Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Relier les différents services de transport collectif du Bas-Saint-Laurent

Relier les différents services de transport collectif du Bas-Saint-Laurent

Favoriser le transport en commun et la mobilité active plutôt que d’utiliser la voiture, c’est ce que souhaite encourager le projet Mobilités et Territoires piloté par le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent. Il vise à lutter contre les changements climatiques et s’appuie sur des considérations socioéconomiques.

Quelques 258 000$ provenant du Fonds d’aide au rayonnement des régions ont ainsi été remis au Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) l’automne dernier. L’argent devrait aider à mettre sur pied un système de transport interrégional, de covoiturage et d’autopartage, en plus de bornes de recharge aux arrêts d’autobus et d’équipements pour faciliter le transport actif comme le vélo. La volonté est également d’utiliser uniquement des véhicules électriques, rapporte Radio-Canada. L’ensemble des services serait ensuite regroupé sur une même application pour permettre aux usagers de connaître leurs options disponibles et de planifier leurs trajets.

«En ajoutant une colonne vertébrale qui prend les grands axes routiers entre les principales villes, on vient relier les différents services de transport collectif. Ça permet aux transporteurs de redéployer des véhicules ou de créer de nouveaux trajets pour mieux desservir l’arrière-pays», considère le directeur adjoint du Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent, Patrick Morin.

Les grandes lignes du projet sont conçues par le CREBSL, et la mise en service du transport collectif est à la discrétion des huit Municipalités régionales de comté (MRC). Le plan préliminaire qui inclut différents trajets selon les horaires est en train d’être commenté par les MRC, et les plans finaux sont attendus au printemps pour une mise en service prévue à l’automne 2022.

Close
0