Close
Close

Votre panier est vide.

Tournée Réseau Ontario : un moment mémorable pour Geneviève & Alain

Tournée Réseau Ontario : un moment mémorable pour Geneviève & Alain

En collaboration avec Réseau Ontario

Le duo folk Geneviève & Alain a réussi en 2020 à faire une tournée en plateau double avec l’artiste Phil G. Smith. Le nombre de dates en octobre a été réduit à trois villes d’Ontario: Hearst, Kapuskasing et Chapleau. Une première expérience événementielle dans des conditions de pandémie, tant pour les artistes que le public, qui les marquera à vie. L’occasion pour eux de présenter leur album De la rivière à la mer.

«On a été tellement chanceux, reconnaît Geneviève Roberge-Bouchard. Quand on y repense, on ne sait même pas comment on a réussi à faire une tournée. On a été comme dans le seul creux entre deux vagues où c’était possible de se retrouver en chair et en os devant les gens. Je pense que c’était le premier spectacle qu’ils faisaient depuis le début et j’ai l’impression que ça a été le dernier. On était tellement content de remonter sur scène.»

Sur scène, on retrouve Geneviève au piano et Alain à la guitare acoustique et électrique parfois, ainsi que leurs deux voix. Étant en couple, dans la vie comme sur la scène, ils partagent en plus la même bulle, ce qui facilite leur travail et les possibilités.

«Ce qu’on n’avait pas réalisé, c’était qu’en Ontario, les salles de spectacle devaient absolument avoir des plexiglas. Ça a été la plus grosse adaptation probablement. Au lieu de voir le public quand tu es sur scène, je me voyais en miroir. Mais ça vaut tout l’or du monde que d’avoir accès à des gens, à des applaudissements et à la chaleur humaine», souligne la jeune femme.

Sa famille vit en plus dans le nord de l’Ontario et avait pu faire le déplacement pour l’occasion.

Des liens forts entre les artistes et le public

«C’était à capacité réduite, mais on avait l’impression qu’il y avait quatre fois le nombre de personnes présentes parce que les gens étaient tellement contents d’être là…, raconte avec émotion l’artiste. Je vais m’en rappeler longtemps!»

Pour les artistes aussi, le moment a été fort en émotions. «Le fait de remonter sur scène, j’ai l’impression qu’on était plus présent et qu’on en a profité plus que jamais», conclut Mme Roberge-Bouchard.

Pour la petite anecdote, avant le spectacle à Kapuskasing, Alain Barbeau et Phil G. Smith ont passé un moment à chanter Miserere de Bruno Pelletier.

🎙️Geneviève & Alain

site web | facebook | instagram

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓