Close
Close

Votre panier est vide.

La collaboration comme catalyseur de l’écosystème startup montréalais

La collaboration comme catalyseur de l’écosystème startup montréalais

Programme B

Essentielles à la croissance du réseau entrepreneurial local et de ses intervenant-es, les collaborations entre les organismes, accélérateurs, incubateurs, institutions universitaires et autres projets de soutiens aux startups sont monnaie courante dans la métropole. En mettant ses efforts, talents, expertises et moyens en commun, la communauté vise à avoir un impact riche pour les entrepreneur-es.

«Un écosystème de startups fort est un écosystème qui collabore», soulève d’emblée Liette Lamonde, cofondatrice de Bonjour Startup Montréal et Directrice générale de Montréal inc.

L’enjeu majeur réside dans le fait de mettre en valeur les projets entrepreneuriaux de manière efficace, abonde Maryse Gingras, Directrice régionale senior pour le Québec et les provinces de l’Atlantique de Futurpreneur Canada. «C’est primordial que chacun des organismes connaisse les programmes et services de base des autres, afin de bien orienter les entrepreneurs-es qui ne répondent pas à certains critères de nos organismes respectifs. Parfois c’est l’âge, parfois le stade de croissance de l’entreprise, parfois c’est l’industrie, etc.», insiste-t-elle.

Maryse Gingras. Courtoisie.

Ces collaborations se matérialisent souvent par des échanges continus entre les organisations et les relations de confiance qui se nouent sur le long terme sont gage de projets décisifs. Toutefois, certains partenariats peuvent requérir du temps selon leur envergure et leur complexité. «On doit arriver à concilier les objectifs de chacun, s’entendre sur ce qu’on veut accomplir et s’assurer que chacun s’engage à faire sa part. Il vaut mieux qu’une organisation prenne le leadership du projet pour en faire la coordination et en assurer le succès, indique Mme Lamonde. Des partenariats existent déjà, ils se sont créés à la pièce, souvent autour d’événements ou de programmes».

C’est le cas du Parcours Entreprendre au féminin de Montréal inc. qui fait appel à 13 organismes de l’écosystème qui proposent à 20 femmes entrepreneures un atelier de formation, des sessions de mentorat de groupe ou du coaching selon les besoins de celles-ci.

Liette Lamonde. Crédit: Maude Touchette. Gala SME 2018.

Oeuvrer ensemble pour faire rayonner l’entrepreneuriat local

Parmi les réalisations nées de ces collaborations, la Semaine Mondiale de l’Entrepreneuriat (SME) de Montréal en est un exemple saillant. Presque tous les organismes de l’écosystème présenteront des ateliers, conférences et tables rondes. L’initiative qui se déroulera du 18 au 24 novembre prochain est chapeautée depuis 6 ans par Futurpreneur Canada et sera propulsée par Bonjour Startup Montréal. «De notre côté, Futurpreneur s’assure que les partenaires de l’écosystème en font la promotion et y participe. L’initiative a pour but d’inspirer les gens du monde entier par le biais d’activités locales, nationales, conçues pour les aider à explorer leur potentiel en tant qu’auto-initiateurs et innovateurs», souligne Mme Gingras.

Un enjeu commun réunit les différents participants de la SME: faire de Montréal la ville la plus dynamique en matière d’entrepreneuriat au pays. D’ailleurs, le plus grand nombre d’événements par personne se déroulera dans la métropole. «Il n’y a rien comme une compétition mondiale pour faire ressortir notre fierté montréalaise, s’exclame Liette Lamonde. Notre écosystème est hyperactif et cette semaine mondiale est une vitrine de notre dynamisme.»

Montréal, ville entreprenante

L’an passé, Montréal était la ville qui avait enregistré le plus grand nombre d’activités au Canada. «Mais comme le gagnant est celui qui a le plus d’activité au prorata de sa population, nous n’avions pas remporté le titre», ajoute Mme Lamonde. Plusieurs dizaines d’activités organisées en 2018 ont cependant permis à Montréal de se mériter une mention honorable. Au total, ce sont plus 30 000 événements qui sont mis en place pour faire briller la démarche entrepreneuriale dans 170 pays.

«Je crois que Montréal est sur une très belle lancée», pense Mme Gingras. Ce qui fait la force de cet écosystème startup actuel semble être son désir de faire un impact aux niveaux social et économique, encore plus que le niveau d’activités à longueur d’année.

En effet, Bonjour Startup Montréal a dernièrement recensé près de 400 startups en ville, ce qui situe Montréal au 33e rang des écosystèmes les plus dynamiques au monde selon le Startup Génome. De plus, ces entreprises émergentes locales sont présentes à l’international et font une différence économique dans le paysage québécois: elles génèrent constamment divers types d’emplois grâce à leurs croissances rapides.

Courtoisie Bonjour Startup Montréal.

La performance des écosystèmes se calcule par le biais de certains indicateurs-clé comme l’internationalisation des startups, la force des connexions et de l’entraide dans la communauté, la valeur des entreprises et la capacité de se démarquer afin de retenir et d’attirer ici les meilleurs talents et fondateurs de startups, nous explique Liette Lamonde. «Nous travaillons à identifier nos lacunes et à trouver comment les combler, en collaboration avec les partenaires de l’écosystème. Un exemple concret: notre plateforme web qui permet aux entrepreneurs de mieux s’y retrouver dans toute l’offre de services de l’écosystème et notre calendrier où on trouve toutes les activités en un seul endroit», continue cofondatrice de Bonjour Startup Montréal.

Qu’elles soient annuelles ou plus ponctuelles, les collaborations sont la clé de voute d’une communauté qui soutient, forme et promeut ses entrepreneur-es, s’accordent les deux femmes. La mission de tous les acteurs startup est de mettre en action les visions et idées entrepreneuriales des Montréalais-es.

Conférence de lg2 lors de la SME 2018. Crédit: Camille Gladu-Drouin

〰️ Des événements à ne pas manquer pendant la SME

Les jeunes pousses et les innovateurs de la métropole pourront profiter de la SME pour se former, progresser et ouvrir leurs horizons. Que ce soit en coding, en intelligence artificielle, en économie sociale ou en financement; cette semaine sera rythmée par des événements portant sur de nombreux enjeux.

Parmi les événements phare cette année: la conférence Raising Capital le 18 novembre organisée par The Tech Society promet de nombreux panels et tables rondes afin de connecter les startups à des opportunités d’investissements et aux savoir-faire des experts et leaders en affaires; le Rendez-vous M – Mentorat pour Entrepreneurs du Réseau M les 19 et 20 novembre sera jalonné de conférences inspirantes et d’ateliers pratiques dans lesquels l’être humain derrière l’entrepreneur sera guidé et conseillé dans une optique mentorale ou encore le Hackathon social – Décodons l’inclusion du 22 novembre organisé par Dynamo s’intéressera à l’innovation en développement social.

➡️ Pour être au courant de toutes les activités: rendez-vous sur le site de Bonjour Startup Montréal et sur la page Facebook de la Semaine Mondiale de l’Entrepreneuriat de Montréal.

 

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓