Close
Close

Votre panier est vide.

Relançons MTL : l’écosystème du commerce de détail mobilisé pour la relance de ce secteur fortement secoué par la crise

Relançons MTL : l’écosystème du commerce de détail mobilisé pour la relance de ce secteur fortement secoué par la crise

MONTRÉAL, le 4 déc. 2020 /CNW Telbec/ – Le Forum stratégique sur le commerce de détail tenu dans le cadre du mouvement Relançons MTL, propulsé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et ses partenaires, a eu lieu aujourd’hui au Palais des congrès de Montréal. Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles du CanadaPierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, et Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal, ont participé à l’événement. À cette occasion, près de 350 participants ont pu interagir avec plus de 25 panélistes sur les pistes d’action proposées pour innover et relancer le commerce de détail de manière durable.

En cours de journée, de nombreux acteurs de l’industrie du commerce de détail ont cerné les défis importants, dont plusieurs ont été exacerbés par la pandémie. Parmi les enjeux qui touchaient déjà le secteur avant la COVID, les participants ont identifié en priorité les coûts fixes élevés et le retard en matière de virage numérique. Selon les acteurs du milieu, ce sont le centre-ville et les artères commerciales qui subissent l’impact le plus important de la crise sur le secteur du commerce de détail montréalais.

Malgré les difficultés importantes qui affectent encore les commerçants – en particulier les entreprises de la mode et de la restauration -, plusieurs occasions à saisir se présentent, à commencer par la transformation des modèles d’affaires et opérationnels traditionnels, ainsi que l’accélération du virage numérique. À court terme, la piste d’action à prioriser afin de stimuler l’achalandage dans le centre-ville est, selon les participants, l’offre de promotions croisées entre détaillants, restaurants et le secteur touristique, et d’autres collaborations multisectorielles attrayantes pour les consommateurs. Rehausser l’expérience piéton et faciliter l’accès aux voitures et au stationnement ressortent également comme pistes prioritaires pour la vitalité des artères commerciales.

Cette priorisation des solutions initialement présentées dans le Plan d’action pour renforcer le secteur du commerce de détail, codéveloppé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le Conseil québécois du commerce de détail et mmode, la Grappe métropolitaine de la mode, avec le partenaire de contenu, KPMG, est issue d’un exercice collaboratif réalisé au cours du Forum. Le plan d’action faisait notamment état de la contribution importante du secteur à l’économie du Grand Montréal.

« Si le commerce de détail a été frappé de plein fouet par la crise, les acteurs du milieu ont rapidement fait preuve d’une grande solidarité. Ils ont profité des bouleversements des derniers mois pour examiner comment ils pouvaient collaborer et développer des solutions innovantes. La situation a toutefois permis de renforcer le constat : nos entreprises doivent rapidement prendre le virage numérique pour rehausser leur performance. Il faut que les consommateurs d’ici soient capables de repérer, en ligne, les produits locaux qui les intéressent et qu’ils puissent se les procurer. Il faudra aussi pouvoir s’appuyer sur nos chaînes d’approvisionnement locales. Il y a beaucoup à faire pour réussir la relance, mais les acteurs du secteur sont mobilisés. La Chambre continuera de les appuyer dans leurs efforts », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« C’est notamment grâce à la richesse d’un savoir-faire développé depuis de nombreuses années que les détaillants de Montréal font les choses différemment. Face à l’adversité, ils innovent sans cesse et mettent tout en œuvre pour se démarquer. Ils sauront traverser la tempête et saisir toutes les occasions pour relancer et revaloriser le secteur », a souligné Stéphane Drouin, directeur général du Conseil québécois du commerce de détail.

« Grâce à l’excellence des petits et grands joueurs, Montréal a su solidifier sa présence à titre de ville de mode sur l’échiquier mondial au cours des dernières années. Nous avons confiance qu’en travaillant ensemble, les détaillants de tous les secteurs et leurs pairs sauront traverser la pandémie et saisir les occasions pour faire face aux enjeux technologiques, fiscaux et durables, et ainsi bâtir la relance du secteur avec succès », a souligné Debbie Zakaib, directrice générale de mmode, la Grappe métropolitaine de la mode.

Le plan d’action enrichi, suivant la séance collaborative qui s’est tenue dans le cadre du Forum, sera prochainement disponible sur le site de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. En attendant une version mise à jour, veuillez trouver le plan d’action ici.

À propos du Forum stratégique sur le commerce de détail
Le Forum stratégique sur le commerce de détail, qui s’inscrit dans le cadre du mouvement Relançons MTL, est codéveloppé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le Conseil québécois du commerce de détail et mmode, la Grappe métropolitaine de la mode, en collaboration avec HEC Montréal et Keeoo.mee. 

À propos du mouvement Relançons MTL
Le mouvement Relançons MTL est propulsé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le gouvernement du Canada, le gouvernement du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal et la Ville de Montréal, en association avec Investissement Québec et le Palais des congrès de Montréal, et en collaboration avec la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Conseil emploi métropole, le CN, le Fonds de solidarité FTQ et KPMG. Le mouvement est réalisé grâce au soutien d’Air Canada, de CGI, de Desjardins, d’Hydro-Québec, de La Presse, de Montreal Gazette, de RBC Banque Royale et de Rio Tinto, et en partenariat avec Aéro Montréal, AluQuébec, l’Association de la construction du Québec, le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec, CargoM – grappe métropolitaine de logistique et transport de Montréal, le Conseil québécois du commerce de détail, Culture Montréal, Écotech Québec, Femmessor, Finance Montréal, les Fonds de recherche du Québec, La Guilde du jeu vidéo du Québec, la Jeune Chambre de commerce de Montréal, mmode – la Grappe métropolitaine de la mode, Montréal International, Montréal InVivo, Numana, Propulsion Québec et Tourisme Montréal. Plus de détails sur le mouvement sont disponibles à www.relançonsMTL.ca.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Forte d’un réseau de plus de 8 000 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal

Twitter : @chambremontreal

Pour poursuivre la discussion : #RelançonsMTL

Lien connexe : www.relançonsMTL.ca

SOURCE Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓