Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
La collection Amour d’été par Aire commune ou l’art de savoir rebondir

La collection Amour d’été par Aire commune ou l’art de savoir rebondir

Tout comme de nombreuses entreprises, Ilot 84 a été chamboulée par la crise sanitaire de l’hiver dernier. Spécialisée dans la création d’espaces et d’installations éphémères, elle chapeaute notamment les projets Nouvelle vague, Green haüs, le Petit Montréal ou encore Aire commune depuis quelques années. Malgré les difficultés financières engendrées par la pandémie, Ilot 84 a voulu rebondir en proposant une série d’objets conçus pour le télétravail: la collection Amour d’été. 

Rencontre avec la cofondatrice, directrice marketing et partenariats d’Ilot 84, Emilie Wake.

Qu’aviez-vous de prévu normalement cet été?

Cet été, Aire commune devait prendre une pause puisque l’Arrondissement du Plateau Mont-Royal devait faire des consultations publiques sur l’usage futur du territoire. Par contre, on avait plein d’événements avec le Green haüs, le Petit Montréal, Nouvelle Vague, etc. Tout a été annulé. On a perdu 90% de nos revenus du jour au lendemain.

Comment avez-vous réagi?

Nous, les fondateurs, avons essayé d’avancer, de trouver une solution, afin de voir si on pouvait faire des événements plus petits ou en reporter certains. Puis, après quelques mois, on a compris que ce serait infaisable. Alors, on a décidé de développer d’autres projets et de reporter tous nos événements à l’année prochaine.

Courtoisie: Aire commune

Quels ont été ces projets?

Quand la ville a annoncé la piétonnisation de certaines rues, on a offert notre expertise en installations et aussi du matériel (cabane, table de pique-nique, etc.). On a créé des installations pour la rue Mont-Royal, dans le Quartier Latin puis au centre-ville, on a aussi plusieurs abris-vélos en collaboration avec Destination Centre-Ville.

Quand vous est venue l’idée de la collection Amour d’été, de ces objets conçus pour le télétravail?

On a développé le projet dès le mois de mai. On s’est demandés comment faciliter l’aménagement d’un bureau extérieur dans un appartement, comment permettre aux gens qui venaient dans nos espaces de travailler de chez eux? Nous-mêmes, on n’était pas habitués à travailler de chez nous alors l’idée est venue à ce moment-là.

Courtoisie: Aire commune

Quels objets offre la collection? 

Pour l’instant, on a trois objets: la tablette à balcon avec panneau rabattable, le support à ordinateur et le support à cellulaire pour les appels conférences. Tout est fabriqué en bois durable, certifié FSC, et la collection est entièrement conçue à Montréal, en partenariat avec l’atelier Espace Caribou. De plus, on s’est associés à Moisson Montréal et, pour chaque achat de tablette, on lui remet 5$. À partir de maintenant, chacun de nos projets permettra une donation à un organisme de bienfaisance. C’est très important pour nous.

Quelle clientèle visez-vous?

On cherche à rejoindre les jeunes travailleurs qui veulent profiter du beau temps sur leur balcon. La tablette est grande et idéale pour travailler, mais permet aussi de souper, recevoir des amis pour boire une coupe de vin et grignoter des snacks.

La collection Amour d’été a été lancée mardi 18 août. Comment ont été reçus les produits?

La réponse est très positive pour le moment. On est très agréablement surpris puisque plusieurs commandes proviennent de l’extérieur de Montréal, dont une dans l’Ouest Canadien!

Courtoisie: Aire commune

Quels sont vos projets pour la suite? 

On souhaite développer d’autres objets pour compléter la collection Amour d’été. Puis, on travaille sur la conception de nos espaces pour le printemps prochain et on réfléchit à la forme qu’ils prendront.

Malgré toutes les difficultés financières engendrées, arrivez-vous à retirer du positif de cette crise?

Il faut voir le positif là-dedans. On a adoré conceptualiser l’objet, le tester, réfléchir à la mise en vente… C’est sûr que ça a été difficile au point de vue de l’entreprise, mais ça nous a permis de prendre le temps de développer de nouvelles choses. La collection, ça faisait un bout qu’on y pensait, mais ça n’a jamais été une priorité. C’est super cool en tant qu’entreprise de pouvoir prendre le temps d’innover et de créer de nouvelles choses.

🥂Aire commune

site web | facebook | instagram

Close