Close
Olivier Huens, fondateur et gérant de la Brasserie H2O de Bruxelles

Olivier Huens, fondateur et gérant de la Brasserie H2O de Bruxelles

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

J’ai commencé à faire de la bière à l’âge de 16 ans. C’est devenu rapidement une passion, une fois le virus attrapé, plus moyen de s’en passer. J’ai ensuite, à 19 ans, effectué un stage à la Brasserie d’Achouffe (Duvel Moortgat) et j’ai travaillé comme étudiant après le stage (100hl/brassin). 

J’ai ensuite commencé a travailler à 22 ans à la brasserie d’Écaussinnes comme directeur de production (40hl/brassin). Suite au rachat de la brasserie, j’ai décidé de démissionner. J’ai alors travaillé 3 ans à la brasserie de la Senne à Bruxelles (20hl/brassin). Une expérience très enrichissante. J’ai alors eu la possibilité de faire de la consultance et j’ai participé à la création d’une brasserie à Lvov en Ukraine. Gros projet, un brewpub de 10 000hl/an. 

J’ai toujours voulu construire ma propre installation et, il y a deux ans, j’ai commencé à lancer la Brasserie H2O. J’ai construit le matériel de brassage et j’y travaille seul. (10hl/ brassin). Je brasse au feu de bois et je m’occupe de tout: mise en bouteille, comptabilité, démarchage, production… Et je suis super heureux.

Votre emploi et titre actuel?

Indépendant, fondateur et gérant de la brasserie H2O.

Dans quelle ville?

Bruxelles.

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes…

Rigoureux et acharné.

D’où provient votre intérêt pour la microbrasserie?

La bière me permet d’offrir aux gens un moment de plaisir et de détente. J’aime voir des jeunes couples et des moins jeunes boire une bière avec plaisir en terrasse et c’est pour moi un honneur de participer à ma façon à ce moment.

Qu’est-ce qui rend votre bière unique? 

Je brasse au feu de bois, avec des matières premières de haute qualité et des houblons très fins.

Quelle est la taille de votre brasserie?

10 hl/ brassin, fermenteur de 40 hl, je vise 800hl cette année, en travaillant seul.

À quoi ressemble votre espace de bureau?

À un comptoir de bar! Haha!

Avez-vous une façon particulière d’organiser vos journées afin d’optimiser votre travail?

Je commence à 5h du matin, je fais une pause à 8h pour le petit déjeuner. Puis je reprends jusqu’à 14h. Je vais manger dans ma sandwicherie préférée (L’Equilibre à Evere). Puis je reprends jusqu’à 21h/ 22h. Du lundi au vendredi. Le samedi je commence à 9h jusqu’à 18h.

Quels «trucs» conseilleriez-vous pour améliorer la productivité?

Utiliser l’organisation selon les «5S» et optimiser l’espace de production au maximum.

Vous êtes meilleur que vos collègues de travail pour…

Je suis mon propre collègue, je me dispute donc rarement avec moi-même!

Comment contrôlez-vous la croissance de votre microbrasserie?

Loi de Pareto, 20% des clients font 80% du chiffre d’affaires. Et ces 20%, je les chouchoute. Je ne me considère pas comme une startup (qui prônerait une croissance rapide en vue de revendre). Je fonctionne comme un vieux Diesel. Je démarre doucement et c’est plutôt un marathon qu’un sprint.

Quelles votre stratégie pour faire connaitre votre bière? 

Un produit constant et de qualité. Le bouche-à-oreille fait le reste.

À propos du design, qu’est-ce que votre marque représente? 

La bière Ale Capone donne une sensation d’interdit et l’on aime braver les interdits.

Comment a été le design conçu?

Je m’occupe également du design. J’utilise Inksape qui est opensource et gratuit.

Qu’est-ce qui vous inspire et vous motive à aller au travail chaque jour?

Les étoiles dans les yeux des gens quand je fais visiter.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

«Chi va piano, va sano e va lontano.» Littéralement; qui va doucement, va sainement et va loin.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

Utiliser la matrice d’Eisenhower pour gérer ma liste de tâches

Quels ont été vos plus grands défis en tant qu’entrepreneur?

La partie administrative, avec les autorisations, les contrôles fréquents, c’est beaucoup de papier pour pas grand-chose, mais c’est un passage obligé.

Quels seraient les conseils que vous donneriez à quelqu’un qui souhaite démarrer une brasserie?

Le faire par passion avant tout, et être certain du choix que l’on fait. Ensuite, avoir les reins solides et ne pas se laisser décourager.

Avez-vous des nouveautés à venir? 

Oui, je vais lancer une nouvelle bière pour l’été. Mais je n’en dirai pas plus. Surprise!

À la fin d’une journée, quelle sorte de bière buvez-vous pour vous détendre?

Je ne bois pas en fin de journée, mais en fin de semaine, une Ale Capone bien sûr.

Brasserie H2O 

facebook

Close