Close
Close

Votre panier est vide.

Oui Manon, symbole espiègle de la culture pop québécoise

Oui Manon, symbole espiègle de la culture pop québécoise

«C’est vraiment l’fun que tu existes». Voilà l’une des locutions les plus populaires de la créatrice Manon, que l’on peut retrouver sur des tasses, des cartes et autres macarons. Cette rêveuse montréalaise à l’humour franc et déjanté cache toutefois bien son jeu, puisqu’elle est née dans l’esprit de quatre amis, il y a cinq ans.

Au moment de décrocher le téléphone pour débuter l’entrevue avec la fameuse Manon, on est surpris d’entendre une voix masculine. Celle de JP, musicien et l’un des quatre créateurs de cet étonnant personnage.

«Manon a émergé sans qu’on la cherche, explique-t-il. On n’avait pas du tout prévu son existence.» Cet avatar est en fait né après la création du premier projet des quatre complices, le café Oui Mais Non, situé dans le quartier Villeray. Amateurs de culture pop et de jeux de mots, ils ont ouvert peu de temps après une boutique éphémère attenante, où les premiers items de la marque Oui Manon ont été mis en vente.

«Elle est en croisade contre les cartes de souhait made in China et fait sa part pour ramener des expressions de cultures pop québécoises dans le quotidien des gens.»

Toutefois, Oui Manon est rapidement devenue beaucoup plus qu’une marque. «C’est une espèce de muse super enthousiaste qui a sa propre personnalité, lance-t-il. Elle est en croisade contre les cartes de souhait made in China et fait sa part pour ramener des expressions de cultures pop québécoises dans le quotidien des gens.»

Cette femme de la fin quarantaine a probablement été bénévole pour aider à la crise du verglas en 1994, parle joual et doit composer avec un déficit d’attention. «Elle aurait voulu être chanteuse, mais les paroles sont trop difficiles à gérer donc elle se concentre sur des punchlines, ajoute-t-il. C’est en même temps une rêveuse, une travailleuse, mais aussi une grand-mère de quartier qui pince la joue pour montrer qu’elle vous aime.»

Faire du bien

Depuis cinq ans, la somme des quatre esprits, talents et failles de JP, Mat, Marie-Ève et Stéphane nourrissent ainsi le personnage poétique de Manon un peu à leur image, tout en la considérant comme un être à part entière. En processus de brainstorm, l’équipe peut d’ailleurs ne retenir que trois essais sur une centaine de propositions.

L’objectif de Manon, lui, reste toujours le même: faire du bien aux gens, les faire rire. «Elle a un humour assez gras, mais pas colon, décrit JP. On se tient sur une drôle de ligne entre les deux, et je trouve ça délicieux à explorer.»

On l’a compris, Manon aime jouer avec l’ambiguïté, les doubles sens, mais également la franchise sans détour. Sa phrase «Réveille-toé pis fourre-moé» par exemple, est aussi chaleureusement intrusive qu’assumée. L’un des meilleurs vendeurs est sa punchline «C’est vraiment l’fun que t’existes». «C’est ma déclaration d’amour préférée, car il s’agit d’une expression québécoise typique et très compréhensible qui fonctionne pour toute sorte de choses», indique JP.

Populaire

Si sa première collection n’a pas plu à certains, qui trouvaient qu’elle frôlait le mauvais goût, Manon connaît toutefois un succès retentissant et emploie aujourd’hui 35 personnes. Depuis 2016, son esprit déjanté s’est matérialisé dans le café La Graine Brûlée, situé dans le Village. Elle offre d’ailleurs des formations à ceux qui souhaiteraient suivre ses pas en entrepreneuriat.

Si tout fonctionne aussi bien, c’est parce que l’équipe de trentenaires, dont deux se sont rencontrés dans le milieu de la restauration, est très complémentaire. «Que l’on parle d’aspect juridique, financier, d’identité marketing ou de ressources humaines, il faut que tous les maillons soient assez forts pour tenir la compétition, affirme-t-il. Cela est possible grâce à l’esprit d’équipe et à la rigueur de mes collègues.»

Mais, l’ingrédient déterminant du succès de Manon est qu’elle fait avant tout ce qu’elle aime, plutôt que d’essayer de plaire à tout le monde. L’irrévérence est au cœur de son plaisir créatif.

Elle débutera sous peu un blogue, où elle prodiguera des conseils de vie en tout genre et son rêve d’écrire un livre pourrait également bientôt se concrétiser…

🙆 Oui Manon

site web | facebook | instagram

 

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓