fbpx
Close
Le carnet de route de Raphaël Butler: Timmins

Le carnet de route de Raphaël Butler: Timmins

Guide Franco-Ontario par Baron en collaboration avec Réseau Ontario

Mesdames et messieurs, bienvenue dans la ville natale de la très jolie Shania Twain! Oui oui, la méga star du country qui nous a tous fait rêver à un moment donné dans nos vies. J’ai un flashback du début des années 2000, dans la cave chez mes parents en train de regarder le clip de «That Don’t Impress Me Much». Tu t’en souviens pas? M’a te rafraichir la mémoire! La belle Shania habillée de la tête au pied dans un beau suit en léopard en train de faire du pouce dans le désert. 

À chaque fois qu’un gars arrête pour lui donner une drive elle est comme «non merci, j’va marcher». Laissez-moi vous dire que son crop top décolleté jusqu’au nombril faisait faire de l’overtime à mes hormones de jeune buck de 14 ans! Je m’imaginais arriver avec la vanne à mon père vêtu d’un speedo léopard (on reste dans le thème quand même) pour lui donner un lift. «Tu vas voir que ça spin plus qu’une laveuse qui finit son cycle de lavage» Do I empress you much? Maudit que je la trouvais belle. Bon, fini le flashback.

À Timmins, le technicien me disait que quelques années passées, leur salle de spectacle a brulé. Ils se sont donc improvisé une salle dans le centre culturel. Des lanternes chinoises et des lumières de camping au plafond qui finalement donnent une superbe ambiance à la salle qui, à la base, pourrait avoir un feeling plutôt froid. Bravo à l’équipe d’y avoir pensé. C’est super simple, mais maudit que ça marche!

Il y a des fois où on a le temps de s’asseoir pour prendre un bon repas avant le show. Se payer la traite, comme on dirait. Au d’jable les dépenses, on travaille assez dur. Un festin digne des rois. Un lunch qui te fait saliver juste à y penser… Subway. 

Ce n’est pas ça que t’avais en tête? Moi non plus, mais la réalité de la tournée c’est que tu as presque jamais le temps de t’asseoir pour le manger ton festin. Un autre sub de marde à 6 piastres mangé sur l’rush avant la sieste. Au Mexique, la siesta est à 1h, en tournée la siesta est à 5h30. Faut quand même récupérer avant de monter sur scène.

C’est notre dernier show en plateau double avec Sophie Pelletier. Les habitants de Timmins l’ont adoré. Un rappel après son set et tout. Notre musique commence un peu plus raide que Sophie. Au début, je n’étais pas certain s’ils allaient embarquer. Mais après quelques chansons et quelques anecdotes, je voyais les têtes et les pieds commencer à bouger. 

Après le show, presque tous les gens qui étaient là sont venus nous voir pour jaser. Je crois que les personnes qui habitent une ville où leur langue est en minorité sont plus portées à aller discuter avec d’autres qui parlent la même langue qu’eux. 

https://vimeo.com/325677392" width="640" height="360" frameborder="0" allowfullscreen><

Un peu comme quand t’es dans un tout inclus dans le sud et que tu croises une autre personne de ta région! Soudainement, c’est ton meilleurchum même si tu ne le connais pas. «On se voit après la siesta mon Rick», un gros thumbs up d’une main, pis une pina colada dans une coconut dans l’autre.

Merci Timmins, à bientôt je l’espère!

➡ Pour en savoir plus sur Raphaël Butler et sa tournée, par ici.

Close