Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Akinisie Sivuarapik est sacrée Artiste de l’année au Nord-du-Québec

Akinisie Sivuarapik est sacrée Artiste de l’année au Nord-du-Québec

JOLIETTE, QC, le 2 oct. 2021 /CNW Telbec/ – Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de décerner le Prix du CALQ – Artiste de l’année au Nord-du-Québec à la chanteuse inuk Akinisie Sivuarapik. Ce prix, assorti d’un montant de 10 000 $, lui a été remis par Céline Lavallée, du Conseil des arts et des lettres du Québec, en collaboration avec l’Institut culturel Avataq. Les partenaires ont dévoilé le prix à l’occasion d’une démonstration de chant de gorge offerte aux visiteur(-euse)s de l’exposition Résurgence : l’estampe au Nunavik (2014-2019) présentée au Musée d’art de Joliette.

« Akinisie Sivuarapik est une artiste précieuse, pertinente et importante. Son implication est fondamentale pour la préservation, la transmission et la revitalisation du katajjaniq (chant de gorge), joyau de la culture inuite. L’impact de sa contribution est immense, non seulement pour sa communauté, mais aussi pour tout le Québec », ont mentionné les membres du jury réuni(e)s par le Conseil.

Biographie d’Akinisie Sivuarapik
Akinisie Sivuarapik est une artiste de chant de gorge (katajjaniq) originaire de Puvirnituq, au Nunavik. Grandissant dans sa communauté, elle a toujours eu un attachement particulier envers cet art qu’elle a appris de sa grand-mère Mary Sivuarapik. « Dans ma famille, nous sommes davantage de filles que de garçons, alors le chant de gorge était notre manière de nous réunir et d’avoir du plaisir avec ma grand-mère. J’adore le chant de gorge, car ma grand-mère l’a rendu précieux à mes yeux ». Sa grande maîtrise de cet art ancestral l’a amenée à réaliser des prestations à travers le monde, notamment en Corse, en Allemagne, en Norvège, en France, au Groenland, en Belgique et en Autriche. En 2018, elle a pris part au spectacle Chaakapesh, le périple du fripon avec l’Orchestre symphonique de Montréal, présenté dans la métropole, avant de s’envoler vers le Nord pour être offert à six communautés autochtones. En plus de sa carrière artistique, Akinisie Sivuarapik enseigne le chant de gorge aux jeunes du Nunavik et du Nunavut.

Une vidéo portant sur l’artiste lauréate sera diffusée au cours de l’année sur La Fabrique culturelle, la plateforme culturelle numérique de Télé-Québec.

À propos du prix du CALQ – Artiste de l’année au Nord-Du-Québec
Le Prix du CALQ – Artiste de l’année au Nord-du-Québec, assorti d’un montant de 10 000 $, vise à reconnaître un(e) artiste ou un(e) écrivain(e) résidant de la grande région du Nord-du-Québec, qui se démarque par le dynamisme de son parcours et l’excellence de ses réalisations récentes. Ce prix est issu d’une collaboration entre le Conseil des arts et des lettres du Québec, responsable de la gestion du programme, l’Administration régionale Baie-James et l’Institut culturel Avataq, promoteurs de l’appel de candidatures et de la remise du prix.

Le Conseil des arts et des lettres du Québec
Le Conseil des arts et des lettres du Québec, société d’État sous la responsabilité de la ministre de la Culture et des Communications, investit dans l’imaginaire et célèbre les succès de celles et ceux qui créent des œuvres marquantes, qui forgent notre identité culturelle et la font rayonner. Dans une perspective de développement artistique équitable et durable, le Conseil soutient dans toutes les régions du Québec la création, l’expérimentation et la production dans les domaines des arts et des lettres et en favorise la diffusion au Québec, au Canada et à l’étranger.

En décernant ce prix, le Conseil poursuit son objectif de reconnaissance publique en démontrant son appui aux créatrices et aux créateurs qui se distinguent par l’excellence de leurs réalisations et par leur contribution exceptionnelle à la vitalité de la culture québécoise.

L’Institut culturel Avataq
L’Institut culturel Avataq est mandaté par la Conférence des aînés du Nunavik et par les 15 comités culturels locaux pour protéger et promouvoir la langue et la culture des Inuit du Nunavik et, ce, depuis 1981. Au fil des ans, l’Institut a mis sur pied divers services dont Aumaaggiivik (secrétariat des arts du Nunavik), la Muséologie, l’Archéologie et celui de la Recherche, des Archives et de la documentation qui ont acquis, analysé, documenté et inventorié une somme considérable d’informations qu’ils rendent accessibles aux publics Inuit et non Inuit de plusieurs façons. Aumaaggiivik, le Secrétariat des arts du Nunavik, a été créé en 2009 afin de développer tous les domaines artistiques de la région à l’aide d’un programme de soutien à la recherche et la création, d’un service d’accompagnement des artistes dans leurs démarches de professionnalisation ainsi qu’à travers la gestion de projets de création et de diffusion.

La Fabrique culturelle
La Fabrique culturelle est la plateforme culturelle numérique de Télé-Québec. Elle est alimentée par les dix bureaux régionaux de Télé-Québec ainsi que par une centaine de partenaires du milieu culturel et les membres de la communauté. Elle a pour mandat de faire rayonner les arts et la culture en valorisant l’identité culturelle québécoise sur l’ensemble du territoire, principalement à travers la créativité de ses artistes et artisans. La Fabrique culturelle est sur FacebookTwitterInstagramlafabriqueculturelle.tv

Liens :

Suivez-nous sur FacebookTwitter et Instagramhttp://www.avataq.qc.ca/; Suivez-nous sur Facebook et visitez notre plateforme d’artiste du mois Tarqitamaat

SOURCE Conseil des arts et des lettres du Québec

Close