Close
Close

Votre panier est vide.

MTL Design Club: Se rassembler autour du design montréalais

MTL Design Club: Se rassembler autour du design montréalais

Kevin Clark a créé MTL Design Club il y a six ans, mais c’est l’an dernier que l’organisme à but non lucratif a pris un tournant. Sa mission est de rassembler les Montréalais-es autour du design et de faire découvrir tant ses acteurs que leur savoir-faire. Ses formes sont multiples, comme des rencontres thématiques et libres, des workshops ou encore des photowalks.

«C’est vraiment parti d’un désir de me connecter à une communauté de designers. Je n’ai jamais étudié en design, j’ai appris par moi-même, notamment en regardant des vidéos YouTube. Je travaillais en freelance et j’étais toujours le seul designer des équipes dans les compagnies où j’étais. Je me suis dit qu’il devait y avoir d’autres gens qui avaient les mêmes problèmes, défis et intérêts que moi.»

Kevin Clark parle d’une communauté qui donne un sentiment d’appartenance, propose des ressources pour faire face aux défis et avoir du plaisir. MTL Design Club a ainsi vu le jour, et à ses débuts, il s’agissait d’un événement annuel, voire biannuel, qui était annoncé sur la plateforme de réseautage social Meet-up et se déroulait dans un bar avec une vingtaine de personnes.

Courtoisie MTL Design Club.

Une récente expansion 

«L’année passée, j’ai décidé qu’il était temps de mettre de l’emphase là-dessus, parce qu’il y a vraiment un besoin et la communauté a grandi. On avait à peu près 50 personnes qui venaient aux événements à ce moment-là. Le défi que je m’étais donné était de m’arranger pour faire un événement chaque mois, ce qui m’a forcé à repenser l’organisation», indique-t-il.

L’instigateur a notamment agrandi son équipe avec l’intégration de deux cofondatrices, en plus d’une vingtaine de bénévoles. Kassandre Jenkins travaille surtout sur le branding et Tess Kuramoto est davantage tournée vers le design d’expérience. Ensemble, ils font une liste de sujets qu’ils souhaitent aborder, rencontrent les potentiels intervenant-es, évaluent les recommandations et les demandes. L’équipe travaille également sur la planification pour toujours avoir presque une année d’avance sur la programmation.

«Montréal, c’est l’une des meilleures places au monde pour le design et il semble qu’on n’en parle pas assez.»

Les cofondateurs ont élargi leur offre d’événements, en ajoutant entre autres des ateliers. La designer de gâteaux Cynthia Irani a ainsi dévoilé son approche et sa technique.

Ils proposent en plus des photowalks qui sont des marches pour explorer différents quartiers. L’une d’entre elles se passe dans des stations de métro pour aborder le quotidien sous un nouvel angle, parler d’un créateur et de l’histoire de l’endroit.

Les happy hour ont aussi été ajoutés pour faire un rappel à la formule initiale en organisant un simple regroupement où les participants peuvent échanger sur tous les sujets. Toutes les activités se veulent à un prix abordable, d’autant plus que MTL Design Club est un OBNL.

Inclusif au maximum

«On veut vraiment mettre les gens en contact et mettre l’emphase sur le design à Montréal. On est de grands admirateurs de Montréal, de tout ce qui est local et on sait qu’il y a tellement de trucs cool qui se passent, mais on trouve qu’on n’est pas assez au courant des activités, pense-t-il. Même nous, dans ce processus, on a appris à connaître plein de monde et on a réalisé que Montréal, c’est l’une des meilleures places au monde pour le design et il semble qu’on n’en parle pas assez.»

Courtoisie MTL Design Club.

Il assure que si des compagnies peuvent être en compétition, les gens eux-mêmes veulent s’entraider. MTL Design Club veut ainsi être une initiative la plus inclusive possible et accueille toutes les branches de design, comme le magazine, le graphisme, l’architecture ou encore la mode.

«On a remarqué c’est que l’on peut faire beaucoup de parallèles entre les différentes industries. Certains peuvent avoir des défis similaires, mais des approches complètement différentes. De les connaître peut être très pertinent et les aider dans leur travail. Ça peut aussi être le fun d’apprendre des choses, même si tu n’es pas super familier avec le sujet, comme le design pour les jeux d’enfants. Ça dépend de notre niveau de curiosité.»

Différents corps de métiers seraient présents lors des événements, comme des chefs d’entreprise, des photographes, des programmeurs, des professionnels issus de l’écriture et du marketing.

Le fondateur souhaite désormais agrandir son offre de workshops, s’ouvrir davantage en intégrant d’autres domaines du design et se lancer dans d’autres types d’événements l’année prochaine. Il réfléchit aussi à la façon dont MTL Design Club pourrait s’implanter dans d’autres villes à l’international.

MTL Design Club

site web | facebook | instagram

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓