Close
Close

Votre panier est vide.

Marie-Eve Bournival-Paré, créatrice des vêtements Clothes & Roads

Marie-Eve Bournival-Paré, créatrice des vêtements Clothes & Roads

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Mon nom est Marie-Eve Bournival-Paré, et je suis la créatrice et fondatrice de Clothes & Roads. J’ai un parcours quelque peu atypique: j’ai étudié en cinéma, en espagnol, en psychologie, et en relation d’aide. J’ai adoré tout ce que j’ai fait, et la diversité de mon parcours est à mon image: j’aime faire un peu de tout et je ne peux me résoudre à choisir une seule voie. C’est pourquoi l’entrepreneuriat me plait tant. 

Votre emploi et titre actuel?

Je suis la designer, créatrice et fondatrice de l’entreprise Clothes & Roads. 

Dans quelle ville?

Je demeure à Longueuil, et c’est là que la magie opère directement de mon appartement!

«Clothes & Roads, c’est une alternative à la fast fashion. C’est des basics indémodables super confortables. C’est aussi des vêtements écoresponsables, parfaits pour un lifestyle minimaliste et pour le voyage, car ils permettent de faire plus avec moins. Et tout ça, conçu et confectionné au Québec.»

Clothes & Roads_1

Un mot pour définir le type de travailleuse que vous êtes…

Créative. Et persévérante. Sorry ça fait deux.

Qu’est-ce qui rend votre entreprise unique? 

Clothes & Roads, c’est une alternative à la fast fashion. C’est des basics indémodables super confortables. C’est aussi des vêtements écoresponsables, parfaits pour un lifestyle minimaliste et pour le voyage, car ils permettent de faire plus avec moins. Et tout ça, conçu et confectionné au Québec.

Quelle est la taille de votre compagnie?

Je suis la seule et unique «employée» dans ma compagnie. 

Par contre, je dois dire qu’il y a tout de même bien des gens qui contribuent à donner vie à mes projets.  

J’ai travaillé avec différent(e)s photographes pour des photos de produits. J’ai fait affaire avec différents ateliers de confection et couturières à la maison pour m’aider avec la production. Des gradatrices, des patronnistes, et des coupeurs, etc. Aussi, ma mère m’aide avec les livraisons lorsque je pars en vacances afin que mes clientes continuent de recevoir leur colis même en mon absence!

Clothes & Roads_2

Quels outils sont essentiels à votre vie? 

EXCEL! Je calcule et gère presque tout avec Excel. Je gère mes productions, les quantités de tissu à commander, mes finances, et mes registres divers (listes de fournisseurs, d’ateliers, de collaborateurs, etc.). Je suis même passé de l’agenda papier à un agenda que je me suis créé sur Excel!

Sinon, j’utilise Lightroom et Photoshop pour l’édition de photos, Planoly et Unfold pour la création et la planification de publications sur Instagram et Facebook. L’application sur mon cellulaire de Shopify et Shopify POS sont absolument essentiels pour avoir accès à mon inventaire, mon site web, et passer des commandes en personne lors d’événements et salons.

À quoi ressemble votre espace de bureau? 

Un bordel quasi constant. 

Avec toujours pleins de projets en tête, j’ai souvent des piles d’échantillons par-ci, un rouleau de tissu par-là, des piles de factures ici, etc. Et lorsque je suis en mode création de patrons et d’échantillons, c’est l’apocalypse. Impossible que tout soit bien rangé quand je suis en mode création. Comme mon espace est assez restreint (je travaille de mon appartement), je dois jongler avec un petit espace et des projets plein la tête!

Dans mon atelier, on trouve trois machines à coudre industrielles, une table de coupe, des rouleaux de tissu sous la table, une étagère remplie d’inventaire, de livres, d’échantillons de tissu et d’accessoires nécessaires à mes projets. J’ai aussi un bureau pour mon ordinateur, et une garde-robe où je range mes patrons et mon mobilier pour mon kiosque lorsque j’ai des événements.

Clothes & Roads_4

Avez-vous une façon particulière d’organiser vos journées afin d’optimiser votre travail? 

Mon idéal, afin d’optimiser ma journée de travail, est de me lever tôt (quand j’y arrive) et d’aller prendre une marche. C’est à ce moment que j’arrive à cibler mes priorités pour la journée. Une fois de retour à la maison, je déjeune, me fait un thé (quand ce n’est pas la canicule), puis ensuite je commence le travail à l’atelier, ou bien je prends la route pour mes divers rendez-vous ou commissions.

Normalement, plus j’arrive à faire de choses avant l’heure du dîner, le plus que je vais être productive le restant de la journée. 

«L’idée est d’avoir un vêtement qu’on peut agencer avec le plus de choses possibles, et qui nous offre plusieurs possibilités.»

Justement, quels «trucs» conseilleriez-vous pour améliorer la productivité? 

Déterminez quel est le meilleur moment dans la journée pour faire les tâches que vous avez à faire.  

Certaines personnes sont plus de jour, d’autres plus de nuit. Si on n’est pas matinal, ça ne sert à rien de s’entêter à se lever tôt pour travailler. Si c’est le soir ou même la nuit que vous êtes dans «la zone», et bien ce sera cela! 

Faites des tests et voyez ce qui fonctionne le mieux pour vous. 

Vous êtes meilleure que vos collègues de travail pour…

Hum, je n’ai pas de collègues… Mais je suis pas mal bonne pour jongler avec plusieurs projets et idées en même temps!

Clothes & Roads_3

Comment contrôlez-vous la croissance de Clothes & Roads? 

Je tente le plus possible de mettre mes énergies sur les projets qui feront avancer Clothes & Roads. Je remets toujours en question mes façons de faire afin d’être la plus efficace possible. De cette manière, je me libère du temps et surtout de l’énergie que je peux mettre ailleurs.

Qu’est-ce que votre marque représente? 

Je mise beaucoup sur des basiques, des coupes qui permettent de faire plus avec moins. L’idée est d’avoir un vêtement qu’on peut agencer avec le plus de choses possibles, et qui nous offre plusieurs possibilités. Par exemple, j’offre aussi des basics qui peuvent être portés de deux manières différentes: avec un col réversible qui peut être porté devant ou de dos. 

Comment votre design a-t-il été conçu?

Les vêtements sont tous créés par moi-même dans mon atelier à la maison. 

Souvent, une idée part d’un besoin que j’ai. J’élabore un patron, puis un échantillon. Une fois l’échantillon terminé, j’apporte les modifications nécessaires au patron. Ensuite, je refais un autre échantillon pour valider le produit final. J’aime porter mes vêtements afin de les tester et valider la version finale.

Clothes & Roads_5

Qu’est-ce qui vous inspire et vous motive à aller au travail chaque jour? 

La liberté de choisir les projets qui m’inspirent, de me créer un travail à mon image, et aussi de voir que les gens embarquent dans mon trip. Ça, c’est trippant!

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné? 

On m’a déjà conseillé de me créer une routine le matin avant de commencer à travailler. Je suis loin de l’appliquer tous les jours, mais lorsque je le fais, je vois clairement une nette amélioration dans ma productivité et mon bien-être général dans la journée. Ma routine, c’est d’aller prendre une marche, suivie d’un thé à la maison avant de débuter la journée.

Clothes & Roads_6

Quelle est votre stratégie en ligne?

J’ai mon propre site web que j’ai créé moi-même via la plateforme Shopify. J’ai également une page Facebook et Instagram où je publie des nouvelles sur mon entreprise, des articles de blogue, des promotions, etc.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps? 

Regrouper les tâches! Plutôt que de travailler 5 fois différentes sur la même tâche, j’essaie le plus possible de regrouper dans la même journée ou période de travail. 

Par exemple, lorsque je dois faire des commissions, je fais une liste de tous les endroits que je dois aller à Montréal, question de tout faire en même temps et plutôt que de devoir y retourner une autre fois par manque d’organisation.

Clothes & Roads_7

Quels ont été vos plus grands défis, en tant qu’entrepreneure?

La gestion du temps et des priorités est mon plus grand défi. Je sous-estime souvent le temps que peut me prendre la réalisation d’un projet ou d’une tâche.

Quels seraient les conseils que vous donneriez à quelqu’un qui souhaite démarrer son entreprise?

Rester soi-même, choisir quelque chose qui vous fait vibrer, écouter ses besoins et ses limites, et bien s’entourer.

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez-vous pas vous passer? 

Mon haut-parleur bluetoothQuand je travaille dans mon atelier, j’aime avoir ma musique avec moi. Ça permet de créer une vibe dans laquelle j’ai envie de travailler et d’être inspirée.

👚 Clothes & Roads

site web | facebook | instagram

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓