Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Une deuxième vie pour les sacs plastiques de Gaspésie

Une deuxième vie pour les sacs plastiques de Gaspésie

Les sacs réutilisables n’entraînent pas de diminution des plastiques souples au Centre de tri. En trois ans, la Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie en a accumulé plus de 300 tonnes provenant des MRC Rocher-Percé et Côte-de-Gaspé. Elle fait donc appel aux services d’un chercheur pour les transformer en asphalte ou en mobilier extérieur.

«Utiliser une partie des sacs plastiques qu’on met en petite palette et qu’on déchiquette et qu’on pourrait introduire dans la préparation de l’asphalte. Ça, c’est la première option, et la deuxième option, c’est d’utiliser ce plastique-là, encore une fois, déchiqueté, mis en petites granules ou palettes, et introduit dans la fabrication d’objet comme des bancs, des dalles», explique à TVA Nouvelles la directrice de la Régie de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie, Nathalie Drapeau.

Un projet pilote de 170 mètres aura lieu pour l’aménagement de la nouvelle rue commerciale de Percé. Le média rapporte que des tests réalisés en Nouvelle-Écosse laissent espérer une réduction des coûts en matière d’acquisition de bitumes allant jusqu’à 8% puisque le lien bitumineux est remplacé par du plastique directement dans l’asphalte.

Close
0