Close
Close

Votre panier est vide.

«On prend tous un Bock!»: Une immersion au coeur de la microbrasserie BockAle

«On prend tous un Bock!»: Une immersion au coeur de la microbrasserie BockAle

L’objectif assumé est celui de partager avec le public l’univers de BockAle: de la création des recettes jusqu’à la commercialisation, en passant par l’événement mensuel «Attache ton cask» et la bière sans alcool. De concert avec l’engouement que connait l’industrie des brasseries artisanales en ce moment, BockAle souhaite rester proche des amateur.trices de bières et leur offrir un aperçu de la vie et des défis des brasseurs locaux.

«La série a été lancée afin de valoriser le travail de quelques collaborateurs qui participent activement au développement de l’entreprise. Il est important pour nous de faire connaitre ces acteurs qui ne sont pas toujours devant les caméras. Tous les éléments de la chaine sont tout aussi importants les uns que les autres», indique Micheal Jean.

«On prend tous un Bock!» révèle l’esprit de cohésion et de partenariat qui règne entre les divers intervenants du domaine brassicole. «Nous avons créé l’entreprise grâce à la collaboration de l’équipe, admet-il. Il est important pour nous de leur donner la reconnaissance qu’ils méritent et le tournage était un moment d’arrêt de qualité pour le faire.» Fournisseurs, distributeurs, employé.es, responsable du marketing et brasseurs à l’ouvrage: le projet vidéo braque les projecteurs sur les rôles essentiels de chacun.

C’est notre cofondateur chez Baron Mag, Nelson Roberge, qui a réalisé cette série en trois jours. «[Il y avait] beaucoup de contenu à tourner en très peu de temps et peu de ressources. On a un plan de base, mais rendu sur les lieux, il faut faire face aux imprévus et être capable d’improviser rapidement. C’était très agréable comme expérience, surtout d’aller à la rencontre des fournisseurs et partenaires», dit-il. 

Au-delà de la promotion de la microbrasserie, ce dernier estime que ce projet permet d’apporter une reconnaissance aux travailleurs et travailleuses des microbrasseries. «Sans eux, il n’y en aurait pas, d’industrie.» 

Fidèle à notre ligne éditoriale qui donne une voix aux entrepreneur.es, nous sommes fiers d’annoncer au public que notre magazine coprésente ces capsules. «On voulait aussi montrer au grand public tout ce que ça comprenait de gérer une microbrasserie», indique Nelson Roberge. Une gestion méticuleuse, mais toujours conviviale.

Découvrez tous les épisodes de «On prend tous un Bock!» sur le site web de BockAle.

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓