Close
Close

Votre panier est vide.

SHAWN DURIEZ, MAÎTRE BRASSEUR D’AVANT-GARDE ARTISANS BRASSEURS.

SHAWN DURIEZ, MAÎTRE BRASSEUR D’AVANT-GARDE ARTISANS BRASSEURS.

Venez déguster la bière de l’Avant-Garde artisans brasseurs pendant le Festival Bière et Saveur de Chambly, du 30 août au 2 septembre – Parc du Fort-Chambly | Kiosque 45

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?
Shawn Duriez, Maître Brasseur et cofondateur de Avant-Garde Artisans Brasseurs.

Comme beaucoup de brasseurs, j’ai bondi çà et là avec assez peu de rigueur, disons, téléologique. Mon enfance ayant été marquée par la mécanique (mes parents étaient propriétaires d’un circuit de karting), j’ai d’abord fait un DEC en construction aéronautique. Diplôme de technicien en poche et nulle contrainte à l’horizon, j’entamai des études de littérature, ce dont atteste le caractère recherché de mon verbiage et mon utilisation juste du passé simple. Ce sont mes recherches doctorales sur la récupération du roman  policier dans le roman d’avant-garde français des années 1950-1970 qui m’ont amenées à laver des planchers dans une brasserie.

J’ai travaillé une cinquaine d’années à la brasserie McAuslan, accumulant de l’expérience brassicole et oh combien de momentum, et pow, me voici.

Qu’écoutez­-vous comme musique en travaillant?
Coco Rosie, Blind Willie McTell, Mara Tremblay, M.I.A., Katy Perry, Éric et Bobby Lapointe. J’en passe probablement

 

À la fin d’une journée, quelle bière buvez-vous pour vous détendre?
Ça varie avec l’humeur, la température, l’heure et la disponibilité du moment. Reste que la saison est probablement mon style de prédilection. C’est un style versatile qui se décline de plusieurs façons, mais toujours dans le cadre fruité-épicé- sec-effervescent qui en fait une bière rafraîchissante, toute indiquée après une dure journée de labeur.

De quelle microbrasserie québécoise estimez-vous le plus le travail?
Je vais tricher un peu et en nommer plusieurs, mais pas pour les mêmes raisons. D’abord il y a Dieu du ciel pour l’ensemble de l’oeuvre et pour le travail exceptionnel de pionnier en ce qui concerne la promotion des styles de bières moins immédiatement populaires. Comme bien des gens de ma génération, c’est une des premières microbrasseries que j’aie fréquenté assidûment, et j’y ai découvert des traditions brassicoles dont je ne soupçonnais pas l’existence. C’est là que j’ai bu ma première bière fumée, ma première bière au poivre, ma première bière sûre. Définitivement un des établissements qui a contribué à définir l’orientation de l’industrie microbrassiscole au Québec en attisant la curiosité des consommateurs pour des styles moins connus et en imposant des standards de constance et de qualité des produits.

Le Harricana est un de mes coups de coeur plus récents. C’est une brasserie qui expérimente beaucoup avec des ingrédients et des procédés moins courants, et ils le font bien.

Une mention spéciale aussi pour L’amère à boire, dont j'admire la constance et le dévouement à un petit nombre de styles très classiques alors que l’industrie est presque entièrement axée sur la nouveauté.

facebook.com/avantgardeartisansbrasseurs/

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓