fbpx
Close
Close

Votre panier est vide.

Solios: Écologique jusqu’au poignet

Solios: Écologique jusqu’au poignet

Avec peu d’investissement et beaucoup de bouche à oreille, Alexandre et Sam ont amassé 90 000$ sur leur campagne Kickstarter en octobre 2018. Au lancement de leur entreprise, 4 mois plus tard, 30 000$ se sont ajoutés: un total de 120 000$ avant même d’avoir livré le premier produit. Et pas n’importe quel produit: une montre à énergie solaire. Solios, – à mi-chemin entre solaire et Hélios, dieu grec du soleil -, c’est la marque de montres conçue par le duo qui s’est rencontré sur les bancs de HEC. Rencontre avec son cofondateur Alexandre Desabrais. 

Le modèle Gamma Cuir Éco Brun de Solios. Courtoisie.

Bonjour Alexandre! Comment est née l’idée de créer Solios?

Après une compétition économique en entrepreneuriat, on a su que c’était ce qu’on voulait faire. On s’est lancé sur le marché du travail, Sam pour un fonds d’investissement qui faisait l’acquisition d’entreprises, moi dans une startup en technologie. On a ainsi commencé notre projet simultanément pendant un an et demi puis on a décidé de faire le saut. Ça faisait longtemps qu’on voulait avoir une entreprise avec un impact positif. N’étant ni ingénieurs ni millionnaires, on voulait utiliser nos forces en misant sur le changement des mentalités et on a réalisé qu’un accessoire de mode pouvait être puissant. Il peut être amélioré par rapport à ce qui existe déjà sur le marché et il lance un message.

«La mode étant une industrie néfaste, on s’est dit qu’on pouvait s’y attaquer par quelque chose qu’on connaît: les montres. Tout ce qui est catégorisé comme du luxe abordable est en réalité du fast fashion.»

N’étant pas une commodité ou une nourriture essentielle à la survie, une montre complète un style et projette une mentalité. Si on prend l’exemple de Rolex, c’est la réussite financière. On voulait faire la même chose avec le luxe éthique et responsable. C’est un sujet que les gens attaquent comme une montagne. La mode étant une industrie néfaste, on s’est dit qu’on pouvait s’y attaquer par quelque chose qu’on connaît: les montres. Tout ce qui est catégorisé comme du luxe abordable est en réalité du fast fashion. Il y a peu d’éthique de travail et de conscience sur la récupération des matériaux, mais on a réalisé qu’on pouvait allier les deux. On a voulu utiliser des matériaux durables donc le prix est plus élevé que notre compétition. On ne voulait pas du luxe à 800-1000$, il fallait aller vers des gens qui puissent se le permettre. C’est assez dispendieux, sans être hors de prix.

On s’est fait lâcher par plusieurs partenaires, car on ne rentrait pas dans leur ligne de profitabilité, mais notre différenciation se fera sur le long-terme. On est très fiers, mais on veut continuer à améliorer la montre. Notre technique de coloration crée moins de déchets sans être parfaite. On aimerait aussi être les premiers à en produire une sans déchets. Nous utilisons présentement la coloration ionique; un procédé où seulement les particules nécessaires seront appliquées au produit, donc le nombre de déchets lié à cette coloration diminue: c’est plus cher, mais l’impact est positif!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

The 40mm white dial and rose gold case on our beautiful friend @taina.fit . #kickstarter #ecofriendly #solios

Une publication partagée par Solios 🌿 (@solios.watches) le

La cohérence de la marque est intéressante. Est-ce que même l’emballage est écoresponsable? 

Oui, il y a un carton 100% fait de matières recyclées, et un papier compostable: on peut le planter. On le met dans un pot comme si on mettait des graines de plantes et on peut faire pousser des fleurs avec. C’était une belle façon de dire aux gens qu’on avait pensé à notre produit jusque dans sa finalité. Le suremballage a été un défi, car dans l’industrie, chaque produit arrive dans un emballage plastique individuel mis dans un gros emballage. En recevant nos premières quantités, on a fait un saut. Ça ne faisait aucun sens! Le client ne le verra jamais, mais c’est pour notre conscience.

Maintenant, on achète des boîtes de cartons recyclés pour faire des séparations individuelles. On recherche aussi des partenaires pour recycler des petits engins électroniques, comme un mouvement «parti dans un autre». Notre cuir de silicone se recycle, mais on ne peut pas le mettre dans un bac à récupération. On veut que ce soit prêt pour le black friday et profiter de l’occasion pour dire aux gens que c’est l’une des journées les plus polluantes de l’année. On prend la stratégie inverse pour dire «si vous achetez chez nous pendant cette période, on fera un don à un organisme qui investit dans l’environnement». On prendra la responsabilité de recycler des objets qui dorment dans les tiroirs. 

«Les gens ne sont pas mal intentionnés, mais ils ont l’impression que les petits gestes ne font pas de différence: c’est exactement l’inverse qu’on veut promouvoir.»

Puisque la pile se recharge au soleil, une montre peut-elle durer toute une vie?

Ça dépend de l’utilisation de chacun: si on la cogne tout le temps, il y aura de l’usure prématurée même pour une montre à 10 000$, mais la pile va durer des décennies. Nos métaux sont plus durables que les équivalents dans notre gamme de prix. Même chose pour le cuir, plus résistant que du cuir véritable ou du cuir vegan. On a mis un revêtement en saphir sur la vitre pour être sûr qu’il n’y ait pas d’égratignure prématurée à cause de légers contacts.

Les fondateurs de Solios. Courtoisie.

Comme le dit votre site, le projet est ambitieux: il s’agit de «perturber l’industrie». Mais si la montre dure longtemps, elle ne sera donc pas rentable pour l’entreprise? 

En effet, c’est très ambitieux, mais si on réussit, on ne veut pas que les gens achètent plusieurs montres. Notre but est de développer une gamme d’accessoires de mode qui aura des impacts directs et indirects sur la consommation. Direct par une meilleure alternative que ce qui existe, et indirect pour accélérer le changement de mentalités. Les gens ne sont pas mal intentionnés, mais ils ont l’impression que les petits gestes ne font pas de différence: c’est exactement l’inverse qu’on veut promouvoir. Notre message peut se traduire dans nos montres comme ailleurs. N’en surconsommez pas, mais si vous voulez un objet, allez-y avec la meilleure alternative possible. En bref, «consommez moins et mieux».

⌚ Solios

site web | facebook | instagram

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓