Close
Fugazzi: La pizzeria de Pointe-Saint-Charles qui cache un bar sous les étoiles

Fugazzi: La pizzeria de Pointe-Saint-Charles qui cache un bar sous les étoiles

Après, Barroco, Bocata, Foiegwa et l’Atwater cocktail club, le groupe Barocco s’est à nouveau offert un beau succès en ouvrant en janvier dernier Fugazzi Pizza, la nouvelle pizzeria à la décoration urbaine un brin punk de Pointe-Saint-Charles.

Au menu du Fugazzi: pizzas à déguster sur place ou à emporter, pâtes, légumes, entrées italiennes, arrosés d’un vin nature ou d’un cocktail. Mention spéciale pour la belle murale de Mona Lisa, signée Sticky Peaches.

À l’étage du restaurant, les propriétaires ont installé un superbe bar caché sous les étoiles: le Milky Way. On y retrouve presque le même menu avec des cocktails plus travaillés, dans une ambiance exotique surmontée d’un plafond vitré. Très instagrammable, la décoration de l’ensemble a été conçue par Gauley Brothers. Rencontre avec Roberto Porres, l’un des copropriétaires.

Vous collectionnez les succès avec vos nombreux établissements montréalais. Qu’est-ce qui vous a inspirés cette fois pour lancer Fugazzi Pizza?

Nous avions un grand désir d’amener à Montréal une pizzeria à la fois décontractée, rustique et chaleureuse.

Comment avez-vous choisi le quartier de Pointe-Saint-Charles?

L’une des raisons qui ont guidé notre choix est que nous avions des restaurants établis dans des quartiers déjà «développés» et nous voulions nous lancer le défi d’ouvrir cette fois dans un quartier ou il y a moins de commerces, mais avec un grand potentiel de vie de quartier et de contribuer à celle-ci.

Souhaitiez-vous dès le départ ouvrir un restaurant avec un bar à l’étage?

Non, au début nous avions seulement l’idée de la pizzeria. C’est pendant les travaux que nous avons pensé installer un bar à l’étage. Au sein de notre groupe, nous avons un intérêt tellement marqué pour les cocktails que nous voulions créer un autre endroit pour l’explorer davantage.

Comment faites-vous cohabiter ces deux univers?

En y partageant la cuisine! Bien que les deux endroits soient très différents, c’est un superbe fil conducteur.

Pouvez-vous expliquer l’origine des noms Fugazzi Pizza et de «Milky Way»?

Fugazzi signifie «fake» en slang italien. C’est un clin d’oeil ironique, car aucun propriétaire n’est Italien. Pour Milky Way, notre inspiration est venue de l’immense skylight qui donne une vue sur les étoiles!

Comment avez-vous pensé et choisi votre décoration?

Comme avec tous nos établissements, nous avons voulu créer des endroits accueillants et chaleureux où les gens se sentent chez eux. Pour Fugazzi, nous avons été beaucoup inspirés par la nostalgie des années 90. Nous avons voulu marier art, matières brutes et objets insolites pour un décor éclectique et intéressant, mais sans prétention.

Pour Milky Way nous sommes allés dans une ambiance plus tropicale, avec beaucoup de verdure, des matières riches et encore une fois avec des touches éclectiques ici et là. On pourrait dire qu’on y retrouve un petit côté «Miami Vice».

Parlez-moi de votre clientèle. Est-ce la même pour le restaurant et le bar?

Elle est variée et on adore ça! Ce sont autant des gens du quartier qui ne nous connaissaient pas auparavant, que des gens qui suivent le Groupe Barocco, certains depuis nos débuts. Au final, le Fugazzi et le Milky Way sont des endroits si contrastants qu’ils peuvent attirer des clientèles différentes, mais c’est certain qu’une bonne partie de nos clients fréquentent les deux.

La vente à emporter constitue-t-elle une grosse partie de votre chiffre d’affaires?

Oui, autant au lunch qu’au souper. C’est d’ailleurs une superbe option pour les familles.

Avez-vous obtenu le permis nécessaire pour accueillir les familles dans la section pizzeria?

Pas encore, mais nous y travaillons. Le processus n’est pas simple, étant donné la règlementation applicable. Nous attendons de grands changements législatifs qui joueront en notre faveur.

Pourquoi avoir attendu le mois d’avril pour ouvrir au dîner?

Après notre ouverture en janvier, l’achalandage a largement dépassé nos attentes, ce qui nous a amenés à diriger toutes nos énergies vers le bon roulement du service du soir. Le plan, à la base, c’était d’ouvrir au dîner dès la fin février.

Quelle est votre recette pour donner autant de fun aux Montréalais.es avec vos différents établissements?

L’hospitalité, notre équipe, le souci du détail, la créativité et notre envie de toujours apprendre davantage sur notre travail et sur ce qu’on peut offrir aux gens.

Vos associés et vous êtes meilleurs que vos pairs pour…

Montréal regroupe un nombre étonnant de gens incroyables en restauration et c’est franchement inspirant de voir autant de gens travailler si fort pour faire rayonner la ville à travers le monde. Nous cherchons simplement à contribuer à cela. De ce point de vue, nous ne nous croyons aucunement supérieurs à quiconque dans ce domaine.

Quel genre de patron(s) êtes-vous?

Notre priorité est de nous entourer de personnes qui partagent nos valeurs et qui veulent se dépasser. Nous aimons faire confiance aux gens et être patients et empathiques envers eux.

Avez-vous des stratégies particulières afin de faire connaitre Fugazzi et Milky Way et contrôler leur croissance?

Avec Fugazzi, le nom en tant que tel a beaucoup de portée, il est frappant. Avant tout, ce qui est le plus important pour nous, c’est de garder une constance au niveau de la qualité de l’hospitalité et de la nourriture que les clients reçoivent lorsqu’ils viennent chez nous.

Quel conseil donneriez-vous à une personne qui souhaite ouvrir un restaurant ou bar à Montréal?

Avant de faire le grand saut, il faut savoir être créatif dans la résolution de problèmes, pouvoir sortir des sentiers battus et être disponible pour son restaurant et ses collègues à tout moment.

Fugazzi Pizza

site web | facebook | instagram

1886, rue Centre, Montréal

Close