fbpx
Close
L’histoire de bureau de l’association française Bières & Papilles qui organise le Paris Beer Week

L’histoire de bureau de l’association française Bières & Papilles qui organise le Paris Beer Week

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

L’association Bières & Papilles regroupe plus de 200 membres: professionnel.le.s et passionné.e.s. Le Conseil d’administration est composé d’un bureau (président, secrétaire et trésorier non issu.e.s de la filière brassicole de préférence afin d’éviter tout conflit d’intéret) puis d’une équipe avec:
un.e représentant.e pour chaque coeur de métiers : brasseurs, bars/restaurants, cavistes, distributeurs, associations,
un.e responsable Grand Final,
un.e responsable Semaine Paris Beer Week,
un.e responsable communication,
un.e community manager,
un.e responsable partenariat,
un.e responsable Paris Beer Club (le club organisant des sorties/événements pour les membres de l’association),
un.e responsable concours brassam’,
un.e responsable relations presse.

Votre emploi et titre actuel?

Nous venons tou.te.s d’horizons divers et variés, certain.e.s sont soit professionnel.le.s dans la filière brassicole, d’autres sont juste très passionné.e.s.

Dans quelle ville?

Paris et sa région.

«Il y a environ six ans, les brasseries se comptaient sur les doigts de la main sur Paris et sa région, cette année on pointe à plus de 60 brasseries en Île-de-France et c’est loin d’être terminé!»

Un mot pour définir le type de travailleurs que vous êtes…

Nous sommes des passionné.e.s avant tout, c’est ce qui nous donne du courage au jour le jour.

D’où vient votre intérêt pour la microbrasserie?  

L’aspect local et la dimension humaine apportée par la bière artisanale.

Qu’est-ce qui rend votre festival Paris Beer Week unique? 

Notre festival s’organise en deux temps: la semaine et le Grand Final. Notre festival est l’un des seuls gros festivals français « indépendants » et organisés par une association.

Quelle est la taille du festival? 

On estime à 10 000 festivaliers durant la semaine, chiffres très compliqués à consolider du fait de la multitute d’événements dans la semaine. Et 3 500 festivaliers sur le Grand Final au Centquatre, petit lieu culturel à Paris, on est limité par la jauge qu’ils nous imposent.

Pouvez-vous nous donner un apperçu de la scène locale de la microbrasserie?

Il y a environ six ans, les brasseries se comptaient sur les doigts de la main sur Paris et sa région, cette année on pointe à plus de 60 brasseries en Île-de-France et c’est loin d’être terminé!

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées afin d’optimiser votre travail? 

Nous sommes tou.te.s bénévoles, donc le soir, les week-ends, notre temps libre est consacré à l’organisation du festival Paris Beer Week. Mais pas que! Car durant toute l’année, nous participons aussi à d’autres événements pour y tenir un stand et y servir de la bière locale au public.

Comment contrôlez-vous la croissance de votre événement?

Le conseil d’administration valide chaque participant officiel en validant sa position vis à vis de la bière artisanale et indépendante. Chaque participant officiel est limité à trois événements dans la semaine PBW.
Le Grand Final se déroule dans un lieu confiné et sécurisé. Chaque brasserie francilienne et française présente au Grand Finale est élue/choisie par les membres de l’association avec un système de votes en ligne.


Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné? 

Que tous les avis comptent, surtout dans le milieu associatif.

Avez-vous des nouveautés à venir?

Chaque année, l’association fait produire 3 bières:
L’Amic’Ale, une bière collaborative des cavistes d’ile de France participant à la PBW,
La Sequana, une bière collaborative des brasseurs d’ile de France participant à la PBW,
La Brassam’, la bière du/de la vainqueur.e du concours de brassage amateur de l’année dernière.

🍻 Paris Beer Week

site web | facebook

Close