Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Repentigny: répit fiscal pour la très grande majorité des contribuables

Repentigny: répit fiscal pour la très grande majorité des contribuables

REPENTIGNY, QC, le 17 déc. 2021 /CNW Telbec/ – Dans le cadre d’une séance spéciale du conseil municipal, le 16 décembre dernier, l’administration Dufour a présenté son budget 2022, tenant ainsi parole sur une promesse phare de sa campagne électorale, soit un taux de taxation basé sur la capacité de payer des citoyens, sans altérer la qualité des services auxquels ils ont droit. En effet, 63 % des contribuables verront une diminution de leur compte de taxes, pouvant aller jusqu’à 300 $, alors que 18 % auront une hausse entre 1 et 50 $. Conséquemment, au lendemain de la pandémie, c’est près de 80 % des contribuables qui pourront bénéficier d’une diminution, d’un gel ou d’une très légère hausse fiscale.

« Nous avons été à l’écoute des préoccupations des Repentignoises et des Repentignois. Ce choix témoigne de notre engagement à établir un taux de taxation qui aura le moins d’impact possible pour les contribuables, et ce, en dépit du défi de composer à partir de décisions budgétaires issues de l’administration précédente », a souligné Nicolas Dufour, maire de Repentigny.

Pour ceux qui connaîtront une hausse, cette augmentation s’explique par une plus grande variation de la valeur foncière de leur propriété, qui découle soit de l’ébullition du marché dans leur secteur, soit de travaux de rénovation réalisés sur celle-ci.

Pour une répartition plus équitable dans les secteurs non résidentiel et industriel
Alors que la grande majorité des contribuables verront une diminution de leur compte de taxes, les secteurs non résidentiel et industriel connaîtront pour leur part une hausse, dont la moyenne est de 8 %. Pour les immeubles de 6 logements et plus, une augmentation est également prévue, même si celle-ci demeure inférieure à l’augmentation de la valeur foncière de leur propriété, soit 10 % en moyenne.

« Cette hausse permet de retrouver un certain équilibre entre les secteurs, tout en répartissant le fardeau fiscal entre les contribuables. Il est toutefois important de rappeler que, malgré cette augmentation, notre taux de taxation demeure concurrentiel », a précisé M. Dufour.

En effet, au cours des dernières années, l’augmentation du taux de taxation était le même pour tous les secteurs confondus – résidentiel, non résidentiel et industriel – et qu’il se situait également plus bas que la moyenne régionale.

Soutien aux commerçants
Bien que les perspectives de croissance soient excellentes pour 2022, permettant d’espérer une reprise économique post-pandémie, l’administration n’oublie pas pour autant les commerçants qui ont dû se réinventer au cours des derniers mois pour poursuivre leurs activités.

« CIENOV est un organisme local dont nous pouvons être fiers. Nous connaissons les enjeux vécus par les commerçants et les encourageons à profiter de l’éventail des services, d’outils et de programmes de financement offerts par CIENOV en vue de soutenir leur performance et leur développement », a mentionné M. Dufour.

Des mesures pour les restaurateurs
Pour favoriser l’économie locale et venir en aide aux restaurateurs qui, depuis la crise sanitaire doivent relever de nombreux défis, la Ville instaurera des mesures visant à les accompagner dans la poursuite de leurs activités.

« Nous sommes conscients des difficultés que vivent, depuis un moment déjà, nos restaurateurs. Notre administration s’attèlera à trouver rapidement des solutions pour les aider », a tenu à souligner le maire.

Les citoyens au cœur des priorités budgétaires
En 2022, le budget de la nouvelle administration sera de 157 044 000 $, représentant une légère augmentation de 2,6 % comparativement à 2021.

« Nous avons tenu notre engagement, soit celui d’assurer une qualité de vie et des services des Repentignoises et des Repentignois, tout en respectant leur capacité de payer », a souligné le maire.

Rappelons également que pour la première fois en dix ans, le maire et l’ensemble des élus municipaux se sont engagés à renoncer à leur indexation salariale pour la prochaine année. Le conseil municipal fait ainsi sa part pour une saine gestion des fonds publics.

« En plus de tenir parole, le budget que nous avons présenté permettra de réaliser trois chantiers majeurs de notre administration pour que notre ville puisse évoluer de façon harmonieuse, inclusive et solidaire. Plus encore, des actions ciblées et concrètes ont déjà été identifiées pour concrétiser chacun de ces chantiers », a ajouté M. Dufour.

Le premier grand chantier est le vivre ensemble et un Forum communautaire, où se réuniront l’administration, les organismes et les acteurs des milieux sociocommunautaires; ce sera l’occasion de dialoguer avec l’ensemble des citoyennes et citoyens pour solidifier les liens de proximité.

La mobilité se penchera sur une offre de service en transport collectif efficace, sécuritaire et de qualité.  Le maire a déjà d’ailleurs sollicité ses collègues maires de Terrebonne et de Mascouche pour organiser, de concert, un Forum sur la Mobilité, qui permettra de trouver des solutions durables aux enjeux de congestion routière sur l’A-40 et l’A-640.

Le dernier chantier, mais non le moindre, sera celui du redéveloppement du territoire de Repentigny à échelle humaine et durable où le citoyen sera au cœur des décisions, que ce soit en favorisant l’accès au fleuve et à ses berges, ou encore par une offre de logements abordables, communautaires et coopératifs.

« Ce budget reflète notre engagement à mener à bien ces chantiers au bénéfice de toutes les personnes qui ont choisi de vivre à Repentigny et pour les gens d’affaires qui souhaitent y poursuivre leurs activités, ou encore y investir », a-t-il conclu.

Adoption du budget municipal à Repentigny : une note parfaite pour l’administration Dufour
L’administration Dufour est aussi fière d’annoncer que la Ville de Repentigny figure parmi les municipalités de moins de 100 000 habitants à obtenir un sans-faute pour avoir respecté les exigences légales dans l’adoption de son budget et de son programme triennal d’immobilisations. En effet, la Commission municipale du Québec (CMQ) a fait connaître son rapport d’audit de conformité, qui avait pour objectif de valider si le cadre légal applicable a été respecté dans les processus d’adoption de 1 074 municipalités au Québec. De ces dernières, seulement 44 % se sont conformées à l’encadrement légal applicable.

« Nous sommes très heureux de recevoir une note parfaite pour avoir été conforme, en tout point, aux exigences légales. Plus encore, nous sommes fiers d’avoir collaboré, en toute transparence, à cet exercice, qui nous aura permis de valider nos processus de travail et de sensibiliser l’ensemble du conseil au sérieux de cette démarche ».

Pour une saine gouvernance municipale
Chaque année, les municipalités ont le devoir d’adopter leur budget et le programme triennal d’immobilisations – ce dernier étant communément appelé PTI. En d’autres mots, le PTI présente les intentions des municipalités quant aux investissements qu’elles souhaitent réaliser au regard de ses immobilisations au cours des trois prochaines années.

« Pièce maîtresse de toute administration municipale, le budget et le PTI représentent des sommes importantes. Tous deux permettent de concrétiser les projets du conseil afin de répondre aux besoins actuels et futurs des Repentignoises et des Repentignois. Conséquemment, nous nous devions d’agir conformément aux exigences légales, mais également avec transparence par respect pour l’ensemble des citoyens et de la saine gestion des fonds publics. Et c’est que nous avons fait ».

Pour en savoir davantage sur le budget, consultez le repentigny.ca/budget .

SOURCE Ville de Repentigny

Photo by Andrea Piacquadio from Pexels

Close
0