Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Forte participation au Défi de réduction du gaspillage alimentaire

Forte participation au Défi de réduction du gaspillage alimentaire

Lancée en novembre, la première période de réception des demandes au Défi de réduction du gaspillage alimentaire s’est soldée avec 343 participations. Issus de la Politique alimentaire pour le Canada, les volets A et B disposeront jusqu’à 10,8 millions de dollars pour développer des solutions de modèles d’affaires en vue de prévenir le gaspillage ou de réacheminer les déchets alimentaires à tous les points de la chaîne, de la ferme à l’assiette.

«En réduisant le gaspillage alimentaire, nous réduisons les gaz à effet de serre tout en améliorant l’accès aux aliments. Ces mesures peuvent signifier des économies pour les consommateurs et de nouveaux débouchés commerciaux intéressants», soutient par voie de communiqué la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau.

Parmi les innovateurs qui ont présenté une demande, 27% sont des jeunes de 30 ans ou moins, 30% s’identifient comme faisant partie d’une minorité visible et 32% sont des femmes. Leur demande est en cours d’évaluation, et les gagnants seront annoncés dans les prochains mois.

Les volets C et D seront lancés au printemps et axés sur les nouvelles technologies pour prolonger la durée de conservation des aliments ou transformer les déchets alimentaires en nouveaux aliments ou en produits à valeur ajoutée. L’ensemble des volets recevra un budget de 20 millions de dollars pour accélérer et faire avancer le déploiement de solutions diversifiées et de haut calibre pour réduire le gaspillage alimentaire au Canada.

Close