Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
«Les dessins et gravures des naturalistes des XVIIIe et XIXe siècles sont mes principales sources d’inspiration» – Eliane Ste-Marie, brodeuse trifluvienne

«Les dessins et gravures des naturalistes des XVIIIe et XIXe siècles sont mes principales sources d’inspiration» – Eliane Ste-Marie, brodeuse trifluvienne

Du poisson aux oiseaux, en passant par les fleurs, l’artiste de Trois-Rivières Eliane Ste-Marie se spécialise dans les sciences naturelles et agrandit son cabinet des curiosités au fil des broderies. Derrière le nom de l’Atelier de l’Épinoche, elle accepte également les commandes spéciales des particuliers qui l’amènent à élargir sa table à dessin avec entre autres des immeubles et des paysages.

Entrevue avec la brodeuse, qui aime prendre le temps de bien faire les choses.

Qui êtes-vous, quel est votre médium de prédilection et pourquoi?

Je suis libraire et copropriétaire de la librairie l’Exèdre à Trois-Rivières. Je suis aussi brodeuse à l’Atelier de l’Épinoche. J’ai commencé à broder il y a plus de vingt ans, presque par hasard. J’ai emprunté le matériel de ma mère parce que ça avait l’air chouette. Je brode maintenant de manière plus professionnelle depuis quatre ans.

Broder, c’est long, mais c’est peut-être ce qui me plaît, prendre le temps de bien faire les choses. Je peux passer des heures, des dizaines d’heures sur une broderie et quand c’est terminé, je réalise à quel point c’est formidable d’arriver à créer des formes et des textures avec du fil.

Quelles ont été vos influences artistiques à vos débuts et quelles sont celles d’aujourd’hui?

J’ai toujours été intéressée par les ouvrages de sciences naturelles. Encore aujourd’hui, les dessins et gravures des naturalistes des XVIIIe et XIXe siècles sont mes principales sources d’inspiration. Je me brode une sorte de cabinet de curiosités.

Crédit photo: Eliane Ste-Marie

Comment organisez-vous votre horaire? Comment planifiez-vous le temps de cerveau disponible à la création et celui accordé à la gestion plus technique de votre entreprise?

Comme la broderie n’est pas mon métier principal, j’essaie de me garder au moins une journée par semaine entièrement dédiée à la broderie. Je brode presque tous les soirs et les fins de semaine. La gestion se fait à travers tout ça, à mesure que je dois m’en occuper.

Quels sont vos meilleurs trucs pour mousser votre créativité?

Je dois toujours avoir plusieurs projets en tête. Jamais plus d’un à la fois en cours, mais d’imaginer tout ce que j’aurais envie de broder m’encourage à terminer celui sur lequel je travaille.

Quels ont été les principaux défis auxquels vous avez pu faire face en tant qu’artiste lors de vos débuts?

Me convaincre que les gens puissent être intéressés par la broderie, au point de souhaiter en acquérir.

Quels sont vos principaux défis aujourd’hui et comment arrivez-vous à les surmonter?

Arriver à conserver l’équilibre entre les commandes spéciales (qui sont de plus en plus nombreuses), l’approvisionnement de la boutique Etsy et d’autres points de vente, ainsi que les projets plus personnels.

Quelle œuvre avez-vous réalisée dont vous êtes la plus fière et pourquoi?

Mes broderies préférées sont les premiers poissons que j’ai brodés, mais dernièrement, j’ai brodé un tigre pour une commande spéciale, et je pense que c’est une des plus réussies.

Crédit photo: Eliane Ste-Marie

Quel est le pire ennemi et le meilleur allié d’un artiste?

Pour moi, le doute est à la fois mon pire ennemi et mon principal allié. Toujours se demander si j’aurais pu mieux faire, faire différemment… Mais il faut savoir s’arrêter et apprécier ce que j’ai fabriqué.

Que faut-il avoir pour atteindre votre point d’équilibre personnel?

Avoir du temps.

Que changeriez-vous, si vous aviez la chance de revenir en arrière?

Je ne pense pas que revenir en arrière puisse être une chance. J’ai appris à mieux estimer les délais et fixer les prix, à dire non, mais aussi à accepter des demandes que je ne pensais pas, avant d’essayer, être capable à réaliser.

Quel est le meilleur conseil qu’un artiste vous ait partagé?

Apprendre à dire non.

🐟Eliane Ste-Marie

site web | facebook

Close
0