Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
L’excellence récompensée chez les entrepreneurs agricoles

L’excellence récompensée chez les entrepreneurs agricoles

Les gagnants de la 15e édition du Concours Tournez-vous vers l’excellence ont été dévoilés lors du Colloque Gestion organisé par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec.

Sébastien Grandmont de la ferme Le Petit Mas a remporté les honneurs et une bourse de 5 000$.

«Nous avions un projet de vie commun, ma conjointe et moi: devenir propriétaires de notre entreprise et nous établir sur notre terre. Aujourd’hui, nous sommes leaders en production d’ail au Québec. Nous transformons plus de 20 tonnes de fleurs d’ail chaque année. Notre procédé de transformation est unique et nos fleurs d’ail sont vendues dans plus de 500 points de vente et exportées aux États-Unis et en Europe. Le plus important, toutes ces années plus tard: nous sommes toujours un couple uni et des parents heureux!», affirme-t-il par voie de communiqué.

Courtoisie: La Financière agricole du Québec

Quant à Annie Marcoux de la Bleuetière Marland et Guillaume Pelland de Paysage gourmand, ils sont les deux lauréats de cette édition et ont décroché chacun une bourse de 2 500$.

James Thompson de Notre Petite Ferme est le bénéficiaire d’une bourse de 1 500$, décernée à l’entreprise qui se distingue par ses pratiques en développement durable.

«Favoriser des communautés dynamiques et contribuer à la saine alimentation pour tous et à une planète en santé est au cœur de notre mission. Nous sommes également engagés sur le plan communautaire, a-t-il fait savoir par voie de communiqué. Nous estimons ne pas avoir de concurrents. Nous ne voyons que des partenaires. Nous pouvons tous nous entraider et élaborer des stratégies complémentaires. Nous croyons à la force d’être unis et solidaires pour favoriser l’agriculture d’ici.»

En ce qui concerne la bourse de 1 500$ du Fonds d’investissement pour la relève agricole, elle a été remise à René Bougie de la Miellerie King.

«Je suis habité par le désir de me dépasser, de me réinventer et d’explorer des lieux encore inconnus dans le monde du miel. La limite, c’est notre imagination. Nous sommes allés chercher l’accompagnement dont nous avions besoin, tant pour notre mise en marché que pour la création de produits alcoolisés et le perfectionnement de nos méthodes et procédés. C’est cet ensemble de formations et de partages qui m’ont permis de gérer de façon optimale l’entreprise et de prendre des décisions éclairées», soutient-il par voie de communiqué.

Le concours souhaite souligner l’importance du travail des jeunes entrepreneurs agricoles. Il récompense celles et ceux qui se distinguent par leurs aptitudes professionnelles et leurs qualités de gestionnaires dans leur milieu.

 

Close