Close
Close

Votre panier est vide.

Marilyn Armand, courtepointière et fondatrice de Le point visible

Marilyn Armand, courtepointière et fondatrice de Le point visible

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Je suis Marilyn Armand, courtepointière. J’ai fait mes études en politique, dont une maîtrise en Relations internationales. J’ai ensuite travaillé près de 7 ans comme gestionnaire d’entreprise et responsable administrative. À l’automne 2018, j’ai lancé officiellement mon entreprise de courtepointe et c’est vraiment la meilleure décision que j’ai prise! Je voulais changer de vie et être plus près de ce qui me passionne. Je suis couturière depuis quasi toujours (environ 24 ans) et je rêvais de pouvoir en faire à temps plein. Depuis au moins deux ans, j’ai redécouvert la courtepointe et je me suis formée auprès d’une fermière du Cercle des fermières de Cowansville. J’ai développé ma passion et une belle amitié.

Votre emploi et titre actuel?

Fondatrice et courtepointière de l’entreprise Le point visible.

Dans quelle ville?

Dunham et Bedford. Dans les Cantons de l’Est.

Un mot pour définir le type de travailleuse que vous êtes…

Persévérante.

Qu’est-ce qui rend votre entreprise unique?

Le point visible crée des produits en courtepointe de façon moderne. Je me différencie beaucoup de la courtepointe de notre grand-mère tout en respectant les techniques traditionnelles. Chaque pièce est unique et fabriquée de façon écoresponsable dans mon atelier. J’ai aussi une primeur, j’ai désormais des kits de courtepointe à faire soi-même, dont tout le matériel nécessaire est compris. C’est tout nouveau!

Quelle est la taille de votre compagnie?

Petite! Pour l’instant ce n’est que moi. Mais j’aimerais engager sous peu une personne à temps partiel pour m’aider dans la production.

Quels outils sont essentiels à votre vie?

Shopify (site web transactionnel + inventaire), Later (pour les médias sociaux), Quickbooks (pour ma comptabilité), ProStitcher/Art & Stitch (pour la surpiqûre), Photoshop (pour les designs) et Spotify (pour me faire danser en travaillant!).

À quoi ressemble votre espace de bureau?

C’est un grand atelier dans une vieille usine d’aiguilles à tricoter, dans les Bedford Loft, dans les Cantons de l’Est. De hauts plafonds de 15 pieds avec une vue sur la rivière et les chutes (!). Quand on rentre, ça fait du bien et ça m’inspire. On y voit mes machines à coudre et mes tissus colorés un peu partout!

Avez­-vous une façon particulière d’organiser vos journées afin d’optimiser votre travail?

Oh oui! C’est vraiment important pour moi. J’ai même (dans la mesure du possible) un horaire de semaine: 2 jours pour faire tout ce qui est bureau/médias sociaux/shooting photo, etc., et 3 jours au moins pour faire la production. Chaque matin, je prends une quinzaine de minutes pour me faire une liste selon les priorités de la journée. Le lundi, j’ajoute une autre quinzaine de minutes pour statuer mes objectifs de la semaine. Ça m’aide vraiment à ne pas trop m’éparpiller partout! 

«La courtepointe est un médium traditionnel, mais je souhaite avoir une image qui représente plus ce que je fais: une image moderne, de qualité et minimaliste.»

Quels «trucs» conseilleriez­-vous pour améliorer la productivité?

Se donner une ligne directrice claire selon des objectifs clairs. Se faire une to do list. Et une playlist motivante pour bien «starter» sa journée! 

Vous êtes meilleure que vos collègues de travail pour?

Meilleure, je ne sais pas. Mais je peux dire que je suis douée pour m’organiser et jouer avec les couleurs. C’est sûrement parce que j’adore ça…

Comment contrôlez-vous la croissance du point visible?

Bonne question. Peut-être en raison de mon parcours, j’aime prendre le temps d’analyser mes chiffres/statistiques. Ça me permet d’avoir une vision globale sur les efforts mis et les résultats qui en découlent.

À propos du design, qu’est-ce que votre marque reflète?

Je suis justement en train de le travailler avec mon designer Julien Cayla-Irigoyen. On repense tout. On veut me différencier des autres compagnies «fait main». La courtepointe est un médium traditionnel, mais je souhaite avoir une image qui représente plus ce que je fais: une image moderne, de qualité et minimaliste.

Qu’est-ce qui vous inspire et vous motive à aller au travail chaque jour?

Tout. Je suis vraiment passionnée par ce que je fais. C’est vraiment le meilleur «move» que j’ai pu faire de ma vie. Je sais que chaque jour sera différent. Être entrepreneure, c’est vraiment porter plusieurs chapeaux et faire des tâches très différentes entre elles. C’est beaucoup d’heures, mais on ne les voit pas passer!

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

Qu’il n’y a pas de problème, juste des solutions. Vaut mieux rester positif, c’est plus agréable.

Quelle est votre stratégie en ligne?

Pour l’instant, je suis en train de statuer ma stratégie. Mais disons que je désire prioriser les médias sociaux pour la vente en ligne sur mon site web. J’espère créer une communauté autour de la courtepointe moderne qui se veut plus jeune.

Quelles sont vos routines de fin et de début de journée?

Au début de ma journée, je prépare ma to do list,  j’organise mes objectifs/priorités. À la fin de ma journée, je range mon local. Je regarde ce que j’ai fait dans la journée et je me félicite.

 

Quels ont été vos plus grands défis en tant qu’entrepreneure?

Mon entreprise est assez jeune et chaque jour est un grand défi je dirais. Mais je crois que le plus grand jusqu’à maintenant a été de faire le grand saut. De commencer et d’investir toutes mes économies dans mon projet. De me donner les moyens de concrétiser mes objectifs. Je dirais aussi que de déménager mon atelier hors de la maison fut un pas pire défi, mais ô combien essentiel.

Quels seraient les conseils que vous donneriez à quelqu’un qui souhaite démarrer une business?

Une entreprise pour qu’elle fonctionne, il n’y a pas de solution magique. Il faut y mettre du temps et bien s’entourer. Donc, de commencer et de se commettre.

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez-vous pas vous passer?

Mon haut-parleur Bluetooth!

🧵 Le Point Visible

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓