Close
Close

Votre panier est vide.

Les Enfants Sauvages: ferme de fleurs locales et écoresponsables

Les Enfants Sauvages: ferme de fleurs locales et écoresponsables

Montréal, le 15 mars 2021 – Situé dans la municipalité de Stanstead en Estrie, Enfants Sauvages est à la fois une ferme de fleurs locales et écoresponsables, un studio de design floral, une destination agrotouristique et un centre de formation pour les agriculteurs de demain.

Le couple propriétaire constitué d’Alice Berthe (Les Jardineries au Parc Olympique, God Save the Queen à la Fonderie Darling) et Thierry Bisaillon-Roy (diplômé en gestion d’entreprise agricole biologique) se sont rencontrés sur une ferme maraîchère. Tous deux apiculteurs urbains, c’est tout naturellement qu’est née l’idée de conjuguer leurs passions en créant une entreprise dont la mission est de rendre accessible à quiconque la magie des fleurs.

Pourquoi le «Slow Flower» ?
Actuellement, la majorité des fleurs coupées que l’on trouve sur le marché proviennent des Pays-Bas, de l’Équateur, la Colombie et le Kenya. Une rose bleue, des oiseaux du paradis qui ont voyagé entre 5000 et 11 000 kilomètres. Non merci ! L’empreinte écologique de cette industrie est catastrophique et la concentration des pesticides que contiennent les produits est parfois supérieure à la limite autorisée au Canada. Loin de l’image idyllique que l’on se fait d’un bouquet de fleurs n’est-ce-pas? Heureusement, Enfants Sauvages arrive! « Si les gens savaient ce que contiennent les fleurs qu’ils achètent dans la fleuristerie traditionnelle, ils ne les achèteraient pas. » Alice, propriétaire de la ferme florale Enfants Sauvages

Enfants Sauvages La Ruche from Enfants Sauvages on Vimeo.

Nouvelle génération de fleuriste
À la mode des paniers de légumes biologiques, l’entreprise propose des abonnements floraux pour pouvoir jouir des fleurs toute la saison. La ferme produit une soixantaine de variétés de fleurs et propose également des bouquets en précommande chaque semaine (ainsi, fini le gaspillage! Ce sont seulement les fleurs qui seront utilisées qui seront cueillies). Puisque l’entreprise n’a pas pignon sur rue, c’est à travers sa liste de points de chute que les fleurs sont accessibles. Actuellement, quatre villes sont desservies par Enfants Sauvages: Montréal, Sherbrooke, Magog et Ayer’s Cliff.

Enfants Sauvages c’est aussi un lieu d’éducation et de sensibilisation. La ferme accueille des étudiantes et des étudiants du Centre de formation professionnelle de Coaticook afin de transmettre savoirs et expertises en entrepreneuriat. À terme, elle souhaite incarner une étape incontournable en ce qui à trait aux activités agrotouristiques de la région.

Enfants Sauvages lance aujourd’hui une campagne de financement participatif sur la plateforme d’activation de projet La Ruche !

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓