Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
L’art urbain prend d’assaut les rues de Québec

L’art urbain prend d’assaut les rues de Québec

Jusqu’au 11 octobre, la Ville de Québec, en partenariat avec EXMURO arts publics, propose aux passants de découvrir la ville d’une toute autre façon en misant sur l’art urbain. Pour sa 8e édition, le parcours d’art PASSAGES INSOLITES transforme et surprend.

Ce sont plus de 20 œuvres, aussi uniques qu’inédites, qui ont été installées à travers la ville de Québec, en collaboration avec le Musée du Bad Art (MOBA), pour repenser l’expérience des visiteurs d’ici et d’ailleurs. Cette manifestation artistique s’accompagne, pour la première fois, de spectacles vivants inattendus qui prennent d’assaut les rues. Des performances en théâtre, en musique, en danse, en cirque et dans d’autres disciplines ont été aperçues jusqu’au 22 août dernier pour le plus grand plaisir des spectateurs. Le parcours de 5km est rendu visible grâce à une ligne de pointillés jaune, arpentant des lieux emblématiques de Québec, et permettant ainsi de découvrir le travail singulier de 30 artistes.

Le Musée du Bad Art de Boston s’invite à Québec le temps d’un été pour rassembler «le meilleur du pire de l’art dans le monde». Des œuvres «trop mauvaises pour être ignorées», c’est le concept unique que propose ce musée qui n’a pas peur du ridicule.

Passages Insolites, en partenariat avec la Biennale suédoise OpenArt, souhaite également exposer le travail d’artistes femmes en proposant trois œuvres créées par trois artistes suédoises. À l’été 2022, ce sera au tour de la Suède d’exposer la créativité de trois artistes québécoises pour faire rayonner le talent des femmes à l’international. De plus, certaines œuvres initialement réalisées pour le parcours d’art de Québec se verront la chance de voyager au Canada et à l’international, mais aussi de se retrouver exposées à Longueuil, Trois-Rivières, Terrebonne, Montréal et Gatineau afin de s’ajouter au Sentier culturel de ces villes.

Susanna Hesselberg (Malmö, Suède), «Quand mon père est mort, c’était comme si une bibliothèque entière avait brûlé», 2021. Crédit photo : Stéphane Bourgeois_EXMURO

Pour la première fois en huit éditions, le parcours Passages Insolites propose également un catalogue de l’exposition afin de permettre aux amateurs d’art d’en apprendre davantage sur les œuvres exposées et leurs artistes. Ce catalogue est en prévente à la boutique à l’Espace 400e.

Benoît Maubrey (Berlin, Allemagne), «ARENA», 2017. Présentée en partenariat avec le Grand Théâtre de Québec.
Crédit photo : Stéphane Bourgeois_EXMURO

Passages Insolites

site web | instagram | facebook

Close