fbpx
Close
Close

Votre panier est vide.

Passion Yoga et cie: Le bien-être à la portée de tous

Passion Yoga et cie: Le bien-être à la portée de tous

L’école de yoga ajoute une corde de plus à son arc en offrant des cours en ligne, en plus de son offre existante de cours pour les entreprises, en plein air et à domicile. Rencontre avec la fondatrice d’une compagnie déterminée à propager l’amour de cette pratique millénaire. 

C’est après un séjour de deux mois en Inde révélateur que Sophie Bienvenue a quitté son emploi pour créer la communauté de Passion Yoga et cie. Depuis, l’entrepreneure marie ses trois passions tous les jours: l’entrepreneuriat, le yoga et les voyages. 

Or, à son entrée dans le monde du yoga, la professeure a vite constaté que la plupart des professionnels travaillaient en silos dans la compétition et la précarité. «J’ai ressenti le besoin que les professeurs de yoga s’unissent dans une communauté et puissent bien vivre du métier.» L’objectif ultime pour elle est que la pige devienne un choix plutôt qu’une nécessité chez Passion Yoga et cie avec un personnel salarié et un nombre de cours garanti par semaine. 

«Il faut sécuriser ce milieu, soutient Sophie Bienvenue. Plusieurs yogis sont des travailleurs autonomes sur la route qui offrent des cours de yoga à domicile, dans les entreprises ou des retraites à travers le monde. Ça change constamment et on s’adapte aux besoins des clients. Pouvoir parler avec d’autres professeurs, ça rassure et permet de développer des outils autant sur le plan de la recherche d’emploi que la formation continue en tant professeur». 

«L’image du yoga actuel est soit très active, soit très méditative, mais entre les deux existe un monde. En fait, les seuls prérequis pour s’adonner au yoga sont d’avoir un corps et de pouvoir respirer.»

Fondatrice et présidente de Passion Yoga et cie

Démocratiser le yoga

Outre le bien-être de ses employés, Passion Yoga et cie a l’ambition de rendre le yoga plus accessible, notamment en déboulonnant certains mythes autour de la pratique. 

«Beaucoup de membres de mon entourage disent qu’ils ne sont pas assez flexibles, pas assez zen. Il existe toutes sortes d’excuses, et j’espère pouvoir enrayer ces idées qu’on a mises dans la tête des gens. L’image du yoga actuel est soit très active, soit très méditative, mais entre les deux existe un monde. En fait, les seuls prérequis pour s’adonner au yoga sont d’avoir un corps et de pouvoir respirer, affirme Sophie Bienvenue. Quand on commence à s’entraîner pour un marathon, le cardio n’est pas au rendez-vous, c’est la même chose pour la flexibilité en yoga. Elle se gagne tranquillement.»

Même constat pour la méditation: «On pense que méditer équivaut à s’empêcher de penser, mais ce n’est pas le cas. La méditation consiste à se concentrer sur le moment présent et d’observer ce qui est là. On observe le flot de pensées au lieu de l’endiguer, mais on ne peut pas arrêter le flot de pensées», précise la professeure. 

L’entreprise québécoise enseigne un éventail de styles allant du hatha au thérapeutique, en passant par le yoga prénatal et le style ashtanga. Et la clientèle est aussi variée, incluant les personnes aînées qui peuvent faire du yoga avec une chaise pour assurer plus de confort et de mobilité. 

Une des nombreuses retraites organisées par l’entreprise québécoise durant l’année

À défaut de pouvoir bénéficier d’un cours privé ou à domicile, les internautes peuvent aussi se doter d’un accès illimité à des vidéos de conseils pour la pratique et plusieurs séquences enseignées par des professeurs certifiés. 

«À 85$ par année, c’est un abonnement peu coûteux qui donne l’occasion de pratiquer le yoga n’importe où, à n’importe quel moment de la journée. L’idée est de faire en sorte que les gens puissent intégrer la pratique facilement dans leur quotidien et que ça devienne un mode de vie, une philosophie, ou tout simplement une forme d’exercice physique», explique Sophie Bienvenue. 

L’équipe accueille une deuxième cohorte d’étudiants à la formation professorale dès septembre. Plusieurs fois par année, la pédagogue s’évade aussi avec un groupe d’élèves vers un cadre enchanteur du Québec ou d’autres contrées plus lointaines pour guider des retraites de toutes sortes. 

«Mon yang c’est l’entrepreneur, et mon yin c’est le yoga, c’est une combinaison qui m’amène vers l’équilibre», estime Sophie Bienvenue. L’entrepreneure aspire à extérioriser l’offre de cours hors de Montréal et souhaite rejoindre toute la province du Québec. «D’ici 2020, on veut avoir des professeurs dans chaque région du Québec, car la demande est là.»

🧘‍♂️ Passion Yoga et cie 

site web | facebook | instagram

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓