Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Marketa Kopal, propriétaire de Maison Lenko

Marketa Kopal, propriétaire de Maison Lenko

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Mon professeur de physique au secondaire aimait bien nous rappeler que «seuls les idiots sont sûrs»… Une phrase qui est restée gravée dans ma mémoire tout au long de mon parcours, parsemé de choix difficiles, certes, de sacrifices aussi, mais surtout, d’aucun regret.

Issue d’une famille ayant immigrée alors que j’étais toute jeune, j’ai conscience de l’incroyable chance que nous avions de vivre dans un pays rempli d’opportunités qui me pousse à vouloir réussir tout ce que j’entreprends. Après des études en médecine vétérinaire, j’ai exercé mon métier avec passion durant plusieurs années, dans différents domaines et pays. Puis, un jour, je remarque dans mon rétroviseur la présence de trois beaux enfants sur ma banquette arrière… Un temps d’arrêt s’impose pour moi, durant lequel je mijote un projet qui par un heureux hasard (ou un tour du destin?) me mènera à ma ville natale. Le désir de m’entourer de lin pour accomplir les tâches quotidiennes et d’offrir à ma famille un environnement textile sain donne naissance à Maison LenKo.

Quel est votre emploi et votre titre actuel?

Je suis l’unique propriétaire d’une entreprise textile et, comme la grande majorité des entrepreneurs, je porte plusieurs chapeaux, dont aucun ne me fait parfaitement bien!

Dans quelle ville se trouve votre entreprise?

Mon atelier, que j’appelle affectueusement l’Atelier de Tous les Possibles, est situé à La Présentation, près de Saint-Hyacinthe.

En un mot, quel type de travailleuse êtes-vous?

Éparpillée!

Marketa Kopal, propriétaire de Maison Lenko. Crédit photo: Marie-Hélène Dallaire

Qu’est-ce qui rend votre compagnie unique?

Ma spécialité est le lin. Maison LenKo offre une vaste gamme de produits pour toute la maison ainsi que des vêtements, dans un concept 100% lin. J’offre la possibilité de s’entourer de textiles sains, de posséder moins, mais d’exiger une qualité tant dans le matériel que dans la confection. Il est maintenant possible de cuisiner, faire ses courses, nettoyer, orner notre table et nos maisons avec des tissus qui respirent, qui absorbent, qui ont des propriétés antibactériennes, qui ondulent magnifiquement sous nos doigts, qui émanent une odeur de foin sous la rosée du matin.

Quelle est la taille de votre compagnie?

De la taille d’un petit pois… qui rêve de devenir une citrouille! Blague à part, je travaille avec 3 autres personnes, à distance. Deux couturières me font l’honneur de m’offrir leur talent et je travaille également avec une analyste d’affaires/consultante informatique. Je ne suis pas la seule à porter plusieurs chapeaux!

Quels outils sont essentiels à votre vie?

Ma boutique en ligne existe grâce à la plateforme Shopify, une entreprise canadienne dont les valeurs concordent avec les miennes. J’ai essayé beaucoup d’applications et logiciels au cours des dernières années dans le but d’améliorer la productivité et l’organisation au travail. Ces temps-ci, j’apprécie particulièrement GSuite et Google Drive, dans lequel je peux travailler, sauvegarder et collaborer sur des projets à partir de différents postes de travail.

À quoi ressemble votre espace de bureau?

Tantôt parfaitement rangé avec un vase et des fleurs pour la déco, tantôt complètement chaotique avec des feuilles et des bouts de tissu partout…

Avez-vous une façon d’organiser vos journées afin d’optimiser votre travail?

Au moment d’écrire ces lignes, les enfants viennent tout juste d’entamer leur rentrée scolaire. Je peux vous dire que l’organisation des journées durant les derniers mois nécessitait plutôt de l’improvisation et de l’adaptation constante. Je crois que le fait de ralentir délibérément le rythme de vie nous permet de mieux nous aligner avec les rythmes inhérents de la nature et des saisons, et la quête de la productivité cède sa place à la quête de l’essentiel.

Quels «trucs» conseilleriez-vous pour améliorer la productivité?

S’interroger sur le pourquoi de notre travail et avoir une vision claire sont, selon moi, plus importants pour la productivité que n’importe quelle méthodologie ou application.

Vous êtes meilleure que vos collègues de travail pour…?

Je ne travaille qu’avec des gens meilleurs que moi!

Comment contrôlez-vous la croissance de la compagnie?

Très prudemment, au rythme que je suis capable de soutenir, avec toujours une vision à moyen et long terme.

À propos du design, que votre marque représente/reflète-t-elle? 

L’entreprise reflète ma quête identitaire. Mes valeurs sont à la fois à l’image de mes origines européennes et à saveur résolument québécoise. Nos textiles pour la maison et notre collection de vêtements mettent en valeur le savoir-faire européen en matière de lin et le style épuré et fonctionnel de la campagne québécoise.

Design: comment a-t-il été conçu? Par qui?

Je conçois les produits afin qu’ils reflètent le caractère indéniablement durable et versatile du lin. Les designs, qu’on peut qualifier de minimalistes, laissent toute la place à la beauté du tissu et à ses propriétés intrinsèques.

Qu’est-ce qui vous inspire et vous motive à aller au travail chaque jour?

La vision d’une industrie du lin qui reprend fièrement racine là où elle s’est estompée durant la révolution textile.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

Une amie m’a souvent rappelé que choisir, c’est renoncer. Bien que j’ai longtemps cru que je pouvais tout faire, tout accomplir, il faut se rendre à l’évidence que notre temps est limité et précieux. Il faut choisir judicieusement où l’investir.

View this post on Instagram

Mes projets cette semaine… ⠀ ➡️ M'assurer que l'inventaire de la boutique en ligne est à jour⠀ ➡️ La planification de la production pour novembre et décembre (et oui, ça s'en vient! 😅)⠀ ➡️ L'ajustement d'un patron de robe (nouveauté prévue pour l'été 2021!) ⠀ ➡️ Couture de 2 projets sur mesure⠀ #pasassezde24heuresdansunejournee⠀ .⠀ .⠀ My plans for the week:⠀ ➡️ Update inventory in eshop⠀ ➡️ Production planning for November and December (yep, it's that time of year!)⠀ ➡️ Pattern adjustments on a new piece for summer 2021⠀ ➡️ Sewing 2 custom projects⠀ #notenoughhoursinaday⠀ ⠀ 📷 @mariehelenedallairephotographe⠀ ⠀ #eshopping #smallbusinesslife #linenlove #linenlover #teammlko #shopifystore #shopifyseller #shopifyhandmade #boutiqueenligne #jaimelelin #lelinpourlavie #petiteentreprise #achatlocal #faitauquebec #atelierdecouture #monbureau #myoffice

A post shared by Maison lenKo par Marketa (@maisonlenko) on

Quelle est votre stratégie en ligne?

J’ai une entreprise qui vend des produits, tout en faisant l’éloge de la déconsommation… Deux concepts en apparence contradictoires, mais non incompatibles! À travers mes réseaux sociaux et sur le blogue MLKO, j’essaie d’éduquer les consommateurs sur les bénéfices du lin, autant au niveau de la santé humaine que la santé des écosystèmes. J’essaie également d’encourager les gens à considérer le cycle de vie entier d’un bien de consommation. Plus nous exigerons de la qualité, plus nous verrons l’offre de produits répondre à la demande.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

Le temps file, on ne peut le sauver…

Quelles sont vos routines de fin et de début de journée?

Café le matin et lecture le soir! Ma routine s’adapte aux besoins de la famille et au cycle d’entrainement dans lequel je suis. Avant de me rendre à l’atelier, je m’assure que tout soit rangé afin de partir la tête en paix et faire le saut mental vers le boulot. En fin de journée, je m’assure de passer un coup de balai et de ranger l’atelier un peu afin de le rendre accueillant pour mon retour le lendemain! Une habitude de laquelle je ne déroge pas, c’est ma lecture le soir au lit. J’apprécie énormément ce moment d’évasion, car il permet d’arrêter, ne serait-ce que quelques minutes, les idées qui se bousculent dans ma tête!

Quels ont été vos plus grands défis en tant qu’entrepreneure?

J’aime apprendre et je suis une personne fondamentalement curieuse, alors je suis bien servie comme entrepreneure, puisqu’il faut être en mode apprentissage en continu. Par contre, ce que je trouve difficile, c’est de ne pas pouvoir aller au fond de toutes ces nouvelles connaissances. J’en apprends juste assez pour pouvoir comprendre le jargon et me débrouiller, puis il faut passer à l’apprentissage suivant, sinon on fait du surplace.

Quels seraient les conseils que vous donneriez à quelqu’un qui souhaite démarrer une entreprise?

Patience et persévérance.

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez-vous pas vous passer?

Ma machine à café…

🌱Maison lenko

site web | facebook | instagram | youtube

 

 

Close