Close
Close

Votre panier est vide.

«Souper à la bière est toujours intéressant» – L’entrevue bouffe non conventionnelle d’Anne et le Tigre

«Souper à la bière est toujours intéressant» – L’entrevue bouffe non conventionnelle d’Anne et le Tigre

Si les chansons du quintette Anne et le Tigre viennent faire appel à des émotions relativement sombres, aucun musicien du band ne manque d’humour!

Avec leur premier album intitulé Les échos n’existent pas, Ann-Lydia Plourde (voix, piano, paroles), Jérémy Dufour (voix, guitare, paroles), Xavier Gaudreault (basse), Antoine Boily-Duguay (batterie, paroles) et Olivier Asselin (guitare) nous embarquent dans un voyage aux allures de rock ambiant et nous touchent en plein coeur.

Confrontant, aérien, intense, poétique, ce long-jeu marque par sa profondeur. La formation sera en prestation le 17 février prochain à l’Ampli de Québec dans le cadre du Festival Phoque OFF. En attendant, ils nous offrent leur recette préférée et nous donnent (presque) envie d’écouter du Avril Lavigne.

Qui êtes-vous, quel est votre parcours? 

Nous sommes Anne et le Tigre, anciennement Tiger Tea Club (2016-2017). C’est à l’automne passé que nous avons fait notre coming out en français au Show de la rentrée de l’UL en tant qu’Anne et le Tigre et c’est en décembre passé qu’on a sorti Les échos n’existent pas, notre premier album.

Quand on a décidé de changer notre formule et d’opter pour qu’Ann-Lydia prenne le lead du vocal en français, ça allait de soi de changer également de nom, mais on voulait tout de même garder un clin d’œil à l’ancienne formation. C’est ce qui explique «le Tigre» d’Anne et le Tigre.

Comment a démarré votre aventure dans la musique? 

Notre aventure a commencé en 2016 au 3e étage d’une bâtisse malodorante entre un band de métal et un « dude » qui pratique sa batterie 10h par jour. Jadis en tant que Tiger Tea Club, on pratiquait soit le chauffage dans le piton, soit le ventilateur au max. Puis en 2018, on est déménagé dans le studio propre d’Antoine (batterie) au sous-sol où Anne et le Tigre a pris vie.

Comment décririez-vous votre univers musical?

Sur l’album, c’est un univers relativement sombre. On touche beaucoup aux thèmes du froid, de la déchéance de soi et de l’environnement.

La partie instrumentale est très importante et c’est après plusieurs écoutes qu’on découvre davantage les subtilités de ce qu’on fait.

Quelle est votre relation avec la nourriture?

Souper à la bière est toujours intéressant. Sinon, une sandwich de l’Intermarché avant le jam.

Si Anne et le Tigre était un plat, quel serait-il?

Ratatouille. On a aimé le film.

Ann-Lydia Plourde. Crédit: Charline Clavier.

Si Les échos n’existent pas était une recette, quels en seraient les ingrédients? 

Du lait 2% Québon (très important), des céréales Corn Flames de Kellogg’s (très important) et 4 fraises ciselées (très important).

Parmi vous, qui est le ou la plus doué.e derrière les fourneaux?

C’est Jérémy (guitare), clairement. Il fait aussi la vaisselle!

Jérémy: j’utilise toujours 5 push de traitement choc (couche-tard).

Qu’est-ce que vous écoutez comme musique lorsque vous cuisinez?

Du Élégie, all the way 😉

Quelle est la première recette que vous avez appris à faire?

Ris de veau laqué à la crème de tartufata

Étape 1: Dégorger le ris de veau. Dans un chaudron, faire revenir oignon, baies de genièvre et feuilles de laurier.

Étape 2: Ajouter 500ml de crème et le ris de veau. Laisser mijoter pendant 15 minutes jusqu’avant ébullition.

Étape 3: Retirer le ris de veau et éplucher la membrane (filtrer la crème et conserver pour plus tard).

Étape 4: Poêler le ris de veau au beurre dans une poêle en fonte jusqu’à obtention d’une couleur brune Terre de Sienne.

Étape 5: Ajouter la crème de cuisson et ajouter de la tartufata. Servir sur purée au choix et légumes grillés.

Bon appétit!

Quels sont les aliments dont vous ne pourrez jamais vous passer et pourquoi?

Le gluten, c’est famous.

Le safran, c’est fucking parfumé et ça coûte cher, comme nous.

Quel est le pire repas que l’on vous ait servi?

Le Fish ‘n’ chips du Dep économique?!??? Pardon!

Avez-vous des demandes spéciales aux promoteurs de spectacles lorsque vous êtes en tournée?

Un bol de m&m sans les rouges + seringues stériles. Pis d’la bié.

Quel est votre plus gros «fail» culinaire?

Oublier de poster son Pinard les filles sur Instagram pendant un repas. Clin d’œil aux gens du domaine culinaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Show de la rentrée 2019 🎶 Merci @jacquesboivin pour cette belle photo!! . . . . . . . . . . . #show #live #showdelarentree #franco #music

Une publication partagée par Anne et le Tigre (@anne.et.le.tigre) le

…Et votre plus gros «fail» musical?

 «Cherry» de Tiger Tea Club.

Si je vous invite à souper, qu’est-ce que je devrais cuisiner et passer comme musique pour vous impressionner?

Pour la bouffe, on n’est pas difficile. Un hot-dog Michigan ça fait l’affaire!

Pour la musique: Simple plan, Avril Lavigne, Sum41, Don Juan, Georges Brassens, Madonna, Justin Timberlake, la toune de t.A.T.u All the things she said, Orloge Simard (pour Xavier), Radiohead. Beaucoup de Radiohead.

Votre dernier repas et la dernière musique que vous écouterez… Si vous deviez mourir demain?! 

Jérémy: des carrés aux Rice Krispies en écoutant Sk8er Boy d’Avril Lavigne.

Quels sont vos projets futurs?

Devenir riche avec la musique. Faire un mini-album bientôt. On vise les festivals et scènes des régions pour l’été 2020.

🌭 Anne et le Tigre

instagram | youtube | bandcamp

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓