fbpx
Close
Close

Votre panier est vide.

Entrevue avec les fondatrices de Leonardo Studio Design

Entrevue avec les fondatrices de Leonardo Studio Design

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Hey, enchanté! Nous, c’est Leonardo, un studio de design graphique fondé par deux passionnées de design avec une vision commune. On aspire à laisser ce monde un peu plus beau qu’il ne l’est déjà!

Marie-Andrée a complété un baccalauréat en design graphique à l’UQAM en 2014. Durant ses études, elle en a profité pour faire un échange à San Bernardino au California State University où elle s’est inspirée de la diversité stylistique américaine. De retour à Montréal, elle a décroché la Bourse Sid Lee en design graphique avec un stage en prime. Par la suite, elle a travaillé comme designer pigiste à son compte avec de nombreux clients et agences (Hestia, Polar Bear’s Club, CloudRaker).

Stéphanie a complété un baccalauréat en design graphique à l’UQAM en 2013. Elle a choisi de se consacrer à sa passion: mener des projets captivants à bon port. Une fois diplômée, elle a décidé de mettre son talent à l’œuvre à titre d’analyste d’affaires, chargée de projets et représentante. Ses implications dans de nombreux comités lui ont permis d’affuter sa vision stratégique et ses aptitudes de «gère-mène».

Votre emploi et titre actuel?

Aussi complémentaires que Donatello et Leonardo, Marie-Andrée assure la direction artistique et le design graphique, alors que Stéphanie dirige les mandats comme une capitaine.

Dans quelle ville?

À Montréal (Hochelaga).

«Qu’on habille un espace, un produit ou une idée, notre démarche créative a pour mission de colorer la journée de tous ceux qui s’y attardent. La culture du beau n’a rien de superficiel. Elle est tangible, utile et inspirante.»

Un mot pour définir le type de travailleuses que vous êtes…

Heureuses.

Qu’est-ce qui rend votre studio de design unique?

Notre approche est simple et collaborative: on se rencontre, on s’accorde et on crée. Parce que pour nous, deux têtes valent toujours mieux qu’une. Une designer passionnée + une chargée de projets pragmatique = des clients (ben, ben) heureux. Le partage clair des rôles, c’est la clé.

Quelle est la taille de votre compagnie?

Depuis le début de Leonardo, nous sommes deux associées ainsi qu’un(e) stagiaire à temps partiel à chaque session. Récemment, nous avons aussi ajouté une pigiste à temps partiel pour compléter l’équipe.

Quels outils sont essentiels à votre vie?

Pour le divertissement: Spotify. Pour la création: Adobe Creative Cloud, Sketch App. Pour la gestion: Google Suite, WeTransfer, Facebook Messenger.

À quoi ressemble votre espace de bureau?

Notre bureau est à notre image; petit et chaleureux, design et épuré. Il nous permet de rencontrer des clients ou prendre un verre avec des collaborateurs dans un superbe espace! Nous partageons le bureau avec une entreprise en création web dans l’immeuble du 2019 rue Moreau.

Avez-vous une façon particulière d’organiser vos journées afin d’optimiser votre travail?

On prend la gestion de l’horaire très au sérieux afin d’optimiser notre productivité. Chaque journée comprend en moyenne 5h de travail prévu, ce qui nous laisse 1h ou 2h pour des imprévus. Selon nous, il est difficile d’être productives plus de 6h dans une journée, c’est pourquoi on tente de prévoir le plus possible le flot de travail entrant. Ça rend tout le monde plus heureux!

Quelles astuces conseilleriez-vous pour améliorer la productivité?

Avoir un horaire clair et réaliste, c’est la base. On essaie d’éviter le plus possible le travail les soirs et fins de semaine (sauf lors de plus gros livrables, ou si c’est par choix).

Et ne pas regarder ses courriels aux 5 minutes.

Vous êtes meilleures que vos collègues de travail pour…

Stéphanie a une vision macro, alors que Marie a le souci du détail.

Comment contrôlez-vous la croissance de compagnie?

Pour nous, c’est lentement mais sûrement. On aimerait agrandir un peu l’équipe dans le futur, mais il est important d’avoir des bases solides. On reste ouvertes aux opportunités, tout en gardant le cap sur notre vision commune.

À propos du design, qu’est-ce que votre marque reflète?

Y’a d’la joie, partout y’a d’la joie! Comme chantait l’autre.

Chez Leonardo, on pense qu’on peut la créer en faisant de chacun des projets un véhicule de bien-être. Qu’on habille un espace, un produit ou une idée, notre démarche créative a pour mission de colorer la journée de tous ceux qui s’y attardent. La culture du beau n’a rien de superficiel. Elle est tangible, utile et inspirante.

Notre marque se veut donc accessible et positive. Il y a tellement de belles initiatives autour de nous, de potentiel pour faire du beau, on veut en faire partie. On est vraiment ancrées dans le quotidien; le bonheur de passer devant un commerce et en ressortir avec un sac juste parce qu’on a trouvé ça beau. Le beau rend heureux.

Qu’est-ce qui vous inspire et vous motive à aller au travail chaque jour?

Nous avons la chance de côtoyer des clients et des collaborateurs qui sont dans tous les domaines. C’est extrêmement motivant d’apprendre sur la réalité de chacun. À chaque nouveau projet, on en apprend plus sur une industrie, ou une nouvelle rencontre. On a travaillé avec un spa, un excavateur, un producteur de fromage végane, une association de vélo, un assureur, pour n’en nommer que quelques-uns.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

On rencontre beaucoup de gens qui nous donnent de bons conseils, c’est la somme des expériences de chacun et nos échanges avec eux qui nous aident à prendre de bonnes décisions.

Quelle est votre stratégie en ligne?

Notre stratégie se reflète surtout via Instagram. On tente de créer un fil qu’on aimerait suivre. On y retrouve donc des citations inspirantes ou drôles, des projets de design et des work in progress, ou encore des photos de notre quotidien. Notre fil démontre qu’on est accessibles et que c’est le fun travailler avec nous!

On travaille également sur un projet de blogue qui nous permettra d’exprimer notre vision du beau et la mission de Leonardo. Ça devrait sortir d’ici la fin 2019.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

On ne tente jamais de faire les choses plus vite. C’est plutôt l’expérience qui nous permet d’anticiper ou de prévoir certaines situations. Il faut accepter de se tromper, d’avoir «perdu du temps» ou d’essayer de nouvelles choses, même si c’est plus long de prime abord.

Quels ont été vos plus grands défis en tant qu’entrepreneures?

Pour Stéphanie, ç’a été la constante remise en question des décisions. Est-ce que j’ai pris la bonne décision? Quoi faire dans telle situation? Il faut assumer à 100% toutes nos décisions, car il n’y a personne d’autre pour nous guider.

Pour Marie, c’est plutôt l’adaptation du mode de vie pigiste. Bien qu’on fasse encore des journées de travail à distance, il est important d’avoir un lieu de travail commun pour faciliter l’avancement des projets, la communication avec les pigistes sur place, etc.

Quels seraient les conseils que vous donneriez à quelqu’un qui souhaite démarrer son entreprise?

Faites-le! Évidemment il y a un peu de calcul de risque, mais il vaut mieux tenter le coup que de ne pas essayer. «You either win or learn».

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez-vous pas vous passer?

Un chargeur?

💥 Leonardo Studio Design

site web | facebook | instagram | behance

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓