Close
Close

Votre panier est vide.

Lachapelle atelier: Au diable les étiquettes!

Lachapelle atelier: Au diable les étiquettes!

Chantal, Alberthe… Ce ne sont pas des noms de femmes, mais bien de vêtements. L’un est un top en lin, l’autre une jupe. Certaines les recevront dès le lancement de la première collection à l’automne, d’autres arborent déjà le chandail «comme un mouvement». En 24 heures, la campagne de sociofinancement de Viviane Lachapelle a atteint son objectif de 8000$ sur Ulule. Elle s’en est fixé un deuxième, 15 000$, dépassé pour la fin de la campagne le 16 juillet dernier. Son...

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓