Close
Close

Votre panier est vide.

Gingembre, safran et miel – L’irrévérencieuse entrevue bouffe avec Mauvais Oeil

Gingembre, safran et miel – L’irrévérencieuse entrevue bouffe avec Mauvais Oeil

Rencontre improbable entre la pop ingénue de Britney Spears, l’héritage algérien, la musique baroque et le psychédélisme, Mauvais Œil a lancé un premier EP le 20 septembre dernier qui a connu le succès critique et public en France. Baron s’est immiscé dans leurs livres de recettes. 

Avec le nouveau titre Nuits de velours, le duo formé par Sarah et Alexis brasse les codes tel un jeu de dés pour créer des compositions aux textures riches et enveloppantes. Sous l’étiquette Enterprise, cette première offrande de cinq titres propose une musique hétéroclite et ingénieuse bien de la nouvelle génération d’artistes parisiens.

Crédit photo: Jules Faure

Qui êtes-vous, quel est votre parcours? 

Alexis: J’ai 26 ans, je suis originaire de Paris, j’ai fait le conservatoire pour étudier la flûte baroque et je me suis ensuite intéressé aux musiques «actuelles» à l’adolescence en explorant la guitare manouche, le surf, puis les musiques du monde. J’ai eu quelques projets avant de rencontrer Sarah et de former Mauvais Oeil il y a un an.

Sarah: J’ai grandi en banlieue parisienne. Je chante et j’écris des chansons depuis toute petite. J’ai commencé par retranscrire en français des chansons de Britney Spears pour reproduire ses concerts à la lettre devant mon miroir quand j’avais 7 ans et plus tard je me suis mise à composer en découvrant la new wave et la coldwave qui m’ont décomplexé de ne pas avoir suivi de formation. Ce sont ces associations et références qui d’ordinaire n’ont rien à faire ensemble qui ont donné naissance à Mauvais Oeil.

Comment a démarré votre aventure dans la musique? 

A: La légende voudrait qu’à trois ans déjà, j’aie entendu la sirène des pompiers et l’aie reproduite au piano. Je pense qu’à partir de là, c’était tout à fait naturel pour tout le monde de me voir épouser une carrière de musicien même si pour moi il était inconcevable de ne faire que ça, j’ai toujours eu d’autres emplois à côté avant de commencer Mauvais Oeil. 

S: J’ai commencé à me produire de manière sérieuse lorsque j’ai emménagé à New York à mes 18 ans. Un ami m’avait entendu chanter par hasard et m’a proposé de jouer dans son groupe, j’ai ensuite été choriste pour plusieurs artistes locaux avant de rentrer en France et de former un groupe de hard rock. J’ai ensuite mis du temps avant de trouver le coéquipier parfait et de créer Mauvais Oeil.

 

Quelle est votre relation avec la nourriture?

Une relation passionnelle qui parfois nous fait faire des kilomètres dans la nuit. La cuisine, c’est de l’amour et on aime autant en recevoir qu’en donner!

Si Mauvais Oeil était un plat, quel serait-il et quels en seraient les ingrédients? 

Il y aurait forcément du gingembre, une pointe de truffe obligatoire, un peu de safran et du miel … pas sûr que ce soit le meilleur plat du monde, mais ce sont nos ingrédients préférés.

Préférez-vous élaborer des recettes ou découvrir des restaurants?

L’un ne va pas sans l’autre. Quand on aime la cuisine, on aime cuisiner pour ceux qu’on aime et partager et donc forcément on aime découvrir. On a le même rapport à la musique d’ailleurs, on adore explorer différents genres pour créer notre propre recette!

Crédit photo: Jules Faure

Qu’est-ce que vous écoutez comme musique lorsque vous cuisinez ?

Cela dépend de l’occasion. Pour une soirée romantique: Martin Denny ou Ross Garcia en sirotant un bon vin rouge. Pour un repas entre potes: Damso en grignotant des jalapenos panés farcis au fromage et pour un repas de famille, Mehmet Aslan ou Mahmoud Ahmed.

Quelle est la première recette que vous avez appris à faire?

S: Ma mère m’a appris une recette super simple quand j’avais 8 ans, car elle travaillait le week-end: des pâtes au thon avec un peu de crème liquide et de concentré de tomate et du thym. Un délice.

A: je suis tombé sur un livre de recettes asiatiques au wok quand j’avais 12 ans et je me suis lancé dans des travers de porc rôtis au miel et au gingembre, très dur pour un premier essai!

Quels sont les aliments dont vous ne pourrez jamais vous passer et pourquoi?

S: le gingembre et le miel car les deux se marient parfaitement avec pratiquement tout, le sucré, le salé et qu’ils ont des vertus anti inflammatoires, très pratique pour une chanteuse!

A: Les mêmes que Sarah je pense, en ajoutant du houmous matin, midi et soir. 

Quel est le pire repas que l’on vous ait servi?

S: Je n’ai pas le souvenir du pire plat. Simplement un repas où les gens ne communiquent pas et n’échangent pas entre eux, c’est pire que tout.

A: En tournée en Angleterre avec mon ancien groupe, le chanteur avait décidé de nous faire du riz à l’iranienne comme il a l’habitude de faire chez lui. C’est une cuisson très lente, donc n a attendu toute la journée pour manger, et au final, c’était immangeable.

Et le pire repas que vous avez servi?

S: C’était un dessert, ma spécialité: le tiramisu. Évidemment, il a fallu que je le rate la seule fois où j’avais dit à tout le monde que ce serait le meilleur de tous les tiramisus.

A: Je goûte toujours avant de servir un repas, et si ce n’est pas parfait, je ne le sers pas! 

Si je vous invite à souper, qu’est-ce que je devrais cuisiner et passer comme musique pour vous impressionner?

Un plat fait avec amour, sans prétention et qui te tiendrait à coeur de nous faire découvrir! Pareil pour la musique, on aime découvrir ce que nos hôtes affectionnent, on ne serait pas impressionnés si tu passais nos morceaux préférés autour de notre plat préféré.

Votre dernier repas et la dernière musique que vous écouterez… Si vous deviez mourir demain?! 

S: Je siroterais un bon litre de limonade au citron vert avec de la menthe et une pointe de sucre de canne tout en dégustant des crevettes aux herbes grillées au pastis avec un ceviche de champignons et une salade de mangue et avocat. 

A: J’opterai plutôt pour des lamelles de patates douces et du chou-fleur grillé pour accompagner des bols de guacamole, baba ganoush (fait par Sarah, bien sûr!) et tahini en me faisant l’intégrale des Meridian Brothers.  

Quels sont vos projets futurs?

Notre EP Nuits de Velours vient de sortir. On travaille sur nos prochains titres qu’on a déjà hâte de partager et on aimerait bien venir les présenter à Montréal! 

👁️‍🗨️ Mauvais Oeil

facebook | instagram

 

 

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓