Close
Close

Votre panier est vide.

Josiane Blanchette, propriétaire de La Barik

Josiane Blanchette, propriétaire de La Barik

🍺 La série «Les Brasseuses» donne la parole aux femmes de l’industrie brassicole. Ce dossier est réalisé en collaboration avec La Chope à Malt / Beer Grains Supply🍺

Parlez-nous un peu de vous et de votre parcours… 

Je suis une femme originaire de Nicolet, j’ai toujours eu un intérêt pour le monde des affaires. J’ai eu deux bars auparavant et je me suis «fait les dents» dans deux microbrasseries de la région avant d’acquérir La Barik

Je suis désormais propriétaire de La Barik. C’est un magasin spécialisé de bières de microbrasseries à Trois-Rivières. Nous avons aussi d’autres produits comme des sauces piquantes, des vins du Québec et des produits de mixologie.


Quelques mots pour définir le type de travailleuse que vous êtes…

Je suis une personne qui pense au travail avant tout, un peu workaholic. Mes amis et ma famille me répètent sans cesse de penser à moi, mais pour moi, travailler n’est pas nécessairement un fardeau. Je suis une femme qui croque dans la vie et qui a plusieurs projets en tête. J’aime relever des défis et me surpasser, j’ai la soif d’en vouloir toujours plus. Pour moi le souci du détail est très important!

D’où vient votre intérêt pour l’industrie de la microbrasserie?  

J’ai découvert mon intérêt pour les bières de microbrasseries avec l’arrivée de la Microbrasserie Le Trou du Diable à Shawinigan en 2005. C’est là qu’à ma grande surprise, j’ai découvert que j’aimais la bière plus spécialisée! C’est à partir de ce moment que je me suis mise à me renseigner de plus en plus sur ces produits. 

«Je pense que les femmes peuvent apporter de nouvelles idées et une dynamique différente dans l’industrie des microbrasseries.»  

Qu’est-ce qui rend votre profession unique?

C’est gratifiant d’avoir acquis un commerce qui a fait son nom dans les 14 dernières années, qui est le leader régional en vente de bières de microbrasseries et qui ne cesse de croitre. Dans une industrie en constante évolution, il ne suffit pas de bâtir seulement autour d’un produit, mais consolider la relation avec la clientèle, la relation avec les employé-es et les fournisseurs est primordial. 

Quels sont les défis que vous avez rencontrés en tant que femme dans le domaine brassicole, un secteur encore amplement masculin?

Depuis mon acquisition de La Barik, je n’ai pas eu à faire face encore à d’énormes défis, par contre, j’ai été très bien accueilli par notre Association de détaillants de bières spécialisés du Québec. Même chose avec mes représentants, tous m’ont l’air motivés de travailler avec moi. C’est à moi de faire ma place dans un milieu d’hommes.

Quels sont les avantages d’être une femme dans cette industrie?

Je pense que les femmes peuvent apporter de nouvelles idées et une dynamique différente dans l’industrie des microbrasseries.  

Qu’aimeriez-vous voir changer au sein de l’industrie des microbrasseries?

Une implication plus pertinente avec les petites entreprises comme la mienne avec des brassins exclusifs et des offres pour les marchés spécialisés. Aussi, j’aimerais voir un système de facturation uniforme pour toutes les microbrasseries, cela nous simplifierait à tous la tâche.

Quel conseil donneriez-vous à une femme débutante dans l’industrie de la bière?

D’être elle-même, de s’intéresser à tout ce qui se fait dans le milieu brassicole et de se faire sa place dans l’environnement où elle travaille. Ne pas avoir peur de s’impliquer dans plusieurs projets.

Quelles astuces conseilleriez-vous pour améliorer la productivité?

Avoir un bon agenda, éviter les trucs de dernières minutes et savoir déléguer certaines tâches. Être ouvert-e à de nouvelle façon de procéder et travailler en équipe.

Qu’est-ce qui vous inspire et vous motive à aller au travail chaque jour?  

L’ambiance, mon équipe qui ne cesse de s’impliquer dans l’entreprise, la clientèle, la satisfaction de rendre cette clientèle heureuse en découvrant de nouveaux produits. Le sourire des gens en quittant le magasin! 😊

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

Le meilleur conseil que j’ai eu: «l’effort de plus que tu mets au travail chaque jour fait toute la différence!» 


À la fin d’une journée, quelle sorte de bière buvez-vous pour vous détendre?

Tout dépend des jours, cependant mon choix s’arrête plus souvent qu’autrement sur une bonne IPA de style Côte-Ouest.

▶️ La Barik

site web | facebook

4170, boulevard des Forges à Trois-Rivières

Continuez votre lecture: Cindy Rivard, copropriétaire de MaltBroue

 

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓