Close
Close

Votre panier est vide.

COEUR à la Tohu: quand amour se conjugue avec prestigiditation

COEUR à la Tohu: quand amour se conjugue avec prestigiditation

Avatar
Par Mavi Dion

Après avoir présenté PIQUE, la Tohu, la compagnie Ex Machina et le créateur Robert Lepage nous reviennent en force avec le deuxième chapitre de la série Jeux de cartes, COEUR.

Après Las Vegas, ses casinos et l’étouffant désert de PIQUE, on se retrouve tels des funambules en équilibre entre présent et XIXe siècle, entre Québec, France, Maroc et Algérie, entre modernité et Histoire. Fidèle à la thématique de la pièce, on suit la romance entre un chauffeur de taxi québécois d’origine maghrébine en quête identitaire, Chaffik, et une professeure, Judith.

Un fait historique a servi de déclencheur à la pièce et s’y retrouve: c’est lorsque Napoléon a envoyé le magicien français Jean-Eugène Robert-Houdin en Algérie pour démontrer la supériorité de la France sur les pays arabes en ce qui concerne la prestidigitation. On croisera également Georges Méliès, un autre grand illusioniste contemporain de Robert-Houdin, le photographe Nadar et l’époque bouillonnante des débuts du cinéma et du dagguérotype.

Avec son talent de magicien de la mise en scène, Lepage nous entraîne entre tous ces univers de manière fluide à l’aide des mécanismes scéniques déjà mis à profit dans PIQUE. En plus de l’impressionnante scène circulaire, un rideau de tulle entoure la scène et sert d’écran de projection pour les différents tableaux. Sept acteurs, différents de ceux vus dans PIQUE, incarnent la brochette de personnages qui défilent sur scène pendant 3h20 avec entracte. Un tour de force à voir du 18 au 28 février.

Une rencontre avec les artistes est prévue le 19 février.

COEUR
du 18 au 28 février à la TOHU.
pour plus d’informations
pour acheter des billets

Crédits photos: gracieuseté TOHU

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓