Close
Close

Votre panier est vide.

La relance économique sera verte en Gaspésie

La relance économique sera verte en Gaspésie

Le gouvernement du Canada accorde 1 478 839 $ pour aider Nergica à prendre le virage vert et contribue au maintien de 4 emplois.

GASPÉ, QC, le 1er mars 2021 /CNW Telbec/ – Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC)

L’environnement et les technologies propres seront des éléments clés de la relance économique du Canada. Évidemment, les enjeux liés à la lutte contre les changements climatiques étaient bien présents avant la COVID-19, mais la pandémie représente une occasion unique d’augmenter la cadence en matière de virage vert. Les pratiques d’affaires durables et les technologies propres peuvent aider les PME à offrir des produits de qualité égale ou supérieure avec moins de ressources, d’énergie et de déchets. Les entreprises et les organismes ont beaucoup à gagner à mettre en place des mesures environnementales qui leur permettront de maintenir leur compétitivité et d’atténuer les impacts climatiques futurs, en plus de répondre à la demande mondiale croissante en matière de technologies propres.

Des projets en technologies propres pour une économie forte

L’honorable Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, accompagnée de l’honorable David Lametti, député de LaSalle-Émard-Verdun et ministre de la Justice et procureur général du Canada, au nom de l’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de DEC, a annoncé aujourd’hui des contributions non remboursables totalisant 1 478 839 $ à Nergica pour la réalisation de deux projets.

Avec un appui de 1 050 000 $, l’organisme pourra dans un premier temps structurer, maintenir et développer la filière de l’énergie solaire photovoltaïque québécoise ainsi que soutenir l’innovation dans ce domaine. La contribution de DEC portera notamment sur les salaires de quatre ressources affectées à l’innovation et aux transferts technologiques dans le domaine solaire, les dépenses de fonctionnement de même que les coûts liés au développement de la filière et au réseau d’affaires au Canada et à l’étranger. Afin de renforcer sa capacité à appuyer les entreprises en matière d’innovation et de transfert technologique, Nergica reçoit également 428 839 $ pour acquérir et installer des équipements de recherche appliquée.

Fondé en 2000, Nergica est un centre de recherche qui stimule l’innovation en matière d’énergie renouvelable au Canada. Il est affilié depuis 2007 au Cégep de la Gaspésie et des Îles et détient le statut de centre collégial de transfert technologique (CCTT) en éolien, en plus d’être reconnu comme centre canadien d’accès à la technologie (CAT). Depuis 2017, son expertise inclut aussi l’énergie solaire. Ses interventions auprès des PME et des communautés autochtones, entre autres, ciblent l’adaptation de technologies, l’aide technique, l’intégration des entreprises québécoises aux chaînes d’approvisionnement et l’organisation d’événements de réseautage.

Le gouvernement du Canada s’est fixé l’objectif d’atteindre la cible de zéro émission nette d’ici 2050. Les mesures en faveur du climat ont aussi été définies comme la pierre angulaire d’un plan visant à soutenir et à créer un million d’emplois dans tout le pays. Par ces appuis, le gouvernement du Canada témoigne de sa volonté de bâtir une économie plus compétitive, plus productive et plus verte.

Citations

« DEC appuie l’esprit entrepreneurial, à plus forte raison lorsque l’ingéniosité et le savoir-faire de nos entrepreneurs conduisent au développement et à la commercialisation de technologies vertes. L’innovation est au cœur des priorités de DEC, et nous soutenons avec fierté des projets comme ceux de Nergica. En misant sur ces projets novateurs, nous investissons aussi dans le mieux-être des générations futures. »

L’honorable Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national

« Le gouvernement du Canada a pris des engagements concrets pour démontrer qu’économie forte et environnement sain vont de pair. Entre autres actions, nous effectuons des investissements stratégiques dans les technologies propres. En aidant les PME gaspésiennes et québécoises à devenir plus novatrices et concurrentielles et en soutenant l’innovation pour le développement de technologies et de produits plus verts, nous préparons du même coup les Canadiens aux emplois d’aujourd’hui et de demain. »

L’honorable Mélanie Joly, députée d’Ahuntsic-Cartierville, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de DEC

« La crise climatique demeure l’un des défis les plus importants de notre époque. Il est donc primordial d’encourager des organismes comme Nergica à aider les entreprises à développer des procédés et des produits plus respectueux de l’environnement, tout en améliorant leurs avantages concurrentiels et leurs perspectives d’avenir. En plus de favoriser la compétitivité de nos industries et la croissance économique, la réduction de l’empreinte écologique contribue à bâtir des communautés plus saines. »

L’honorable David Lametti, député de LaSalle-Émard-Verdun, ministre de la Justice et procureur général du Canada

Faits en bref

  • Le secteur des technologies propres représente 3,2 % du PIB du Canada et compte 317 000 emplois au pays. Plus de 850 entreprises de technologies propres contribuent à positionner le Canada premier des pays du G20 sur l’indice mondial de l’innovation dans les technologies propres et quatrième au niveau mondial.
  • L’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles, est également la ministre responsable des six agences de développement régional (ADR), dont DEC.
  • DEC avait pour cible des investissements minimaux en technologies propres de l’ordre de 25 M$ pour l’année 2019-2020. Cette cible a été largement dépassée avec près de 42 M$ investis dans 161 projets visant l’amélioration de la performance environnementale, l’utilisation de technologies moins énergivores ou le développement de technologies permettant de réduire l’empreinte environnementale des entreprises.
  • Les fonds ont été consentis en vertu du programme Croissance économique régionale par l’innovation de DEC. Par l’entremise de ce programme, DEC appuie les secteurs émergents et bien établis qui visent, entre autres, à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) ainsi que les polluants atmosphériques.
  • DEC est le partenaire fédéral clé du développement économique régional au Québec. Grâce à ses 12 bureaux d’affaires régionaux, DEC accompagne les entreprises, les organismes d’appui et toutes les régions du Québec vers l’économie de demain.

Liens connexes

Restez branchés

Suivez DEC sur les réseaux sociaux
Consultez les nouvelles de DEC

SOURCE Développement économique Canada pour les régions du Québec

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓