Close
Une 32e édition sous le signe de l’éclatement artistique pour Coup de coeur francophone

Une 32e édition sous le signe de l’éclatement artistique pour Coup de coeur francophone

Chaque année, lorsque novembre frappe à la porte, les nombreuses salles de spectacles montréalaises s’enflamment lors du festival Coup de coeur francophone qui propose une programmation d’artistes francophones plutôt éclectique et variée. 

Pour une 32e année consécutive, l’équipe s’est donné le mandat de créer des événements à caractère unique, devenant un véritable happening incontournable.

Cette année plus que jamais, le festival présentait plusieurs soirées inédites dans lesquelles plusieurs disciplines artistiques se croisaient pour offrir des créations surprenantes, bien au-delà de la musique. C’est le cas notamment de l’Opéra Rock des Hôtesses d’Hilaires, une collaboration montée sur mesure pour le coup d’envoi du festival avec la participation du Théâtre du futur. 

L’artiste visuelle et collagiste Marin Blanc était également de retour avec son concept unique «Une toune un collage», où les artistes s’alternaient sur scène pour présenter une chanson francophone de leur choix accompagnés par un collage de l’artiste projeté sur l’écran géant du Ausgang Plaza. 

De nombreux lancements étaient également au rendez-vous, dont ceux de Dear Denizen, David Marin, Fuudge, Qualité Motel et Anatole, pour ne nommer que ceux-ci. 

Parmi les spectacles uniques, on dénote la collaboration plus que réussie entre Antoine Corriveau et l’artiste visuelle Mathilde Corbeil, qui ensemble, ont créé un univers complet pour la présentation du nouveau EP de Corriveau paru le 9 novembre dernier. 

Une édition qui prouve encore une fois que l’organisation soigne sa mission de diffusion et de création de concepts inédits visant à faire rayonner la culture et la musique francophone du pays. 

Voici notre retour en photos des nombreux événements lors de ces 11 jours de festival!

Coup de coeur francophone

Site web | Facebook | Instagram 

Merci de respecter le travail des photographes et de solliciter leur accord avant d’utiliser les photos. Tous droits réservés Camille Gladu-Drouin.

Close