Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Une formation pour s’adapter aux changements climatiques

Une formation pour s’adapter aux changements climatiques

Alors que la lutte climatique prend de plus en plus de place parmi les préoccupations mondiales, le ministre des Ressources naturelles du Canada a annoncé, le 21 septembre dernier, un investissement d’un million de dollars pour l’Université Laval afin de former les professionnels face aux adaptations engendrées par les changements climatiques. Un programme qui vise essentiellement les urbanistes, architectes et ingénieurs.

Une telle formation permettra aux nouveaux et actuels professionnels de renforcer leur résilience quant aux impacts que le changement climatique a et aura dans les prochaines années. Il est important pour ces trois professions de pouvoir intégrer des solutions d’adaptation dans les plans d’infrastructures à venir, afin de garantir une certaine sécurité face à d’éventuels événements naturels ravageurs. Ceux-ci seront notamment formés sur les méthodes d’évaluation des risques, les mesures d’adaptation et sur l’importance de leur rôle dans un contexte en perpétuel changement.

«Les ingénieurs, urbanistes et architectes ont un rôle important à jouer dans la lutte contre les changements climatiques, étant responsables des travaux d’aménagement et de construction bien adaptés aux effets de ces changements. C’est d’autant plus important qu’au Québec, les risques associés à l’augmentation des inondations, de l’érosion côtière et des vagues de chaleur ont déjà des conséquences sur les communautés, les infrastructures et l’économie. Cette formation leur donnera tous les outils nécessaires pour faire du Québec une société plus résiliente», affirme Benoit Charette, le Ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec.

Le Programme Renforcer la capacité et l’expertise régionales en matière d’adaptation de Ressources naturelles Canada est à la base du financement de ce programme de formation de l’Université Laval, avec un investissement à hauteur de 18 millions de dollars étalé sur une période de cinq ans. Le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec est également un acteur important dans le projet. L’élaboration de la formation a été rendue possible grâce à plusieurs partenaires, avec notamment le consortium Ouranos, l’Ordre des ingénieurs du Québec, l’Ordre des urbanistes du Québec et l’Ordre des architectes du Québec.

Close
0