Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Laurence Brongo-Dupont, propriétaire de Laumara

Laurence Brongo-Dupont, propriétaire de Laumara

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Je m’appelle Laurence Brongo-Dupont, j’ai 25 ans et je suis créatrice de la marque de sous-vêtements de coton biologique péruvien Laumara que j’ai fondée en 2018 à la suite de mon premier voyage au Pérou avec mon amoureux Marco. J’ai beaucoup voyagé et exploré dans plusieurs domaines avant de me consacrer au lancement de ma marque. L’ébénisterie, la joaillerie, la musique, le développement personnel sont quelques-uns des domaines auxquels je me suis consacrée après avoir décidé de quitter le parcours traditionnel. La vie m’a rappelé à mes premiers amours (création textile) quand j’ai eu l’opportunité de fonder ma propre marque, chose à laquelle je me dédie entièrement depuis.

Laumara _2

Quel est votre emploi et votre titre actuel?

Je suis propriétaire de la marque Laumara pour laquelle j’œuvre à temps plein tout en portant plusieurs chapeaux dont celui de designer.

Dans quelle ville se situe votre entreprise?

Nous sommes actuellement installés à Montréal, mais vivons à temps partiel à la campagne!

Laumara _3

En un mot, quel type de travailleuse êtes-vous?

Je suis une femme intuitive qui a énormément d’énergie. Je suis plutôt du genre à travailler intensément pendant un temps, puis à réduire la cadence pour reprendre des forces et ainsi de suite. Je laisse mon intuition me guider dans plusieurs prises de décisions.

Laumara _4

Qu’est-ce qui rend votre compagnie unique? Pourquoi?

Laumara est unique en son genre. Tous les sous-vêtements que je crée sont faits à 100% de coton biologique péruvien, une matière durable, éthique et luxueuse. Les sous-vêtements de coton biologique sont encore assez difficiles à trouver et, la plupart du temps, le design laisse à désirer. Ce que j’ai voulu créer avec Laumara, ce sont des sous-vêtement qui se démarquent par leur beauté, leur confort et leur empreinte écoresponsable positive. En fait, j’ai réussi à rassembler ce qui, pour moi, était vraiment essentiel de retrouver au moment d’acheter un vêtement: la qualité de la fibre, son écoresponsabilité, sa fabrication éthique et sa confection de qualité. Chacune des pièces de Laumara sont fabriquées de façon éthique au Pérou par de petits ateliers de production. Le coton, quant à lui, est issu de différentes communautés péruviennes dans lesquelles les agriculteurs sont propriétaires de leurs champs et sont justement rémunérés pour leur production. Finalement, j’utilise des variétés de coton unique qui poussent naturellement colorées. Je crée donc des sous-vêtements aux couleurs terre qui ne contiennent aucune teinture, ce qui augmente encore davantage leur impact positif sur l’environnement.

Laumara _5

Quelle est la taille de votre compagnie?

Pour le moment, j’arrive encore à tout faire par moi-même. Je suis donc l’unique propriétaire et salarié de l’entreprise. Évidemment, j’ai une équipe au Pérou qui s’occupe de la confection (environ 10 personnes).

Laumara _6

Quels outils sont essentiels à votre vie?

Mon cellulaire et mon ordinateur comme pour la plupart des entrepreneur.es en 2020! Plus spécifiquement, mon mannequin en fibre de verre pour le design des culottes, Excel et mon tapis de yoga ainsi que la méditation (indispensable pour relâcher le trop plein, l’adrénaline et le stress!).

Laumara _7

À quoi ressemble votre espace de bureau?

Je travaille de la maison et j’ai un grand besoin de lumière naturelle. Mon bureau est donc devant une grande fenêtre qui donne vue sur le jardin et les oiseaux. J’y ai posé sur le dessus quelques plantes et une nappe marocaine. J’aime mon bureau assez dépouillé quand je ne croule pas sous les échantillons de produits!

Laumara _8

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées afin d’optimiser votre travail?

J’aime me lever tôt et prendre du temps pour moi avant de commencer à travailler. Le veille au soir, au moment de me coucher, tout ce que j’ai à faire le lendemain me vient en tête. Je prends donc un moment pour tout noter et ajouter à ma to do list déja existante.

Laumara _9

Quels «trucs» conseilleriez­-vous pour améliorer la productivité?

Dès qu’une idée vient, l’écrire et éventuellement les organiser par thématiques. Laisser son intuition guider le processus créatif amène beaucoup de fluidité dans le développement du projet. C’est important pour ne pas stagner.

Laumara _10

Vous êtes meilleure que vos collègues de travail pour…?

Je ne peux me comparer qu’à moi-même… Mais j’aime beaucoup ma capacité à pouvoir naviguer en même temps des «tâches» aussi différentes que la création, la gestion, les finances, le développement web, etc.

Comment contrôlez-vous la croissance de votre compagnie?

Je choisis les meilleures collaboratrices par rapport à où je suis rendue avec mon entreprise. J’essaye de ne pas trop m’éparpiller pour rester concise dans mon message.

Laumara _11

À propos du design, que votre marque représente/reflète-t-elle?

Le design de Laumara représente la connexion à soi et à la nature tout en amenant l’importance sur la pureté des fibres naturelles et leur origine péruvienne. Je suis vraiment heureuse de lancer le nouveau logo et nom (anciennement Lauma Création) qu’Andrée-Anne d’Acétate La Boîte a créé pour moi. Il est parfaitement à l’image de la vision que je souhaitais créer au départ avec mon entreprise. Depuis le tout début, par ma marque, je souhaite inspirer les femmes à connecter à leur corps par les fibres qu’elles portent au quotidien sur leur peau.

Laumara _12

Qu’est-ce qui vous inspire et vous motive à aller au travail chaque jour?

Ça me rend heureuse de créer une occupation qui me permet de stimuler à la fois ma créativité et mon plaisir à faire la gestion et la coordination (entre autres avec l’équipe au Pérou!). Évidemment, ma mission d’offrir des sous-vêtement bons pour la santé, les humains et la planète me tient vraiment à cœur. Je ne ferais pas ce que je fais si ce n’était pas entièrement voué au bien-être.

Laumara _13

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

Je ne sais pas si je pense particulièrement à un conseil, mais plutôt à l’environnement qui m’a été offert par mes parents quand j’étais enfant. Vivre à côté de l’entreprise familiale et toujours avoir été encouragée à créer, développer mes projets, lancer mes mini-entreprises m’ont permis de développer ma confiance en moi très tôt dans la vie.

Quelle est votre stratégie en ligne?

Mon objectif principal est d’inspirer un mode de vie lié à soi et à la nature. Toute ma «stratégie» est orientée vers cela et se fait très intuitivement. Je ne travaille pas avec des calendriers de publications ou autres outils du genre. Je laisse simplement aller ma créativité.

Laumara _14

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

M’assurer que j’ai envie de travailler quand je m’installe. Si je n’en ai pas envie, je prend un moment pour faire quelque chose qui me fait plaisir, puis je m’installe. On est toujours plus productif quand on est inspiré.

Quelles sont vos routines de fin et de début de journée?

Ma routine inclut une bonne alimentation, du yoga, de la méditation, prendre le temps d’aller dehors, passer du temps avec les animaux, s’occuper du jardin et trouver des moments de qualité en famille et en amoureux. L’équilibre psychologique, physique et spirituel est, selon moi, une clé des plus importantes vers l’accomplissement de soi et de ses projets.

Laumara _15

Quels ont été vos plus grands défis en tant qu’entrepreneure?

Les premiers mois suivant mon retour du Pérou en 2018 ont été tout un défi. En même temps que de m’installer avec mon amoureux dans notre premier chez nous et de commencer un nouvel emploi, je passais tout mon temps libre à chercher des informations sur l’import/export, le démarrage d’entreprise, des fournisseurs, la coordination avec le Pérou. Tout cela était totalement nouveau pour moi et je ne connaissais rien du domaine de l’import/export. J’ai dû partir de zéro à tous les niveaux et apprendre en même temps que je démarrais l’entreprise.

Quels seraient les conseils que vous donneriez à quelqu’un qui souhaite démarrer une entreprise?

S’assurer d’être passionné par le domaine qu’on choisit, ne pas avoir peur de travailler fort et surtout, oser se lancer dans le vide en faisant confiance à la vie!

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez-vous pas vous passer?

Mon haut-parleur Bose. Je l’amène littéralement partout. Mon monde est rempli de musique.

🌾Laumara

Close