Close
Close

Votre panier est vide.

Pâte à chou, émotions et musique country – L’entrevue bouffe pas conventionnelle avec Léa Jarry

Pâte à chou, émotions et musique country – L’entrevue bouffe pas conventionnelle avec Léa Jarry

Le 7 mai dernier, Léa Jarry lançait sur scène son premier EP intitulé «Entre Temps». Rythmé et joyeux, son folk est appuyé par des paroles sensibles et entrainantes et saupoudré de country en provenance de Nashville. Nous l’avons rencontré et nous avons jasé de nos passions communes: la nourriture et la musique!

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Je suis une autrice-compositrice-interprète originaire de Charlevoix. J’ai quitté ma campagne à 17 ans pour me rapprocher de mon rêve musical en m’installant à Montréal. J’ai fait une technique et un bac en musique, et j’ai passé les dix dernières années à travailler principalement comme chanteuse dans différents projets corporatifs et comme choriste pour plusieurs spectacles. 

Parallèlement, j’ai toujours écrit mes chansons, en sachant que c’était ça, mon x. Je viens tout juste de sortir mon premier EP «Entre Temps» et je travaille déjà sur la sortie d’un album complet pour 2020.

Comment décririez-vous votre univers musical?

Simplement, je dirais que c’est du country-folk en français. Je m’inspire beaucoup de ce qui se fait à Nashville en ce moment. C’est un country plus moderne que ce qu’on a l’habitude d’entendre au Québec. C’est un univers tout en douceur, empreint d’une nostalgie heureuse.

Quelle est votre relation avec la nourriture?

J’ai grandi avec une mère grano qui prenait vraiment à cœur notre santé, et qui savait que ça passait en premier lieu par l’alimentation. Suite à ces années à essayer de me convaincre que les dattes étaient un dessert satisfaisant, j’ai développé une grande passion pour les pâtisseries et le chocolat (oups). J’adore découvrir de nouveaux restaurants, et essayer de nouvelles recettes. La bouffe est toujours synonyme de plaisir pour moi.

Êtes-vous aussi douée derrière les fourneaux que sur une scène?

Dans ma famille c’est plutôt ma sœur qui a hérité du talent en cuisine. Je me débrouille quand même bien et j’ai mes classiques et un instinct pas pire, mais ma créativité s’exprime clairement mieux sur scène que devant mon four!

Quelle musique écoutez-vous lorsque vous cuisinez?

Je trouve que les légumes se coupent bien sur du John Mayer, tranquille avec un verre de vin. Si j’ai vraiment beaucoup d’étapes à faire et peu de temps, je fais jouer Brad Paisley. Il me donne le boost nécessaire pour que je vienne à bout de ma recette.

Si Léa Jarry était une saveur, qu’est-ce que ça gouterait?

Je serais clairement un dessert. Ma mère est française et mon père Québécois… Je serais un genre de Paris-Brest avec des amandes caramélisées dans le sirop d’érable sur le top. Le petit côté croustillant rustique des amandes au sirop, c’est mon côté campagnarde qui ne s’en fait pas avec grand-chose et qui a beaucoup d’humour et très peu d’orgueil. La douceur de la crème pralinée, c’est mon côté sensible (nous les artistes, on est proches de nos émotions). Le réconfort de la pâte à chou… C’est simple, mais tellement efficace quand c’est bien fait. Comme la musique country. Ça me ressemble ce dessert-là!

Si «Entre Temps» était une recette, quels en seraient les ingrédients?

Ce serait peut-être une lasagne. Avec une sauce rosée, douce et un peu sucrée. Des pâtes fraîches, qu’on a choisies avec soin dans une petite boutique culinaire locale un peu vintage. Y’aurait aussi de beaux légumes frais finement hachés, qui auraient poussé au grand air. Le tout gratiné d’un mélange de fromage américain (directement de Nashville svp) et de quelques touches de Migneron de Charlevoix. Un beau plat réconfortant qui fait du bien, en toute saison et pour n’importe quelle occasion.

Votre dernier repas et la dernière musique que vous écouteriez… Si vous deviez mourir demain?!

Je mangerais probablement dans un restaurant style tapas, mais gastronomique. Je mangerais plein de petits plats délicieux et je goûterais à tout ce que je n’ai jamais goûté sur le menu. Je répèterais le plan avec les desserts. La vie est trop courte pour choisir un seul plat et un seul dessert (surtout quand on meurt demain). 

Tout en dégustant mon festin, j’écouterais les plus grands succès de Céline et de Carrie Underwood. Je mangerais mes dizaines de desserts sur l’album Golden Hour de Kacey Musgraves.

Avez-vous des demandes spéciales aux promoteurs de spectacles lorsque vous êtes en tournée?

J’ai découvert il y a quelques années que j’étais intolérante à l’ail, donc c’est toujours mentionné. C’est ma seule demande pour l’instant, mais quand je vais être une grande star mondiale je vais demander d’avoir toujours des patates pilées, j’pense. Grande grande fan de patates pilées ici!

Quel est votre plus gros «fail» culinaire?

Je suis le genre de personne qui doit vraiment se concentrer à faire les choses, parce que je fais toujours 46 000 choses en même temps. Ce qui a pour conséquence d’oublier parfois que j’ai commencé à cuisiner. Une fois, j’étais en train d’enregistrer avec mes écouteurs sur la tête dans ma chambre, et tout d’un coup j’me suis dit «tiens donc, il faudrait peut-être que je change mes verres de contact, il me semble que je vois drôle». Finalement, j’ai réalisé que c’était plutôt de la fumée et que j’avais oublié une casserole d’eau qui bouillait depuis plusieurs minutes. L’eau s’était évaporée au complet et la casserole était en train de brûler bien comme il faut. Dieu ait son âme.

https://www.instagram.com/p/Bvfk5YJgNx2

…Et votre plus gros «fail» musical?

Dans l’une des premières chansons que j’ai composées (je devais avoir 8 ou 9 ans), j’avais écrit le mot «distincté» (comme le nom relié à l’adjectif distingué). Mon père avait organisé un petit concert privé à la maison pour que je puisse chanter devant quelques amis de la famille. Un des adultes m’avait dit après ladite chanson «je ne savais pas que le mot distincté existait!» J’ai alors compris que je l’avais inventé, mais j’ai répondu «oui, ça existe». J’ai fait du dictionnaire mon meilleur ami après ce malheureux incident! 

Léa Jarry

site web | instagram | facebook

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓