Close
Close

Votre panier est vide.

Régis Bouillon, PDG et brasseur de la Brasserie Artisanale de Lorraine

Régis Bouillon, PDG et brasseur de la Brasserie Artisanale de Lorraine

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Régis Bouillon et Jean-François Drouin, créateurs de la Brasserie Artisanale de Lorraine en 2002. Tous les deux docteurs et ingénieurs de l’ancienne école de brasserie de Nancy (l’ENSAIA: École Nationale Superieure d’Agronomie et Industries Alimentaires à Vandoeuvre). L’idée était de recréer la dynamique des brasseries lorraines perdues par les fermetures et les rachats. Il y avait plus de 150 brasseries il y a moins d’un siècle dans le secteur, un tel patrimoine brassicole ne pouvait pas rester sans renouveau.

Votre titre actuel?

Régis Bouillon; créateur, brasseur et PDG.

Dans quelle ville?

Pont-à-Mousson.

Un mot pour définir le type de travailleur que vous êtes?

Passionné.

D’où provient votre intérêt pour la microbrasserie?

Ch’ti de naissance et lorrain d’adoption (tombé dans la marmite!), notre formation pour la microbiologie et ses process et l’amour de ce produit 10x millénaire.

Qu’est-ce qui rend votre bière unique?

Car nous produisons en fonction de nos goûts et pas de la mode. La passion et le savoir. Nous y mettons notre âme et cela est unique en chacun de nous.

Quelle est la taille de votre brasserie?

3000 HL/an et 9 salariés.

À quoi ressemble votre espace de bureau?

Convivial, à nos couleurs et dont la porte est toujours ouverte.

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées afin d’optimiser votre travail?

Les journées ne sont jamais reproductibles, et toujours pleines de surprise ou d’urgences. Ce qui est toujours organisé est le planning de production et de conditionnement (10 jours à l’avance) et là, il n’y a aucun changement. Cela permet à tout le monde de travailler avec une vision anticipative et sereine.

Quels «trucs» conseilleriez­-vous pour améliorer la productivité?

Aucune concession sur les gestes qui peuvent paraitre «de routine», mais qui font TOUTE la différence. Chaque nouvelle production est faite comme si c’était la première. Un brasseur qui dit que le travail est toujours le même n’est pas un brasseur!

Vous êtes meilleur que vos collègues de travail pour…

Le planning de production, export, commercialisation, organisation salon, qualité… Ca serait aux autres de répondre!

«L’idée était de recréer la dynamique des brasseries lorraines perdues par les fermetures et les rachats. Il y avait plus de 150 brasseries il y a moins d’un siècle dans le secteur, un tel patrimoine brassicole ne pouvait pas rester sans renouveau.»

Quelle est votre stratégie pour faire connaitre votre bière?

Nous sommes sur tous les secteurs de vente grande distribution en produits locaux, café, hôtel, restaurant. Nous sommes partenaires de nombreux festivals et d’associations sportives. Nous faisons le salon de l’agriculture depuis 18 ans. Nous participons à de nombreux concours de bière internationaux (récemment 2 médailles au Paris Beer Trophy, 3 médailles à l’académie des vins et de la gastronomie, 5 médailles à Hong Kong… Nous attendons les résultats des É.-U. et de Londres). C’est la stratégie qui nous ressemble, à savoir, partager notre passion et nos idées à travers le monde avec tous les moyens à notre disposition.

À propos du design, qu’est-ce que votre marque représente?

Chacune de nos bières a sa propre identité et son histoire. Car chaque bière a été élaborée spécifiquement. Nous sommes très axé «produit lorrain» et nous communiquons dans ce sens.

Comment votre design a-t-il été conçu?

Tous nos design sont faits en interne. Ma partie est plutôt l’idée créative et c’est plutôt la partie de Jean-François sur la réalisation graphique.

Qu’est-ce qui vous inspire et vous motive à aller au travail chaque jour?

Tous les jours sont une nouvelle découverte et un nouveau challenge. Depuis le début, JAMAIS je ne me suis posé la question du pourquoi aller au travail! D’ailleurs ce n’est pas un travail, c’est un plaisir.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

Suivre toujours son instinct et ne jamais baisser la tête.

Quels ont été vos plus grands défis en tant qu’entrepreneur?

Trouver un bâtiment pour notre implantation.

Quels seraient les conseils que vous donneriez à quelqu’un qui souhaite démarrer sa propre brasserie?

Quand on monte une brasserie, on est surtout motivé pour brasser et produire. C’est une vision très restreinte de cette activité même si elle est essentielle. La production est un paramètre qui fait parti d’un tout. La part bureautique, administrative, financière, achats, commercialisation, etc., la vie privée et tous les satellites doivent être pris en compte impérativement! Sinon, c’est une mort annoncée et parfois à court terme. Nous sommes un organisme de formation et beaucoup n’ont pas pensé à tout ça, car la seule motivation est de «faire de la bière».

Avez-vous des nouveautés à venir?

Nous venons de sortir une bière pour le club de Basket de Nancy. ALL STAR BEER!

À la fin d’une journée, quelle sorte de bière buvez-vous pour vous détendre?

Une Loroyse Triple Fermentation 8°, multi médaillée!

🇫🇷🍻 Brasserie Artisanale de Lorraine

site web | facebook

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓