Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Intégrer l’agriculture à la solution aux changements climatiques

Intégrer l’agriculture à la solution aux changements climatiques

Fermiers pour la transition climatique est une campagne dirigée par des organisations agricoles et des partenaires. Cette tribune leur permet de partager leurs expériences, présenter des solutions concrètes et proposer des politiques relatives aux impacts des changements climatiques. Elle favorise aussi le dialogue entre les agriculteurs, le public et les décideurs.

Les agriculteurs sont touchés par les impacts des changements climatiques. Ils doivent notamment faire face aux gelées tardives qui ravagent les fleurs des arbres fruitiers, aux sécheresses qui sont de plus en plus fréquentes ou encore aux phénomènes météorologiques extrêmes qui endommagent les cultures et les sols. Parallèlement, ils jouent un rôle de premier plan dans la mise au point de techniques agricoles écologiques qui peuvent réduire les émissions, améliorer la résilience de l’approvisionnement alimentaire et séquestrer le carbone.

Sur leur site, il est reconnu que le secteur agricole produit 12% des émissions de gaz à effet de serre au Canada. La majorité de ces émissions sont causées par des pratiques agricoles qui utilisent beaucoup de combustibles fossiles, engrais, pesticides ou encore de plastiques, et qui sont coûteuses. L’agriculture à émissions élevées représenterait alors une source d’endettement.

À l’inverse, les pratiques écologiques pourraient être profitables aux agriculteurs et leur travail pourrait contribuer à atténuer les changements climatiques. Certains, par exemple, modifient la manière dont ils procèdent à l’ensemencement, contrôlent les mauvaises herbes, gèrent la santé des sols, labourent la terre, utilisent l’énergie et les combustibles à la ferme. D’autres changent leur façon d’élever et de faire paître le bétail ou encore font des expériences en matière de compostage ou de techniques de manutention de fumier pour augmenter la disponibilité des éléments nutritifs dans le sol tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Des bienfaits additionnels peuvent être notés, comme l’amélioration de la gestion de l’eau et de sa qualité, la santé des sols ainsi que la biodiversité. L’objectif est d’assurer la sécurité alimentaire à long terme ainsi que la production de cultures durables et saines.

Un soutien est alors réclamé des Fermiers pour la transition climatique auprès des gouvernements pour appuyer l’essor rapide de l’agriculture durable et à faibles intrants.

Close
0