au sein de la Fédération des cégeps et auprès de partenaires socio-économiques, institutionnels et gouvernementaux. Il regroupe 12 institutions francophones et anglophones de la région.

SOURCE Regroupement des cégeps de Montréal

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓