Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Atelier OÏA & CO : une histoire de famille

Atelier OÏA & CO : une histoire de famille

C’est toujours plaisant d’entendre une histoire de succès en temps de pandémie. Bien que cette période ait été difficile pour beaucoup de personnes, surtout les entrepreneurs, certains d’entre eux ont utilisé cette intervalle pour se découvrir des passions qui sont ensuite devenues des emplois. C’est le cas de Vanessa et Nadia avec l’entreprise Atelier OÏA & CO

Voici l’histoire de famille et d’amitié derrière le projet, qui a pris son envol au cours de la dernière année.

Leur histoire est un peu atypique. Vanessa et Nadia sont les mamans et belles-mamans d’une famille recomposée. À l’ère des bulles sociales, alors qu’elles passaient beaucoup de temps ensemble, ces femmes – qui s’entendaient déjà bien – ont solidifié cette amitié en plus de réaliser à quel point leur personnalité était complémentaire. Ceci a donné lieu à leur toute première initiative: la confection de masques écoresponsables. Puis, de fil en aiguille, après avoir écouté un documentaire sur les Ollas (ou Oyas), elles ont décidé de se lancer tête première dans ce projet.

Atelier OÏA & CO, les produits

Atelier OÏA & CO, d’ailleurs, concrètement, c’est quoi? Selon leur définition: «Un Oya est un système d’irrigation qui s’adapte aux besoins de la plante. Il permet de réduire la fréquence d’arrosage, en offrant une autonomie de 3 à 7 jours à toutes les cultures. Il permet aussi une économie d’eau allant de 50% à 70% du fait de la diminution des pertes par évaporation. Grâce à l’irrigation en profondeur, on diminue les mauvaises herbes au potager et les maladies fongiques.»

L’idée, c’est de faire confiance aux plantes. Une fois qu’elles ont le système dont elles ont besoin, elles savent calculer combien d’eau est nécessaire pour leur bien-être. C’est un processus écologique, une façon de penser assez logique, et ça répond à un besoin: celui d’aider les gens qui n’ont pas le pouce vert.

«Moi, je n’ai pas le pouce vert, mentionne Vanessa en riant, mais on s’est dit que si on pouvait faciliter ça, peut-être que ça donnerait envie, surtout à des gens en zone urbaine, d’essayer quand même.»

Oïa & Co : une histoire de famille
Courtoisie: Atelier OÏA & CO. Crédit: Alma Plantes @almaplantes

Une équipe complémentaire

Actuellement, le projet est encore en phase de démarrage, donc l’objectif des entrepreneures dans la prochaine année, c’est de pouvoir se dédier 100% à l’entreprise comme travail principal.

Atelier OÏA & CO, c’est en premier lieu l’histoire d’une famille qui s’est trouvée encore plus unie dans une situation de pandémie, puis la naissance de projets impliquant toutes les maisonnées et, finalement, l’histoire d’entrepreneuriat.

«Pour nous, la pandémie en fait, on ne l’a pas vu passer, parce qu’on a tous un peu embarqué là-dedans… vraiment, de notre côté, c’était que du positif», révèle Vanessa.

Oïa & Co : une histoire de famille
Courtoisie: Atelier OÏA & CO. Crédit: Katia.Vo @katia.Vo

Nadia, c’est les mains du projet, Vanessa, la gestionnaire. C’est pour ça qu’elles disent à quel point elles se complètent, autant dans la vie que dans le fonctionnement de leur compagnie. Dès le début, les entrepreneures ont senti que la réaction du public pour leur produit était très encourageante.

«On l’a vécu quand on est allées au rendez-vous horticole au Jardin botanique, la réception était hyper positive, il y avait des gens qui connaissaient le produit, mais il reste encore beaucoup d’éducation à faire sur les Oyas». 

Après avoir discuté avec ces femmes fonceuses et attachantes, il va sans dire que c’est toujours un plaisir de voir que d’un moment plus sombre peuvent émerger des initiatives lumineuses comme celle d’Atelier OÏA & CO.

🌿Atelier OÏA & CO

site web | facebook | instagram

Image en couverture – Nadia à gauche et Vanessa à droite – Courtoisie: Atelier OÏA & CO – Crédit: Hugo Duquette @visual.by.hugo

Pour d’autres articles, consultez notre dossier Vitrine sur la relève.

Close